13 mars 2015

Propagande islamophobe

Classé dans : Islamophobie — mindcontrolfrance @ 9 h 54 min

 

Comme on l’a déjà vu, l’islamophobie est une des bases de la nouvelle dictature néolibérale, qui mute progressivement en une sorte de tyrannie technologique. L’islamophobie permet aux forces réactionnaires de faire diversion, de diviser, de recruter pour le compte des mouvements fascistes anti-démocratiques.

L’islamophobie est fondée sur une propagande médiatique intense où des informations fausses concernant le terrorisme sont répétées ad nauseam, ou le moindre petit incident est monté en épingle, où tout est fait pour faire passer les racistes pour de braves laïcs alors que les musulmans, pour la plupart issus de l’immigration, sont présentés comme d’affreux oppresseurs bien que ce soient eux qui sont opprimés.

La ruse des néonazis est de se faire passer pour des progressistes alors qu’ils pervertissent toutes les valeurs de la démocratie. En théorie ils n’attaquent pas les musulmans parce qu’ils n’aiment pas les Arabes et les Noirs, mais parce qu’ils veulent défendre les droits de la femme et du citoyen. Ils ne sont pas racistes, mais combattent le « communautarisme », alors qu’eux mêmes sont pour la plupart issus d’un communautarisme blanc, bourgeois ou autre. Dans les faits, leur dénonciation du communautarisme a pour but d’empêcher les musulmans de s’organiser de manière à pouvoir alors mieux les persécuter, violer, torturer et tuer, notamment en utilisant les satellites du Mind Control.

L’hebdomadaire Marianne, propriété de Yves de Chaisemartin, ancien du groupe Hersant, a pour mission principale de développer le racisme dans les milieux de gauche, enseignants, fonctionnaires ou syndicalistes, pour faciliter la pénétration de l’extrême droite dans ces groupes sociaux.

Sur le site internet de la revue, la plupart des articles sont consacrés à la diffamation islamophobe. Un article d’un certain Alban Ketelbuters illustre cette propagande d’inspiration nazie : http://www.marianne.net/agora-islamophobie-adieu-gauche-radicale-100231965.html

Dans cet article, tous les arguments de la propagande islamophobe sont réunis. Cet article est du même genre que ceux qu’on peut lire sur divers sites d’extrême droite islamophobes tels ripostelaïque ou françaisedesouche . Il s’agit clairement de propagande d’extrême droite incrustée dans un magazine supposé être de gauche. Etudions quelques uns de ces arguments spécieux, basés sur de fausses informations ou des ruses logiques.

Pour le chercheur en histoire et civilisations et en littérature, Alban Ketelbuters, le soutien apporté par certaines organisations de la gauche radicale à la tenue, la semaine dernière, d’un « meeting contre l’islamophobie et la guerre sécuritaire » est bien la preuve qu’une partie de la gauche « a substitué à l’antiracisme, une cause noble et légitime, la lutte contre l’islamophobie, une cause dégradante et illégitime ». « Si le racisme est une abjection, écrit-il deux mois après les attentats qu’a connus notre pays, la critique des religions, des textes religieux dits “sacrés”, est légitime et fait partie de la culture républicaine. »

 

L’appui à l’antiracisme est une des raisons d’être de la gauche. Quand la gauche n’appuie plus l’antiracisme, elle n’est plus la gauche mais la droite ou l’extrême droite. Quand la gauche défendait les juifs dans les années 30 ou au 19ème siècle, elle ne s’occupait pas de savoir si ces juifs étaient religieux ou non, s’ils étaient laïcs ou non. Elle se contentait de combattre la persécution raciste, prélude à toutes les autres persécutions, politiques, syndicales, philosophiques et autres.

Ketelbuters prétend que l’antiracisme est une noble cause mais que l’islamophobie serait par contre « dégradante et  illégitime ». En réalité, monsieur Ketelbuter est plus  que probablement un adepte du racisme dur, mais il ne l’avoue pas franchement parce que racisme est illégal en France. L’islamophobie est le seul racisme légal dans les pays civilisés ; c’est la raison pour laquelle les fascistes de tout poil se jettent sur cette forme de haine comme le naufragé sur la bouée. Il faut interdire l’islamophobie comme on a interdit l’antisémitisme ou le racisme, pour éviter que l’infection islamophobe ne finisse par contaminer toute la société et livrer les restes de  démocratie au nazisme le plus pur. Les islamophobes ne pensent généralement pas que le « racisme est une abjection » mais le font croire pour attirer d’honnêtes citoyens dans leurs filets. Ils sont comme ces vendeurs qui font un peu d’anti-vente pour donner une impression d’honnêteté.

Ketel veut aussi se faire passer pour un anticlérical. Quand on est anticlérical on critique sa propre religion et non celle des autres. C’est toujours la même religion qui est visée par les médias et ceux qui les dirigent, un peu comme dans les années 30, quand c’étaient les juifs qui se voyaient accuser de tous les maux. D’ailleurs Charlie Hebdo pratique beaucoup plus l’insulte que la critique et ces insultes sont très souvent à l’extrême limite du racisme et correspondent à une ligne politique néoconservatrice, celle qui a appuyé l’intervention américaine en Irak contre une dictature laïque et qui avait dénoncé la révolution iranienne déjà dans les années 70. Charlie est une revue beaucoup plus proche de la droite coloniale, impérialiste et raciste que de la gauche.

