27 mars 2013

Isoler la gauche

Classé dans : Gauche — mindcontrolfrance @ 10 h 22 min

 

Pour empêcher le développement de la gauche en France, la stratégie des fasciste consiste à infiltrer et isoler la gauche. Dans tous les partis de gauche et d’extrême gauche, les fascistes se sont infiltrés et ont pour mission d’en expulser tous les vrais militants de gauche pour les remplacer par des droitistes et des fascistes. Cette infiltration directe s’ajoute au control mental par satellite qui gêne la définition d’une stratégie politique cohérente.

Ces méthodes d’infiltration et de contrôle à distance permettent de faire en sorte que les partis d’extrême gauche ou de gauche soient dans les faits dirigés  par des droitistes et des nazis qui ont pour objectif de faire fuir à la fois les militants de gauche et les électeurs. Quand cette stratégie arrive à son terme, la gauche est éliminée de la compétition, comme en 2002 ou plus récemment lors des élections législatives partielles de l’Oise de 2013 où le PS et le FDG ont été éliminés dès le premier tour.

Pour faire cesser ces échecs systématiques il faut  que chaque parti progressiste élimine de ses rangs non pas les personnes de gauche, mais les fascistes infiltrés, qui sont ennemis de toutes les valeurs de gauche, telles la liberté, l’égalité des droits, la justice sociale.

Laisser les fascistes prendre le contrôle des mouvements de gauche, des syndicats et des associations de défense des droits de l’homme, c’est leur donner le pouvoir, les laisser provoquer des crises économiques, leur permettre de pratiquer l’intimidation, la persécution, les autoriser à faire un coup d’Etat secret.

Les fascistes infiltrés ont pour mission de faire prendre à la gauche la mauvaise direction dans tous les domaines : la gauche refuse d’augmenter les salaires, de revenir aux 37,5 annuités, de passer aux 32 heures, d’augmenter les fonctionnaires, de rétablir la liberté d’expression.  De même, l’extrême gauche tend à se transformer en diverses sectes, sous l’influence des agents infiltrés qui ont pour but de faire fuir les militants et de décourager les électeurs.

Le PS ne pourra pas rester durablement au pouvoir sans un virage à gauche très net, consistant à rétablir toutes les libertés, à délivrer les électeurs de gauche du Mind Control fasciste, à augmenter le smic, à lutter contre l’islamophobie fer de lance du fascisme, à revenir aux 37, 5 annuités.

Le FDG et l’extrême gauche eux, ne pourront s’imposer sur la scène politique qu’après la mise en place d’une certaine démocratie en leur sein, qui permettra d’attirer électeurs et militants. Il est évident que les militants du 21 ème siècle n’ont pas l’intention de se comporter dans des partis politiques comme s’ils étaient dans une entreprise. Les gens qui n’acceptent pas un minimum de débat démocratique en leur sein finissent toujours par perdre électeurs et militants et se retrouver dirigés par les fascistes infiltrés qui bénéficient de l’appui des satellites.

Les diverses erreurs induites par les fascistes infiltrés et ceux du Mind Control  font que le parti de clochards fascistes FN, ou l’Union des mafieux nazis, l’UMP, finissent par diriger la France pour le compte du Médef, même lorsqu’ils ont perdu les élections.

La gauche, qui représente les intérêts d’au moins 80% de la population se retrouve dans les faits faible, divisée et isolée, en raison des méthodes illégales employées par la droite, les fascistes, les polices politiques et les organisations patronales.

 

Laisser un commentaire

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965