12 mars 2013

Terrorisme, la base du coup d’Etat permanent

Classé dans : Fascisme — mindcontrolfrance @ 10 h 06 min

 

Depuis les années 80, le terrorisme « islamique » fait les gros titres des journaux. En France , aux Etats-Unis et ailleurs, la lutte contre le terrorisme est devenu le fondement des politiques suivies. Depuis cette époque, les journalistes ont cessé de faire preuve du moindre esprit critique face aux informations qui leur étaient fournies par les autorités. Qu’une bande de moyen-orientaux sans histoires se mettent à détourner des avions avec des cutters, ça n’a étonné personne à l’époque. Depuis, les choses ont changé, et plus personnes ne croit les versions officielles fournies par les dictatures fascistes et corrompues qui dirigent l’Occident.

En raison de ces attentats, des lois liberticides sont votées, toutes les informations devant désormais être soumises à la censure avant de pouvoir être diffusées dans les grands médias. Les internautes eux, sont soumis à une répression féroce allant jusqu’à la torture physique.

Derrière ces attentats fascistes, se cachent des politiciens tout aussi fascistes, dont le but est d’éviter les enquêtes sur les affaires de corruption auxquelles ils sont mêlés, et d’instaurer par la même occasion des dictatures dans toutes les anciennes démocraties.

D’ores et déjà, la dictature occidentale, non contente de ravager le tiers monde par des guerres civiles importées, commence à agresser directement les journalistes dans les grands pays développés : surveillance par satellite, grossissement provoqué, étouffements en direct… Le fascisme commence à montrer son vrai visage. Il ne s’agit plus seulement de stigmatiser les musulmans; on passe maintenant à la phase supérieure : le contrôle total de la société par les fascistes.

Il faudrait donc que les journalistes se mettent à faire leur travail : qu’ils recherchent qui étaient les politiciens français qui ont planifié les attentats de 1986 et 1995, qui a organisé les massacres au Rwanda et en Algérie en utilisant toutes les possibilités du Mind Control,  qui attise le feu en Syrie, qui fomente des attentats en Irak, en Egypte, au Pakistan.

Le terrorisme d’Etat frappe dans les métropoles capitalistes, mais aussi et surtout dans le tiers monde. Services secrets, politiciens véreux, tous sont unis pour supprimer la liberté en Occident et rétablir la colonisation dans le reste du monde.

Tant que cette question de la manipulation du terrorisme n’aura pas été dénoncée, le fascisme continuera à progresser, et, un jour, ce sont tous les partisans de la démocratie et des droits de l’homme, qui collaborent actuellement avec la dictature, qui seront visés.

La stratégie du fascisme consiste à créer un ennemi intérieur (alors que ce sont les fascistes les vrais ennemis), à ensuite mettre en place des attentats terroristes qui effrayent la population, prétextes à la suppression de la plupart des libertés. Il leur faut absolument faire taire toute contradiction ou la marginaliser le plus possible de manière à la décrédibiliser. En cas de contradictions, la propagande fasciste sur le terrorisme ne tient plus. Rien n’est plausible dans les versions officielles des attentats. Le discours officiel s’écroule à la moindre contradiction, malgré l’acharnement des chiens de garde à défendre leur complot. Pour dénoncer les anti-fascistes  qui dénoncent complot fasciste réel, les putschistes les traitent de « complotistes », soit des illuminés non crédibles obsédé par la « théorie du complot », alors qu’eux même nous matraquent depuis des années avec la théorie du complot islamiste.

Le jour où chacun aura compris qu’il n’y aura pas de libération tant que le terrorisme d’Etat n’aura pas été dénoncé, des progrès commenceront à se faire sentir sur le front de libertés. Par contre, si les divers mouvements politiques, et notamment ceux de gauche, continuent de collaborer avec le terrorisme d’Etat, ils ne serviront qu’à légitimer et renforcer la dictature, en lui donnant une apparence démocratique.

Derrière le terrorisme se cache le fascisme, et derrière le fascisme se tient, tapi dans l’ombre, le complot nazi, très populaire chez les politiciens corrompus. L’ère de la torture généralisée est proche, en raison de l’extrême efficacité des satellites de surveillance, qui pourront bientôt tourmenter chaque citoyen sans exception. La répression ne ciblera plus uniquement les élites ou les militants mais tous seront visés.  Ceux qui font le jeu du fascisme en entretenant la xénophobie et en faisant régner la loi du silence sur le complot fasciste et le Mind Control dont ils espèrent profiter, porteront une lourde responsabilité sur les atrocités à venir.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965