En 2010, Clémentine Autain concluait une tribune publiée dans Libération par ces mots : « Le temps des avant-gardes éclairées et des partis guides est révolu. Des coopérations nouvelles sont à imaginer avec les mouvements de la société, les syndicats, les intellectuels critiques, les quartiers populaires (…) L’aggiornamento idéologique passe par cet effort de novation des formes. La refonte d’une espérance, moteur de mobilisations populaires et donc d’émancipation humaine, est à ce prix ». Cinq ans plus tard, les « coopérations nouvelles » éclatent au grand jour et valident l’accusation désormais légitime et irréfutable d’islamo-gauchisme.

Il y a eu dans le passé des alliances entre la gauche et le judaïsme de même qu’entre la gauche et le catholicisme, il peut donc aussi exister une coopération intense entre gauche et islam, la religion d’une partie des classes populaires en France. Les révolutions comme les victoires politiques se font suite à des alliances réussies. Pour l’instant, la gauche a perdu l’appui du catholicisme, du judaïsme et de l’islam. Il est temps que les choses changent et que de nouvelles coalitions voient jour. Si l’extrême gauche réussit à coopérer avec l’islam, comme c’était le cas dans les années 50, 60, et 70 au niveau international, alors une renaissance du progressisme peut être envisagée. Sans cette alliance entre la gauche est l’islam, la victoire finale de l’extrême droite est probable pour ne pas dire certaine. L’islamo-progressisme, dans un pays où l’islam représente à peu près 10% de la population, est une notion qui s’impose de manière naturelle, quand on ne veut pas mettre en place un système d’apartheid et qu’on ne cherche pas à favoriser le retour du pétainisme.

 

Deux mois après l’exécution à la kalachnikov en plein Paris des dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo par des fanatiques décérébrés – que dis-je, des « victimes » de la France coloniale – toute une partie de la gauche a choisi de manifester contre ce qu’elle considère être la maladie de notre époque, notre pêché collectif : l’islamophobie. En vérité, la gauche a substitué à l’antiracisme, une cause noble et légitime, la lutte contre l’islamophobie, une cause dégradante et illégitime. Si le racisme est une abjection, la critique des religions, des textes religieux dits « sacrés », est légitime et fait partie de la culture républicaine. La gauche a-t-elle oublié Condorcet, Diderot, Voltaire ?

 

Le terrorisme ne profite qu’aux fascistes. Après chaque attentat, que celui-ci ait eu lieu en France ou ailleurs dans le monde, le fascisme progresse au point où il représente actuellement au moins le tiers de l’électorat. Il est désormais établi que ce terrorisme prétendu djihadiste est un émanation des services secrets fascistes, qui utilisent les satellites du Mind Control pour manipuler des simples d’esprits, des délinquants ou des malades mentaux. Ce terrorisme est l’élément principal du complot fasciste et constitue le point central de la propagande islamophobe. Ketelbuters tente lui aussi de profiter des attentats contre Charlie pour recruter de la « clientèle » pour sa croisade islamophobe.

La critique des religions fait partie de la culture républicaine, tout comme le développement de l’esprit critique face à l’information standardisée qui semble ne profiter qu’au fascisme. Pour les nouveaux nazis, on la le droit de critiquer la religion ( de préférence celle des autres) mais on ne peut pas remettre en cause la vérité révélée par les médias sans passer pour un complotiste, terme injurieux dans la bouche des nouveaux censeurs qui peuvent se transformer en cyber-torquémadas si l’occasion se présente. Les islamophobes sont des fascistes, de tendance nazie pour la plupart. Ceux qui n’ont pas compris cela risque de le payer très cher.

Ketelbuters prétend que la gauche combattrait l’islamophobie, alors que la propagande raciste n’est jamais aussi répandue que lorsque la gauche est au pouvoir. C’était vrai dans les années 50, à l’époque de Mitterrand, et de nos jours. Si Ketelbuters n’a pas remarqué que la « gauche » favorisait l’islamophobie, c’est qu’il le fait exprès !!!

Ketelbuters cite Voltaire comme référence anticléricale, en oubliant de préciser que François-Marie Arouet fut l’un des antisémites islamophobes racistes les plus enragés de l’histoire de la philosophie. Il suffit de le lire pour comprendre pourquoi certains nazis laïcs le citent si souvent. Rousseau, bien qu’islamophobe, était beaucoup moins vénéneux que l’arriviste de Fernay.

 

 

La loi de 1905 qui consacre la séparation du politique et du religieux n’est pas respectée dans notre pays. C’est d’ailleurs au nom du caractère blasphématoire des caricatures de Mahomet que ces meurtres ont été commis. Le fondamentalisme musulman progresse partout. Les ennemis ne sont pas les intégristes nous dit-on, mais celles et ceux qui ont peur des intégristes ! Allez comprendre. Quant à ceux qui formulent des critiques raisonnées, argumentées et sans concession des interprétations ou expressions les plus archaïques de l’islam, on les accuse au mieux d’ethnocentrisme, au pire de lepénisme. Comment la gauche peut-elle être aussi lucide quand il s’agit de l’intégrisme catholique, et aussi aveugle quand il s’agit de l’intégrisme islamique ?

 

En France, les école confessionnelles sont subventionnées par l’Etat par milliards d’euros. Les seuls à ne pas profiter de cette manne sont les musulmans, ceux qu’on accuse d’être opposés à la laïcité. Les créations d’écoles privées musulmanes sont gênées et les élèves musulmans  et musulmanes pratiquants sont harcelés dans les écoles publiques, notamment sur la question du voile. Les fascistes veulent les traquer y compris dans les universités et les entreprises. Les satellites du Mind Control surveillent les musulmans à l’intérieur de leur domicile pour vérifier qu’ils ne pratiquent pas leur culte avec trop d’assiduité. Les nazis islamophobes ne sont pas des laïcs, mais de vieilles ordures exterminatrices. Leur but est d’éliminer les musulmans de France, en les enfermant dans des camps et en les tuant, un peu comme les Allemands avaient fait avec les juifs et les tziganes. Ces pseudo-laïcs sont des nazis à neutraliser comme on écrase un insecte venimeux.

