27 décembre 2018

Manipulations psychotroniques

Classé dans : Mind Control — mindcontrolfrance @ 10 h 34 min

 

 

A la base de la dictature du Mind Control, les manipulations psychotroniques, provoquées par des ondes électromagnétiques diffusées par satellite. Ces ondes électromagnétiques peuvent contrôler les émotions des gens, causer  disputes et ruptures, ou au contraire créer une sympathie artificielle entre des individus, selon la fréquence appliquée. A chaque fréquence correspond une émotion. Les ondes satellitaires ont ainsi la possibilité d’engendrer la peur, la haine, l’attirance, la colère, et toutes les émotions qui peuvent être ressenties par un être humain. La plupart du temps, les ciblés ne savent qu’ils le sont, ce qui renforce les capacités de manipulation électromagnétique. Mais, même en sachant être visé et manipulé, il est pratiquement impossible de résister  à l’action des ondes satellitaires. Ces ondes sont appliquées chez les ciblés 24h/24 et 7j/7, pendant des années et voire même durant toute la durée de l’existence. Quand des personnes sont ciblées, elles le sont généralement à vie. Il ne s’agit pas de pratiques visant quelques milliers de personnes en France, mais plutôt de campagnes affectant des millions de ciblés, les satellites de surveillance étant actionnés par des ordinateurs géants et des logiciels d’Intelligence Artificielle, qui peuvent prendre en charge un très grand nombre de personnes surveillées. Seuls quelques milliers de « privilégiés » sont suivis de manière personnalisée par divers services, par des VIP, par des milliardaires issus de l’oligarchie locale ou internationale. Des psychiatres civils ou militaires surveillent, manipulent et nuisent, sans que jamais personne ne mette un terme à leurs crimes contre les citoyens. Des élus de la République, complices ou criminels, espionnent les électeurs, et tentent de savoir comment les manipuler ou comment les punir. Des polices municipales harcèlent les ciblés qui passent sur le territoire de leur commune. Les possibilités d’action des ondes électromagnétiques sont inouïes et totalement ignorées du grand public.

Les cibles de ces harceleurs psychotroniques sont très souvent des internautes insolents, qui s’en sont pris à des personnalités, des partis politiques, des lobbys. Le Pouvoir ne supporte pas la parole libre. On lui a imposé l’Internet et il se venge en harcelant les gens sans pitié, de manière psychologique ou physique, les capacités de nuisance des chiens de garde étant pratiquement infinies. On impose pas des politiques ultralibérales contraires aux intérêts de 90% de la population pendant 30 ans, sans disposer d’armes secrètes de répression qui font taire toute résistance réelle. Le Pouvoir ne laisse subsister que des opposants factices, complices de la répression, corrompus le plus souvent, et qui par conséquent n’arrivent jamais à aucun résultat concret important, le choix qui se présente alors aux citoyens étant la perte rapide de tous ses droits politiques ou sociaux, ou une disparition graduelle et atténuée de ces droits. Les démocraties libérales sont devenues des dictatures, et elles finiront en régimes proches du nazisme à moyen terme, sans que personne pour l’instant ne se soit sérieusement décidé à dénoncer cette dérive totalitaire.

Parmi les outils des manipulateurs, les lecteurs de pensée : les surveillants psychotroniques peuvent lire  les pensées et souvenirs des gens à distance, en utilisant pour cela des capteurs d’ondes cérébrales satellitaires. Un surveillant psychotronique peut donc savoir tout ce que prépare une personne surveillée, tout ce qu’elle a fait dans le passé, toutes ses stratégies sociales et relationnelles. Elle peut aussi gêner le mémoire, effacer des souvenirs, et donc faire échouer à des examens.

