22 février 2013

La fin de la vie privée

Classé dans : Mind Control — mindcontrolfrance @ 17 h 54 min

 

Depuis les années 1980, les fascistes ont supprimé le droit à la vie privée. Ils viennent espionner les gens chez eux, en utilisant les satellites de surveillance, tout ça dans la plus parfaite illégalité, sans que personne n’ose protester. Sous prétexte de lutte anti-terroriste ou de secret défense, les fascistes ont supprimé tous nos droits d’un seul coup. Ils ont transformé nos domiciles en aquarium, où nous jouons le rôle des poissons.

Ce qui s’appelait écoutes téléphoniques, dans les scandales des années Mitterrand, était en réalité le nom de code pour Mind Control et filmage à domicile. Si la mise en place d’écoutes téléphoniques chez des personnes connues ne gêne pas l’opinion outre mesure, le fait que tout un chacun puisse être filmé contre son gré, chez lui, par des surveillants publics ou privés, français ou internationaux, constitue un scandale beaucoup plus important, mais qui n’est pas porté à la connaissance du public. Si les médias ne dénoncent pas les vrais scandales, mais se contentent de divulguer des sous-scandales qui n’intéressent personne, la situation n’est pas prêt d’évoluer.

Les fascistes, les patrons, les richissimes voyous nous espionnent donc à domicile, comme si nous étions des acteurs de la téléréalité. Ils espionnent aussi nos enfants, qu’ils viennent ensuite cueillir lorsqu’ils sont mûrs à point, contrôlant leur volonté par satellite, et les contraignant par ce biais à des relations sexuelles non consenties.

La nuit, ils nous empêchent de dormir ; ils nous surveillent sans relâche, ivres d’un pouvoir absolu et des moyens qui vont avec.

Il est temps que nos journalistes se remettent au travail, et dénoncent ceux qui passent leurs journées à espionner, harceler et torturer les gens.

 

2 réponses à “La fin de la vie privée”

  1. GAUMET dit :

    Moi la fin de la vie privé,j’apprecie au plus haut niveau, car je n’ai jamais porté atteinte à la defense nationale et que je n’ai commis aucun actes d’espionnage en faveur d’un pays ennemi de la France en transmettant des informations sur la france.Je n’ai commis aucun crimes ni assasinats de personnes et j’ai 30 ans de fonction publique. La seule chose que la societé ne me pardonne pas c’est que n’ayant jamais aimé ma premiére femme, je n’ai pas aimé mes propres enfants et je n’y peux rien; je pense incompatibilité entre eux et moi voir autres choses que je ne maitrise pas MR GAUMET Jean-Jacques moi je ne suis pas un corbeau, j’agis toujours en me découvrant et en devoilant mon identitée

  2. mindcontrolfrance dit :

    Les naïfs croient que la dictature persécute des coupables. Au contraire, ce sont les criminels fascistes qui s’acharnent contre des citoyens innocents, internautes, salariés ou autres. Nous sommes dans une vraie dictature et non pas dans un simple régime autoritaire.

Répondre à mindcontrolfrance Annuler la réponse.

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965