Les terrorisme « islamique » est organisé par les fascistes islamophobes, dans l’esprit de l’incendie du Reischstag qui avait permis à Hitler de supprimer les droits démocratiques en Allemagne. Les seuls à profiter du terrorisme sont les fascistes qui progressent partout dans le monde et notamment en Europe. Les fascistes prétendent dénoncer un intégrisme qu’ils manipulent eux-mêmes, alors qu’en réalité ce sont tous les musulmans qu’ils visent et derrière les musulmans tous les non-européens, la phase de persécution ethnique n’étant que le prélude à la suppression de toutes les libertés pour les citoyens des ex–démocraties occidentales. Ces islamophobes qui prétendent combattre l’intégrisme sont parfois eux-mêmes des pratiquants intégristes de leur propre religion. Pour eux la lutte contre les religions ne vise que l’islam et non pas leurs propres croyances.

Les fascistes prétendent avoir peur des intégristes alors que ce sont eux qui les manipulent. En fait ce sont les musulmans qui craignent les fascistes islamophobes ; ils commencent à comprendre qu’ils risquent beaucoup plus que la simple expulsion. Ceux qui connaissent les fascistes savent que ces fous haineux veulent torturer, violer et exterminer à la fin, et non pas simplement expulser. Ces nazis exterminateurs tentent de jouer les victimes innocentes visées par de terribles terroristes, alors que ce sont eux les fascistes qui sont les maîtres de la terreur  dont ils sont les seuls à profiter.

La stratégie des fascistes consiste à créer de faux groupes musulmans qui seront chargés de salir l’islam et de favoriser l’extrême droite. Daesh est un exemple de ce que peuvent mettre en place les services secrets fascistes. Ce groupe qui semble avoir remplacé Al Qaïda jugé trop modérée, ridiculise l’islam et rend suspect tous les musulmans du monde, ce qui donne un prétexte pour les surveiller, les harceler, les éliminer. Créer une menace imaginaire pour justifier des persécutions bien réelles, c’est une vieille méthode des exterminateurs qui accusaient autrefois les juifs d’avoir empoisonné les puits alors que c’étaient les racistes de l’époque qui étaient probablement les vrais coupables. Les fascistes sont des escrocs ; des bêtes nuisibles à neutraliser.

Ketetlbuters se demande pourquoi on le traite de lepéniste, alors qu’il serait un brave démocrate. On ne sait pas pour qui vote ce monsieur, mais la logique serait qu’il accorde ses suffrages à l’extrême droite, qui est totalement en phase aves ses idées islamophobes. Tout l’article de Alban Ketelbuters a pour objectif de renforcer l’extrême droite en France et dans le monde. Les islamophobes sont presque toujours des fascistes.

La gauche ne pratique plus depuis longtemps le catho bashing et l’objectif de Ketel lorsqu’il évoque le sujet est d’opposer cathos et musulmans pour créer ne France un esprit de croisade favorable à la réaction. D’ailleurs les plus acharnés dans la lutte anticléricale ont plutôt été les radicaux-socialistes coloniaux de la 3ème République que les gauchistes plus occupés par la guerre contre les patrons.

La ruse des fascistes est de traiter tous les musulmans d’intégristes pour pouvoir les opprimer tous. Même les athées sont considérés comme suspects, s’ils ne dénoncent pas les autres musulmans et ne font pas allégeance au racisme le plus dur.

Les islamophobes ne sont pas des anticléricaux. Ce sont des nazis.

Comment peut-on se réclamer de la gauche et du féminisme, et rallier l’UOIF ?Comment peut-on, comment ose-t-on se réclamer de la gauche et du féminisme, et rallier l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), dont l’idéologie réactionnaire d’inspiration essentialiste n’est plus à démontrer ? Qu’il s’agisse du mariage des couples de même sexe, de la filiation, du droit à l’avortement – « Il est illicite de porter préjudice au fœtus de manière générale et il convient de punir quiconque lui porte atteinte » dit l’article 5 de la Charte de l’enfant en islam –, de son apologie permanente du voile, l’UOIF, caisse de résonnance des Frères musulmans en France, est profondément étrangère aux idéaux républicains, à la culture de gauche et aux combats féministes.

 

Des nazis qui dénoncent des « réactionnaires » c’est tout de même un comble. ..En politique, la réussite ne vient qu’à ceux qui savent fédérer des gens différents mais qui ont des intérêts communs. Pour l’instant c’est la droite qui fédère les contraires. Si la vraie gauche veut se développer elle doit elle aussi coaliser des forces diverses pour pouvoir se développer politiquement et culturellement. L’UOIF n’est pas plus réactionnaire que les organisations des autres religions, que la plupart des partis politiques mêmes de gauche, que la plupart des Loges, que la plupart des intellectuels, racistes, islamophobes et peu ouverts le plus souvent. L’UOIF est hostile au mariage pour tous c’est vrai, mais de nombreux homosexuels sont eux politiquement très proches du nazisme, c’est vrai aussi. Ce n’est pas une raison pour rejeter les uns ou les autres. Il faut au contraire les pousser à collaborer entre eux pour lutter contre la réaction qui vise les deux groupes. Point besoin d’être d’accord sur tout pour collaborer ; sinon, il ne resterait plus un seul parti politique en France, chacun de ses partis étant traversé de tendances diverses.