Dans des conditions pareilles, aucun délinquant ou terroriste ne peut cacher quoi que ce soit et on s’étonne qu’il y ait encore des actes de délinquance et de terrorisme à notre époque. Les interrogatoires de suspects deviennent pratiquement inutiles dans la mesure où la lecture de pensée par satellite rend impossible toute dissimulation de souvenirs. C’est probablement de cette façon qu’on a neutralisé les incendiaires de forêts en Corse et dans le Sud. C’est aussi avec cette méthode que les terrorisme basque et corse ont été éliminés, plus personne ne pouvant rien cacher à la police. Si le terrorisme « islamique » existe toujours et se développe, c’est tout simplement parce que les hommes de l’Etat l’ont créé eux-mêmes dans le but de favoriser l’extrême droite et trouver un prétexte pour supprimer progressivement toutes les libertés individuelles. 

Tous les citoyens devraient être informés de l’existence des lecteurs de pensée satellitaire, ce qui permettrait de réduire à néant la criminalité, personne ne voulant plus commettre de crimes ou délits, ayant la certitude que personne ne pourra jamais échapper à la police. On se demande alors pourquoi l’Etat ne rend pas public l’existence de cette possibilité d’espionnage mental. La raison en est bien sûr que si les citoyens connaissaient l’existence de ces dispositifs, ils exigeraient la mise en place de garde-fous, et les forces de répression, la classe politique et l’oligarchie mafieuse seraient tenues de rendre des comptes. Ce serait la fin de leur pouvoir absolu. Et de cela ils ne veulent pas.

L’existence de ces technologies surpuissantes de répression explique pourquoi aucun mouvement de révolte ne réussit jamais, et pourquoi c’est toujours l’extrême droite qui gagne à  la fin. Ces technologies répressives sont actionnées par des gens proches du fascisme, des gens qui ne veulent  pas de limites au pouvoir des hommes de l’Etat, des gens partisans de la dictature la plus extrême, des gens qui contaminent l’ensemble de l’élite politique. Tout cela nous fait comprendre que la loi du silence sur ces technologies d’espionnage de masse doit être levée, avant que le monde ne sombre dans un totalitarisme intégral digne des pires cauchemars de la science-fiction.

Les manipulateurs psychotroniques utlisent le ventrilocage pour manipuler les gens. Ils font prononcer telle ou telle phrase décrivant une opinion, et, de cette manière, la personne ventriloquée se sent obligée de défendre l’avis qu’elle a émis, alors même que cet avis a été soufflé par le ventriloque satellitaire. On peut ainsi provoquer des disputes personnelles ou diriger les leaders politiques.

Un dialogue entre plusieurs personne peut être orchestré par un seul ventriloque, qui souffle le texte de chacun de protagonistes de la discussion. Dans un débat télévisé par exemple, un ventriloque fasciste peut diriger la discussion à distance et faire dire ce qu’il veut à chacun des invités. C’est comme cela qu’on peut généraliser les discours islamophobes ou xénophobes par exemple. On peut aussi faire oublier à un intervenant ce qu’il voulait dire, pour éviter que des sujets gênant les fascistes ne soient évoqués. La discussion peut aussi s’enflammer, si le cyber-manipulateur vise un intervenant avec une fréquence donnée provoquant la colère. C’est ainsi que des disputes ou rixes peuvent être déclenchées à distance, par les pervers fascistes de la surveillance. La combinaison de l’action du ventrilocage et de la manipulation émotionnelle peut provoquer un conflit entre deux personnes qui normalement s’entendaient très bien.

Dans les médias, dans chaque débat politique ou sociétal, un certain nombre de ventriloques, parfois des VIP, s’activent et polluent la discussion. Ces ventriloques sont presque tous des escrocs d’extrême droite, il faut le souligner. La moindre de choses serait donc que le nom des ventriloques s’affiche en bas de l’écran, dès qu’ils entrent en action, de manière à ce que le public soit informé de qui parle vraiment. On pourrait de même obliger les intervenants à porter un badge informant de l’identité de leur employeur, par exemple le Medef, LR, la CIA, le gouvernement, ou telle ou telle secte. Il faut savoir d’où les gens parlent si on veut comprendre leurs objectifs.

