2 octobre 2014

Stratégie électorale des 90 %

Classé dans : Gauche — mindcontrolfrance @ 11 h 20 min

 

Le système actuel profite économiquement et sociologiquement à 10% de Français au maximum alors que les 90% restant perdent chaque année des droits sociaux, politiques (répression secrète) et économiques. La plupart des gens ne sont jamais augmentés hormis en fonction de l’inflation et de l’ ancienneté, ne bénéficient pas de promotion professionnelle, sont harcelés au travail, sont menacés de licenciement et de chômage. Le stress professionnel conduit souvent au divorce et à la mésentente familiale. La vie des citoyens s’apparente de plus en plus à une sorte d’esclavage salarié où les patrons auraient tous les droits et les salariés aucun.

Dans de certains cas, des salariés sont exclus du monde du travail et doivent vivoter avec le RSA ou des petits travaux intermittents. Alors que le droit au travail est garanti en théorie dans la constitution, dans les faits, le travail en CDD devient de plus en plus rare et de nombreux salariés passent plus de la moitié de leur vie au chômage.

Tout le monde comprend que tout ce qui est fait par les politiciens depuis une trentaine d’années profite uniquement à un petite partie de la population, les grands patrons et les riches, ceux qu’on appelait autrefois les bourgeois. Ces gens ont tout le pouvoir, tout l’argent, dirigent la répression secrète et prennent plaisir à harceler leurs employés. Ces gens dirigent dans les faits les partis politiques qu’ils financent et menacent. Ces gens exigent toujours plus de baisses d’impôts, baisses qui seront financées par les classes pauvres et moyennes.

Tout cela provient du fait que les électeurs, dégoûtés par les magouilles politiciennes et les mesures iniques qui sont prises contre la majorité, s’abstiennent ou votent pour la droite, l’extrême droite ou la fausse gauche. La plupart n’osent pas voter pour leurs intérêts, à l’extrême gauche, bien que l’extrême gauche d’aujourd’hui, ce soit l’équivalent de la gauche d’hier, compte tenu du glissement à droite de la société provoqué par le Mind Control, la répression par satellite.

La plupart des partis, UMP, PS, FN, UDI et autres, défendent ouvertement les intérêts de la bourgeoisie et lèsent ceux de la masse de la population. Dans ces conditions, pourquoi continuer à voter pour eux et ne pas choisir d’élire des candidats issus de la vraie gauche ? C’est la question qu’il faut étudier si nous ne voulons pas passer notre vie sous la houlette de fascistes corrompus vendus au patronat et ennemis de la démocratie.

D’ores et déjà, il faut le déclarer sans ambages : si les électeurs continuent de voter pour des cons opposés à  leurs intérêts et ennemis de la démocratie, la situation ne s’arrangera pas.  Le seul vote rationnel pour les salariés, les chômeurs, les petits patrons, les cadres, les commerçants et les artisans, c’est le vote d’extrême gauche, le seul qui peut rééquilibrer la société au centre et lui faire quitter la direction fasciste qu’elle a pris depuis plusieurs décennies. Il est plus rationnel pour un chômeur de voter LO que de s’abstenir. Plus il y aura de votes pour les partis défenseurs des salariés et plus la préservation et l’acquisition de droits sociaux seront facilitées. Voter pour LO, le NPA, Nouvelle Donne, le Front de gauche et voire même EELV, c’est le seul moyen d’éviter de passer sa vie chômeur, pauvre ou harcelé. C’est le meilleur moyen pour résister à la tyrannie d’une bourgeoisie toujours aussi haineuse, arrogante et criminelle.

Actuellement 90% des électeurs votent pour les intérêts des 10% de la population qui bénéficie des exonérations fiscales, du Mind Control, des meilleurs emplois sans avoir de qualification particulière, de la direction de la société. Ces bourgeois ont créé le FN pour tromper les électeurs et voler les voix des communistes. Il n’y a aucun doute que la politique économique que mèneront les fascistes sera à base de baisses d’impôts pour les riches et les patrons, de harcèlement et d’écrasement des salariés,  de détérioration du niveau de vie et de répression satellitaire exacerbée. Le vote UMP est un vote en faveur des notables, des patrons et des bourgeois, de même que le vote UDI. Quant au vote PS, actuellement il s’apparente à un suffrage en faveur de la finance internationale, des grands patrons, du pétainisme colonial, du racisme le plus extrême.

Si les électeurs ne choisissent pas les candidats de la gauche réelle, c’est parce que les leaders des partis de cette mouvance n’arrivent pas à s’expliquer de manière convaincante, gênés par les satellites de surveillance et la répression et n’ayant pas accès aux conseils en communication qui leur permettraient de remporter l’adhésion des électeurs. Il faut néanmoins que ceux-ci votent pour l’extrême gauche, sans même prendre en compte les prestations des candidats, en considérant simplement que le vote le plus à gauche possible est le meilleur pour le pouvoir d’achat, les conditions de vie et les libertés publiques.

Il faut que les pauvres cessent de s’abstenir et comprennent que l’abstention est encouragée par la bourgeoisie. Il faut que les pauvres cessent de voter pour des gens qui diminuent leurs droits sociaux. Il faut que les pauvres votent en fonction de leurs intérêts. Si, aux prochaines élections, les 40% d’abstentionnistes se mettaient à voter pour des gauchistes, il est sûr que le niveau de vie des 90% commencerait à s’améliorer. Il faut s’imposer une discipline et voter à toutes les élections, quelques soient les candidats en présence. C’est cette discipline qui permettra d’éviter une catastrophe fasciste et qui donnera la possibilité aux citoyens de récupérer leurs droits les plus basiques. Actuellement, par le biais de la surveillance par satellite, les fascistes et leurs amis bourgeois ont supprimé tous les droits réels des citoyens. Un vote adéquat pourrait permettre d’améliorer la situation. N’oublions pas que la suppression des libertés due à la répression secrète a pour corollaire l’augmentation des injustices sociales, les patrons écrasant les grévistes, internautes et autres récalcitrants en utilisant les satellites du Mind Control.

Pour travailler dans de bonnes conditions, pour faire préserver les libertés fondamentales, le mieux est de voter pour les partis qui défendent vraiment les citoyens et de cesser de s’abstenir. On n’obtient rien sans éducation et sans discipline et la discipline qui mène à l’augmentation des droits et des salaires des travailleurs et à celle des prestations pours les pauvres, c’est le vote à l’extrême gauche à toutes les élections, sans jamais s’abstenir.

 

Laisser un commentaire

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965