Faut-il rappeler à ceux qui défendaient hier les ABCD de l’égalité à l’école, pour lutter contre les stéréotypes dès le plus jeune âge, que le théologien de référence de l’UOIF, Youssef Al-Qaradawi, définit l’homosexualité comme « une dépravation de la virilité et un crime contre les droits de la féminité ». Que les hommes laissent entrevoir leur part de féminité, et les femmes leur part de virilité, serait « le signe du chaos et de la dégradation des mœurs ». Et l’islamologue de s’interroger : « Est-ce que l’on tue l’actif ou le passif ? Par quel moyen les tuer ? Est-ce avec un sabre ou le feu, ou en les jetant du haut d’un mur ? Cette sévérité qui semblerait inhumaine n’est qu’un moyen pour épurer la société islamique de ces êtres nocifs qui ne conduisent qu’à la perte de l’humanité ». Ces nouvelles alliances auxquelles nous assistons, impuissants, ne sont pas seulement contre-nature. Elles sont moralement, intellectuellement et politiquement criminelles.

 

Qaradawi est un agent de la CIA ; il ridiculise et isole l’islam. La référence en matière d’islam européen, c’est plutôt Tarik Ramadan. Quant à l’homosexualité, elle est moins condamnée par le Coran que par la Bible. Il suffit de lire le Lévitique pour comprendre de quoi on parle. Dans le Coran, la seule partie concernant l’homosexualité est un passage racontant la Bible.

Il y a par ailleurs une erreur de diagnostic. « Les musulmans » ne sont pas un tout homogène. « Les musulmans » est une formule insane et démagogique qui assigne les Français d’origine maghrébine ou africaine à une appartenance religieuse. Mais la liberté de conscience s’applique aussi à eux. En enfermant tous ces Français dans une islamité supposée, vous compliquez la tâche de celles et ceux qui tentent péniblement de s’extirper des pressions religieuses de leur environnement social ou familial. En défendant sans relâche le droit des femmes à se voiler, vous détournez le regard de celles qui portent le voile par obligation, vous condamnez toutes celles qui aspirent au mode de vie occidental dont vous jouissez au quotidien, et vous souillez la mémoire de toutes ces femmes qui ont été assassinées pour avoir refusé de porter le voile.

 

Les musulmans ne sont pas plus homogènes que les juifs ou les chrétiens mais, pour faire face à l’islamophobie, ils n’ont pas d’autre choix que de s’organiser, s’ils veulent éviter persécutions et massacres. Ce sont les islamophobes qui enferment les musulmans dans leur islamité. Que ces musulmans croient ou ne croient pas, ils sont persécutés quand même par les racistes islamophobes.

Le mode de vie dont  »jouissent au quotidien » les Français non bourgeois et non fascistes, c’est la pauvreté, le harcèlement, le chômage. Les ordures islamophobes elles, sont subventionnées par millions par les organisations racistes secrètes. Dans un pays démocratique, on a le droit de porter le voile ou de ne pas le porter. C’est un système de libre choix qui devrait aller de soi. Quant aux femmes assassinées pour refus de port du voile, elles l’ont été par des agents occidentaux ou des marionnettes du Mind Control. Les fascistes aiment dénoncer leurs propres crimes et en faire accuser les musulmans.

 

 

Vous n’avez que le mot « musulman » à la bouche. Votre combat féministe se résume à un activisme en faveur du voile islamique dans les écoles, dans les collèges, dans les lycées, dans les universités, dans les entreprises, partout. Après que des « blasphémateurs » ont été exécutés à Paris, que des millions de Français se sont rassemblés pour défendre le libre examen, la liberté d’expression et la laïcité, certains gauchistes rejoignent les rangs de ceux-là mêmes qui ont trainé Charlie Hebdo en justice pour avoir critiqué l’islam. Parviendrez-vous, un jour, à vous extraire de la culpabilité coloniale pour voir le monde tel qu’il est ?

 

Ce sont les islamophobes qui n’ont que mots « islamiste », « djihadiste », « salafiste » à la bouche. Les musulmans et les antifascistes et antiracistes n’ont d’autre choix que de réagir à la propagande des nazis islamophobes. Les tueurs de Charlie étaient plus que probablement manipulés par les fascistes du Mind Control. Si un jour la vérité est connue du grand public, les fascistes n’auront plus qu’à courir se cacher pour éviter de se faire lyncher par la foule. Il n’y a pas de problème de culpabilité coloniale mais un problème de non culpabilité fasciste. Des gens liés aux collaborateurs de l’époque de Pétain, osent revenir diffuser une propagande antisémite appliquée à l’islam, sans qu’aucun juge ne les traîne devant un tribunal. Il faudrait que tous comprennent que dans un pays démocratique, le droit à la pratique religieuse ou à la non-pratique constitue la base des libertés publiques. Quand ce droit est menacé, c’est toute la société qui est visée. Restreindre les libertés religieuses pour les minorités, c’est la base de la stratégie des fascistes, partout dans le monde. C’est le prélude à l’institution d’une dictature de type nazi ou croisé, le fascisme pouvant être laïc d’obédience nationaliste, ou religieux. Dans tous les cas, la lutte anticléricale ne doit pas viser les minorités ; sinon on pourrait imaginer que Hitler était un anticlérical extrême et que la lutte contre l’extrémisme dans les pays à majorité non chrétienne devrait viser uniquement les minorités.