Dans une entreprise, les manipulateurs psychotroniques peuvent manipuler les décideurs et les pousser à licencier sans raison telle ou telle personne, juste parce que le surveillant à instillé de manière subconsciente dans l’esprit du décideur, la nécessité de se séparer d’un collaborateur et non d’un autre. C’est comme ça que les fascistes finissent par contrôler les entreprises, infiltrant leurs hommes partout, alors que ceux-ci sont la plupart du temps nuls d’un point de vue professionnel. D’ailleurs, depuis une vingtaine d’année les parts de la France dans marché international chutent, la croissance est atone, le chômage explose, contrairement à d’autres pays où tout fonctionne très bien à même niveau de salaire et de développement technologique. L’intrusion des fascistes dans les entreprises tue l’économie. Ces caractériels incompétents et paresseux ont tendance à détruire les entreprises de l’intérieur et, leur problème de racisme obère gravement le niveau des exportations.

Les fascistes surveillent aussi le monde politique et le manipulent totalement par psychotronie. Chaque politicien est surveillé par satellite 24h/24 et, seuls les corrompus, les pervers sexuels, les fous ou les idiots sont favorisés, de manière à devenir ainsi les marionnette des fascistes, des patrons et des lobbys. Les gens compétents sont systématiquement écartés, de manière à laisser place à des nullités qui ruinent l’économie et livrent le pays à l’extrême droite. La puissance du Mind Control est telle, qu’une loi du silence totale protège les crimes commis par les psychopathes psychotroniques, qui commettent leurs exactions par procuration, en manipulant satellitairement leurs cyber-prisonniers. Ces manipulateurs psychotroniques peuvent eux-mêmes être manipulés, ce qui rend encore plus difficile l’indentification des vrais décideurs, qui sont souvent des gens proches à la fois du fascisme et de l’argent.

Les cyber-surveillants peuvent très facilement provoquer divorces et licenciements en manipulant le subconscient des gens. Le but global de la cyber-surveillance est de diviser et isoler les gens, de manière à affaiblir leurs capacités de résistance.  Comme tous les Etats totalitaires, les dictatures du Mind Control veulent détruire les cellules familiales, de manière à ce qu’aucune structure ne puisse résister à la puissance de l’oligarchie dominante. Cette tendance à l’isolement forcé des individus va probablement se renforcer dans les prochaines décennies, l’Etat fasciste ne tolérant pas la moindre concurrence.

Seule la levée de la loi du silence sur les technologies secrètes de répression pourra éviter au monde de sombrer dans le totalitarisme et la guerre mondiale.

 

 

 

 

 

Une réponse à “Manipulations psychotroniques”

  1. Flow dit :

    Merci pour votre article.
    Je suis un Targeted Individual (Individu Ciblé) depuis des années.
    Je partage tout à fait votre point de vue concernant les armes psychotroniques utilisées contre les citoyen de manière cruelle et sous couvert des services secrets à des fins de contrôle de la population.
    Vous avez raison de soulever que le problème est mondial et ne se cantonne pas seulement aux pays anglos-saxons. Mais pour ce qui concerne la France, j’essaye de trouver un moyen de fédérer l’ensemble des actions et des victimes.
    Je fais parti de plusieurs groupes sur Facebook de TI mais ils sont pour la plupart américains. Il semble qu’aux Etats-Unis ou dans d’autre pays européens, le problème des victimes du Mind Control arrive à être mieux reconnu sur Internet. Mais effectivement peu de médias officiels en font part dans leur édition mis à part de rares papiers ou on est tout de suite taxé de conspirationniste ou atteint d’une maladie mentale.
    Connaissez vous des sites internet français rassemblant les victimes du MindControl ? Est-il possible de rentrer en contact avec vous ?
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965