25 juin 2015

Mind Control : journalistes et intellectuels ne font pas leur travail

Classé dans : Mind Control — mindcontrolfrance @ 9 h 52 min

 

Journalistes et intellectuels n’informent pas les citoyens sur le complot fasciste, la surveillance satellitaire, la torture électromagnétique. Alors que le totalitarisme s’installe en Occident, les médiacrates continuent d’ignorer le péril. Il se taisent, il collaborent, il surveillent les internautes pour le compte du pouvoir. A cause de leur silence, l’extrême droite progresse et la droite et la gauche se nazifient. Nous entrons dans un système ou l’arbitraire est devenu la règle : la moindre intervention sur le Net est passible de la répression satellitaire à vie. Le FN progresse, utilisant au maximum le Mind Control pour faire taire toute critique.

Le silence des journalistes et intellectuels va nous conduite à une dictature d’extrême droite en France et dans le reste du monde, un système où les chiens de garde fascistes pourront harceler et éliminer secrètement les opposants à la dictature, en utilisant les armes de l’ombre et notamment et surtout les satellites de surveillance.

A cause de la duplicité des journalistes, des milliers de personnes doivent subir la persécution satellitaire pendant des décennies. L’immonde lâcheté des médiacrates détruit indirectement la vie de millions de personnes : dans les entreprises les salariés sont espionnés et agressés par les satellites patronaux. Dans le monde politique, tous les vrais défenseurs des citoyens sont exclus de la vie « démocratique » ; seuls sont tolérés les propagandistes inefficaces et collaborateurs qui ne représentent pas un vrai danger pour la dictature. On peut remarquer que les associations de droits de l’homme ne dénoncent pas non plus la répression secrète, préférant se concentrer sur des problèmes ayant lieu dans des pays du tiers monde ou ennemis de l’Otan.

Parfois, la classe politico-médiatique dénonce l’espionnage américain ou allemand contre des politiques français, alors même que ces mêmes victimes sont elles-mêmes des persécuteurs de citoyens en France.

Les intellectuels se consacrent à la dénonciation des musulmans et des « islamistes » au lieu de combattre les fascistes qui dirigent la France en utilisant des moyens illégaux.

Cette répression secrète du Mind Control impose à la France des dirigeants corrompus ou incompétents, ce qui ruine le pays et facilite le travail d’infiltration des néo-nazis. Les seuls qui profitent politiquement du Mind Control, ce sont les gens du FN et les nazis infiltrés à l’UMP ou au PS. Ceux qui prônent la justice sociale sont neutralisés et tous doivent subir la menace permanente de la police secrète et des milices électromagnétiques patronales.

En utilisant les Mind Control, les riches se font exonérer d’impôts. Ils harcèlent ceux qui proposent de les faire payer. De cette manière, millionnaires et grandes entreprises sont pratiquement exonérés d’impôts, ce qui grève le budget de l’Etat et donc pousse à des politiques d’austérité qui tuent la croissance et écrasent les classes populaires et moyennes. C’est, d’une certaines façon, le Mind Control qui est à l’origine des crises économiques qui accablent les pays développés depuis les années 70.

Ne pas dénoncer le Mind Control est un crime. La loi oblige à dénoncer les crimes et délits dont on est témoins. A cause du silence complice des journalistes et des intellectuels, des milliers de personnes vivent dans une sorte d’enfer fasciste, harcelés secrètement ou non par des milices et des services au service du fascisme. Le manque de courage des médiacrates est extrêmement préjudiciable pour l’avenir de la France, de l’Europe et du monde. Si ces gens ne font pas leur travail, les fascistes vont gagner et des catastrophes de dimension mondiale seront inévitables. On rappelle que le Mind Control peut filmer à travers les murs, torturer et tuer à distance, induire des maladies, diriger le comportement à distance, faire grossir et maigrir, empêcher les rapports sexuels, lire dans les pensées. Il n’est pas concevable que les médias ignorent un instrument de répression d’une telle puissance. On a besoin de vrais journalistes et de vrais intellectuels, pas de pantins au service de la dictature.

 

Au lieu de s’occuper du réchauffement climatique, intellectuels et journalistes devraient plutôt dénoncer le complot contre la démocratie et les harcèlements et tortures satellitaires qui sont infligés aux dissidents. Face à la violence fasciste secrète, le silence est un crime. Nous vivons un cas presque unique dans l’Histoire : une dictature sans opposants réels, tant les élites sont terrorisées par la répression. Bientôt, les chiens de garde de la répression prendront le pouvoir directement. Il sera alors trop tard pour pleurer.

 

5 réponses à “Mind Control : journalistes et intellectuels ne font pas leur travail”

  1. kamel leon dit :

    Oui que fait le gouvernement contre le mind contrôle contre les sectes qui l’utilisent tous les procédés de sensibilisation aux ondes électromagnétiques. La scientologie fait des lavages de cerveaux dans les cinéma en Afrique. Les groupes américains installés en Europe exportent des techniques d autoconditionnement par les ondes cérébrales. Une fois cela mis en place. Contre quoi devont nous nous protéger ensuite. On ne considère pas assez les dires des groupes pratiquant l’énergétique et l’énergie ainsi que leur prétentions. Ce sont les générations à venir qui vont en subir les conséquences.

  2. mike dit :

    bientot 10 ans de torture mentale et physique… que fait le monde ,

  3. belair dit :

    Bonne initiative
    Je suis avec vous….

  4. devine ! dit :

    bonjour..

    peut-etre bien devrier vous donner (ecrire)
    plus de :
    (preve, temoignages, Liens, web et autres !)

    *un dossier(s) qui ferai la une des gros titres d’un (Journal) Tv , Papier, Web. …Rue.
    -et non pas que « couloir des illuminees eclairer & averti ?! ».

    (un vrais scandale !! OFFICIEL )

    -allez sur ses quelques « mots » je vous salut bien

    • NADIA dit :

      Bonjour,

      Je confirme pour les tortures a distance et bien d’autres choses,il est urgent que les personnes attaquées communiquent de vive voix. Chaque enfant de cette planète est en danger.La liste des horreurs est très longue. Les enfants ne sont pas en sécurité, chantage aux parents et attaque physique à distance sur des enfants également. La violence et l’horreur de ces armes sont indescriptibles…c’est inhumain, c’est puissant, c’est difficile à prouver. Ma propre famille ne me croit pas.

Répondre à belair Annuler la réponse.

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965