J’ignore si mes amis gauchistes ont vu l’un des derniers dessins de Riss dans Charlie Hebdo, qui résume parfaitement la situation absurde et désespérante où nous nous trouvons. On y voit un journaliste à l’entrée d’une mosquée, demander à un imam « Où sont passés les intellectuels de gauche ? ». Et l’imam de répondre : « Deuxième tapis, en entrant sur la droite ». Hilarant. Oh pardon, c’était islamophobe ?

Les intellectuels de gauche sont presque tous islamophobes, comme ceux de droite d’ailleurs. Ils suivent les médias comme tout le monde. Où Ketelbuters a-t-il vu que les intellectuels étaient islamophiles ? Ketel traite les pontes de la pensées d’islamophiles, pour les pousser dans l’islamophobie. C’est une ruse de fasciste très efficace.

Et pour finir, que signifie le pseudo Ketelbuters ? Ketel peut vouloir dire « tueur » en arabe ou massacre en hébreu et « buter » ressemble à butter, beurre en anglais. Ketelbuters serait-il un tueur d’Arabes ?

4 septembre 2014

Chauprade ou le nouveau nazisme

Classé dans : Islamophobie — mindcontrolfrance @ 10 h 52 min

Le conseiller de Marine Le Pen, Aymeric Chauprade, harceleur du Mind Control, est un des idéologues du mouvement fasciste. Il est islamophobe, antisémite et pro-israélien. Un article de l’islamophobe Christine Tasin sur le site Riposte Républicaine résume sa pensée.

Nommer un site fasciste Riposte Républicaine alors qu’on est antidémocrate et antirépublicain, c’est le summum de la duplicité. Un peu comme quand le FN prétend défendre les libertés alors qu’il est un des acteurs principaux du Mind Control.

Etudions l’article de Christine Tasin en détails :

Pour lire l’article en entier c’est ici. Il s’intitule La France face à la question islamique : les choix crédibles pour un avenir français et son premier paragraphe met les choses au point, l’islam n’a pas pu évoluer, suivre le cours normal des choses : « Il est loin le temps où le monde arabe rêvait de développement, de modernisation, de sécularisation d’un islam sunnite toujours menaçant pour les minorités chrétiennes et chiites. Ce temps là c’était celui du nationalisme arabe, de Nasser jusqu’à Saddam Hussein en passant par Hafez el Assad. Le temps de régimes autoritaires tournés vers le développement et qui offraient aux femmes, aux chrétiens et à toutes les minorités un rempart face au fondamentalisme sunnite autant que d’inéluctables perspectives d’ouverture démocratique si l’on avait bien voulu laisser les processus internes se dérouler à leur rythme historique. C’était aussi le temps où la cause palestinienne était encore une cause nationaliste et pas encore une cause islamique. Seulement voilà, de l’eau a coulé sous les ponts et l’Autorité palestinienne comme le Fatah ont été effacés par le Hamas.

Chauprade fait l’apologie du nationalisme arabe alors que celui-ci a toujours été combattu avec le dernier acharnement par les fascistes et notamment par les partisans de l’Algérie française qui ont fondé le FN. Pour ces gens-là, Nasser c’était Hitler et certains ce sont même engagés avec Israël en 1956.

L’islam a toujours protégé les juifs et les chrétiens à la différence de l’Occident chrétien qui lui persécutait les juifs et les musulmans. Le statut de « dhimmi » était au moins aussi favorable que celui de brûlé sur les bûchers de l’Inquisition ou de celui de massacré, d’expulsé ou de converti de force. Les Arabes chrétiens ont toujours été très actifs dans le domaine du nationalisme arabe et ont toujours eu une place privilégiée dans les sociétés arabes. Ce ne sont donc pas les racistes coloniaux qui vont donner des leçons.

Les fascistes coloniaux pleurent des larmes de crocodiles sur les régimes baasistes ou nassériens qui développaient leur pays, alors qu’en fait les fascistes du FN sont fondamentalement des colonialistes. Les Arabes qui ont cru que les fascistes coloniaux pouvaient être des alliés sont de grands naïfs. Les fascistes du FN n’ont jamais défendu réellement aucun régime arabe progressiste et se sont contenté de se faire financer par ces pays et notamment par l’Irak de Saddam Hussein.

Les fascistes français sont des colonialistes et des ennemis du nationalisme arabe comme celui de l’islamisme politique. Ce sont des racistes purs et simples qui ont les mêmes stratégies que les atlantistes mais qui masquent leurs véritables objectifs coloniaux sous un anti-impérialisme de façade. Ces fascistes détestent les islamistes aujourd’hui comme ils haïssaient les nassériens hier. Ils abhorrent tout ce qui pourrait permettre la renaissance des peuples arabes et musulmans. D’ailleurs comme l’a dit François Mitterrand, le nationalisme c’est la guerre. Le nationalisme est une idée nocive à éviter sauf en temps de guerre ou de colonisation.

Je résumerai en 6 points pour ceux qui n’ont pas le temps de se pencher sur cette somme d’intelligence, les différentes positions et propositions d’Aymeric Chauprade (ce sont ces dernières qui me semblent les plus importantes, à quoi bon à présent se battre pour savoir qui est responsable du/des désastres actuels) :

- 1 – La collusion Arabie Saoudite-USA (cf le fameux pacte du Quincy, ndlr), responsable de la déstabilisation d’une partie du monde musulman et d’autres pays : Afghanistan, Moyen Orient, Libye, Syrie, Tunisie, Egypte, Georgie, Ukraine … et donc des conséquences, les horreurs perpétrées contre les chrétiens et les musulmans sunnites dans l’intérêt du Qatar et de l’Arabie Saoudite. Néanmoins, ne pas oublier que Sarkozy, Hollande, Juppé et Fabius sont complices, comme l’Amérique, de ces crimes contre l’humanité, à cause de leurs choix calamiteux.  Sarkozy plus qu’Hollande d’ailleurs puisque c’est l’UMP qui, finalement, aura le plus brutalement rompu avec les fondamentaux gaulliens de la politique étrangère française pour nous aligner sur les politiques américaine, qatarie et saoudienne. Mais Hollande vaut-il mieux lui qui, en 2012, voulait envoyer notre armée attaquer l’État syrien, en tentant de nous refaire le coup américain des armes de destruction massive? Lui qui ne propose aujourd’hui comme seule aide aux Chrétiens d’Orient, face à la poussée de l’État islamique en Syrie et Irak, que l’envoi de colis alimentaires?

La stratégie des atlantistes est la même que celle des tartuffes du FN : diviser pour régner et détruire le tiers monde par la guerre civile, la famine et les épidémies provoquées (Sida, Ebola…). Les services secrets et l’armée sont en grande partie composés de fascistes, en France, aux Etats-Unis et dans le reste du monde. La stratégie suivie par l’Occident est la même que celle prônée par le FN. Même l’alliance du FN avec la Russie est suspecte. Entre les Russes et les nazis, les fascistes soutiendront toujours les nazis, lorsqu’ils seront en position de baisser les masques.

La solution ? « Nous devons aider les Chrétiens à rester chez eux, à défendre leurs villages, leurs églises, car ils étaient les premiers sur la Terre d’Orient. Je soutiens donc sans réserve les frappes militaires américaines contre l’État islamique et j’affirme que c’est l’intérêt et l’honneur de la France que de se joindre à ces frappes. Moi qui suis le premier à m’opposer à la folle politique des États-Unis en Ukraine, je sais aussi refuser le systématisme et dire que les Américains ont fait le bon choix en aidant le gouvernement irakien. Mais la logique impose d’aller plus loin, d’avoir le courage d’accepter l’erreur occidentale en Syrie ce qui signifie s’allier à nouveau avec Bachar al Assad et l’aider à détruire les foyers islamistes qui gangrènent son pays.

En réalité, sans les interventions occidentales, il n’y aurait pas de problèmes de terrorisme dans le monde musulman. Les hypocrites du FN le savent très bien et, la France arme des faux groupes jihadistes comme les Etats-Unis. Les mercenaires de l’EI sont des agents occidentaux et attaquent d’autres agents occidentaux pour semer le chaos au Proche-Orient. L’analyse du FN est stupide ou hypocrite. Ces gens sont de faux amis haineux et sournois.

Les Arabes chrétiens n’étaient ni les premiers ni les derniers sur la ‘terre d’Orient » puisque le plupart des musulmans sont des chrétiens convertis au 7ème siècle et qu’avant d’être chrétiens ils étaient païens. Parmi les tribus arabes qui ont migré vers le nord depuis l’époque romaine, beaucoup étaient chrétiennes originaires du Yémen. Les fascistes ne connaissent rien aux Arabes. Ce sont des ignares stupides qui n’existent que par le Mind Control.

Les fascistes par rapport aux Syriens, ce sont les amis qui veulent du mal. D’un côté ils prétendent appuyer le régime et de l’autre ils arment les terroristes par le biais de leurs agents infiltrés dans les services secrets et les gouvernements français. Ils veulent juste semer les chaos et détruire le pays.

- 2 – Le Califat menace non seulement la région et les chrétiens mais il menace la paix mondiale. De plus près de 1000 djihadistes français sont partis combattre aux côtés des fous furieux en Syrie et en Irak, ils vont revenir, forts de leur savoir-faire.

Ce « califat » est sorti tout droit des délires des analystes de la CIA ou autre service. Ces gens ont trop vu de films hollywoodiens et rejouent leurs fantasmes dans la réalité. Les « fous furieux » sont juste des mercenaires occidentaux formés par les Occidentaux, payés par les Occidentaux.

Solution : « Il faut impérativement écraser sous un déluge de feu ces fous qui mutilent les femmes, les vendent comme esclaves sur les marchés de Mossoul, assouvissent sur elles leurs instincts criminels et inondent le monde de leurs vidéos macabres. Vladimir Poutine a eu des mots aussi brutaux que de bon sens vis-à-vis de ces islamistes que les Russes ont combattu en Tchétchénie (tandis que les Américains les aidaient) ou qui ont massacré des dizaines d’enfants à Beslan. « Il faut butter les terroristes jusque dans les chiottes ». Ce n’est pas très politiquement correct mais c’est le meilleur programme face à l’islamisme.

Quant aux djihadistes français, il faut que les services secrets les liquident avant qu’ils reviennent.

Les accusations contre les mercenaires sont pour la plupart mensongères. Ils ne vendent pas les femmes au marché, ne couvrent pas le pis des vaches, ne prônent pas l’excision. Par contre ils assassinent des musulmans par centaines alors que l’assassinat de musulmans est formellement prohibé par l’islam. Ces mercenaires sont des vendus, des hypocrites et des islamophobes.

Quant à l’affaire tchétchène, elle a été entièrement montée par les Américains dans le but d’opposer les Russes et l’islam de manière à affaiblir les deux parties. Tout le monde comprend bien qu’en réalité, Russes et musulmans ont intérêt à s’unir contre les atlantistes.

- 3 – La politique arabe de la France dépend uniquement du Qatar et de l’Arabie Saoudite et la mène droit dans le mur, la conduisant notamment à dépendre de régimes fondamentalistes plutôt que de la Russie pour la dépendance au gaz ! Sarkozy et Hollande sont des irresponsables : « La poignée de main avec le Diable se paie toujours très cher. Cette soumission de nos choix diplomatique à Doha et Riyad est davantage qu’une faute extérieure, c’est un crime intérieur. Mais ce crime a une explication : de nombreuses personnalités clés de l’UMP et du PS ont été achetées par l’argent du Golfe ce qui explique que Sarkozy ait défiscalisé les investissements qataris et laissé le Qatar entrer au capital de plusieurs grands groupes stratégiques français. C’est aussi ce qui explique que le Qatar ait proposé à l’ancien Président français de diriger un fonds d’investissement qatari. Hollande lui-même n’a rien fait pour arrêter la politique de pénétration du Qatar ; il a simplement essayé de déplacer le curseur davantage vers l’Arabie Saoudite. Il faut dire que l’Arabie Saoudite pèse au bilan de nombre de grands groupes français (armement, construction, luxe…) et va investir 15 milliards d’euros dans le Grand Paris. Je ne ferai pas ici le catalogue à rallonge de la pénétration de l’argent saoudien et qatari dans nos industries, nos banques, nos banlieues… Voyez un Dominique de Villepin prendre aujourd’hui des accents gaulliens dans sa critique d’Israël mais qui fut un partisan acharné de l’intervention contre Kadhafi probablement parce qu’il est un avocat attitré du Qatar. N’était-ce pas lui qui, à défaut de devenir le candidat de l’UMP pour la présidentielle, tenta de devenir le porte-drapeau des jeunes musulmans de banlieues? »

Pour le système UMPS et ses « experts » subventionnés, la double alliance avec les musulmans de France et l’argent du Golfe est une aubaine : c’est le double jackpot puisqu’ils empochent l’argent du Golfe en même temps qu’ils commencent à récolter le vote musulman.

Les fasciste feignent d’être pro-russes pour bénéficier de l’appui de ce grand pays. En réalité les fascistes sont des nazis russophobes qui baisseront le masque dès qu’ils le pourront. Le FN est d’ailleurs un parti probablement financé par plusieurs pays étrangers, ainsi que par les grandes entreprises financières françaises et internationales.

N’oublions pas d’ailleurs que le FN a largement été subventionné par Saddam Hussein et que par conséquent il pourrait être bon que la Justice s’intéresse enfin à ce fait.

Solution : « Aujourd’hui je défends l’indépendance de la France et de l’Europe face aux États-Unis et par conséquent je regarde la Russie comme nécessaire partenaire stratégique, d’autant qu’elle défend les fondamentaux de la civilisation chrétienne .

Le FN est l’héritier de « monsieur Hitler ». C’est un parti intrinsèquement russophobe, comme les atlantistes mais en pire. Mais pour l’instant, il profite de l’appui russe en attendant de trahir le régime de Moscou au profit de fascistes pro-occidentaux.

 Un vrai patriote français doit être capable de hiérarchiser les dangers qui menacent la France, de refuser l’idéologie et les constructions intellectuelles simplistes lui désignant un ennemi mondialiste imaginaire contre lequel il faudrait mener une révolution mondiale. Israël n’est pas l’ennemi de la France. La France n’a aujourd’hui qu’un véritable ennemi : le fondamentalisme islamique sunnite .

A moins donc qu’il ne soit gouverné par un antisémitisme obsessionnel, un patriote français ne peut chercher à former, contre Israël, et avec l’extrême gauche pro-palestinienne, la racaille de banlieue et les islamistes une alliance à la fois contre-nature et sans issue politique.

Chauprade passe pour un intellectuel au yeux des ignares du FN. En réalité c’est un propagandiste de bas étage, qui reprend peu ou prou les analyses des grands médias. Ce qu’il appelle les « fondamentalistes sunnites » ce sont tous les musulmans qui devraient être déclarés ennemis alors qu’ils sont très faibles et ne représentent aucun danger pour la France ou l’Occident. En réalité, les pro-palestiniens ne veulent pas de la racaille fasciste dans leurs rangs. Quant aux juifs, ils doivent plus ou moins se douter que les fascistes sont des exterminateurs et qu’ils sont encore plus dangereux lorsqu’ils essayent de jouer aux faux amis.

Le FN, c’est la racaille du Mind Control, les abrutis hypocrites qui harcèlent secrètement les citoyens nuit et jour et qui finiront par être démasqués et par se dégonfler comme des baudruches monstrueuses.

- 4 – La nation française, la civilisation française sont menacées par le remplacement de sa population historique par une population immigrée majoritairement musulmane et africaine

Solution : « il existe une majorité des Français qui ne veulent pas voir la France perdre sa civilisation et je suis certain aussi qu’une majorité politique peut se construire avant 2017 autour de cette idée que Marine Le Pen incarne mieux que quiconque. Il n’y aucune autre solution crédible que de construire cette majorité avec ceux qui ont déjà compris le lien entre le défi islamique intérieur et le défi islamique extérieur« .

« Le sort des minorités chrétiennes d’Orient, projection dans l’avenir de ce que pourraient vivre les Français dans une France majoritairement islamisée, comme le sort des Juifs de France de plus en plus victimes de brimades quand il ne s’agit pas de violence, devraient aider les Français à comprendre que l’unité de la France ne va plus de soi et que de grands périls pèsent sur elle. Le nouvel antisémitisme vient d’une partie de la communauté musulmane qui associe les Juifs à la politique d’Israël »

Le vrai péril pour la France c’est le fascisme du FN. Ces nazis sont les ennemis de l’intérieur qui sèment la division en France et se croient autorisés à dénoncer les banlieues qui refusent de voter pour eux. La vraie racaille en France, ce sont les fascistes du Mind Control qui nuisent en silence mais en profondeur. Beaucoup de franco-français apprendront un jour que tous leurs problèmes viennent des chiens satellitaires fascistes du Mind Control. Ce jour-là il sera peut-être déjà trop tard. Les fascistes sont des escrocs. Dévoiler la vérité c’est les tuer.

- 5 – « Ni l’UMP ni le PS ne constitueront un rempart. « En plus d’être achetés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, nos gouvernants de l’UMP et du PS ont fait le choix cynique du poids démographique de la clientèle électorale musulmane. C’est ce qui explique avec quelle facilité le communautarisme musulman tire ce qu’il veut (construction de mosquées cathédrales, entorses multiples à la laïcité…) des municipalités UMP et PS. C’est aussi ce qui explique la propagation d’une pensée unique « pro-palestienne » dans les médias dominants.

Solution : « Notre pays a accueilli des millions de musulmans. Une partie restera, une autre devra partir. Cette grande séparation entre ceux qui ont vocation à rester et ceux qui devront quitter notre terre va se nouer autour des enjeux internationaux. C’est la raison pour laquelle, plus que jamais, un programme politique de redressement national nous doit des choix internationaux clairs et cohérents .

Bref, le choix sera l’assimilation ou le départ. Aymeric Chauprade dit clairement que ceux des musulmans sunnites « (ils sont nombreux) qui font le choix de l’Oumma plutôt que de la France, qui voilent leur femme et leurs filles, qui adoptent la barbe salafiste, ceux-là n’ont vocation ni à être ni à rester français. Le refus énergique de l’islamisation (en refusant la construction de mosquées et l’intégration des règles islamiques dans nos coutumes) autant que la réforme profonde des conditions d’accès à l’État-Providence seront les deux choix politiques forts qui créeront les conditions du retour de ceux qui n’ont pas voulu choisir d’aimer la France. »

L’immigration devra donc être réduite et réservée à ceux dont la France a besoin avec « l’établissement du droit du sang, l’abolition du regroupement familial, la réduction drastique de l’asile (avec une préférence civilisationnelle comme avec les chrétiens d’Irak ou les Coptes d’Égypte…) et une politique migratoire de choix (choisir ceux qui apportent à la France) », s’accompagnant du refus, tout simple, de ceux « qui nous empoisonnent la vie » .

L’UMP et le PS sont deux partis islamophobes extrêmes. Les accuser de travailler pour les musulmans alors qu’ils sont pro-fascistes et pro-israéliens n’est pas crédible. L’UMPS et le FN c’est la même chose. Le FN est un parti de faux opposants. Ils veulent faire comme l’UMPS en pire.

Chauprade considère que la construction de mosquées c’est du communautarisme alors que la liberté de religion est prévue par la charte internationale des droits de l’homme et par la constitution. Les musulmans disposent de très peu de lieux de cultes comparativement aux autres religions et c’est encore trop pour le nazi Chauprade. Les propos mêmes de cet individu sont à la limite du légal.

La pensée unique en France n’est pas pro-palestinienne mais islamophobe et pro-patronale. Chauprade une fois de plus présente une analyse erronée de la réalité.

Chauprade ne s’en prend plus aux immigrés mais aux musulmans, ce qui est beaucoup plus grave. On entre là dans un type de propagande qui s’apparente au nazisme, à l’époque où ce régime avait décidé d’expulser ou d’assassiner les juifs. Il y a d’ailleurs parmi les musulmans un grand nombre de convertis qui d’après Chauprade devraient être expulsés. Face aux déclarations de ce nazi, les Etats musulmans de la planète devraient protester vigoureusement avant de se faire bombarder par les adeptes de ce fasciste islamophobe.

En France la liberté de conscience fait partie des fondamentaux de la République. La supprimer revient à détruire tout l’édifice et permettre de mettre en place une dictature fasciste. Après les liberté religieuse, les fascistes supprimeront les libertés politiques et syndicales et nous créeront une république néo-nazie à base de surveillance par satellite à domicile. Ceux qui ont lu Orwell doivent savoir que les fascistes ont des moyens encore plus importants que ceux de Big Brother. Ils peuvent lire dans les pensées à distance en utilisant les satellites de surveillance. Ils peuvent aussi torturer et tuer à distance, filmer dans les domiciles, modifier le comportement. Ceux qui nous « empoisonnent la vie » ce sont eux, ça a toujours été eux. Ce sont eux qui manipulent et protègent les délinquants en utilisant les satellites, ce sont eux qui harcèlent les salariés à leur travail, ce sont eux qui font divorcer les gens, ce sont eux qui empêchent de dormir, ce sont eux qui violent protégés par leurs réseaux nazis, ce sont eux qui bloquent la hausse du smic, ce sont eux qui provoquent les crises économiques pour en profiter politiquement.

- 6- Naturellement on sera plus que réservé, pour ne pas dire en désaccord total avec les conseils d’Aymeric Chauprade quant à ceux qui devraient être, selon lui, nos futurs alliés au Moyen Orient, les Chiites… On sait trop bien que les amis de Dieudonné sont prêts à tout pour imposer l’islam dans le monde, et même à user de bombe nucléaire afin de hâter la venue du dernier imam, précédée de celle de Jésus, venu dire aux chrétiens de se convertir à l’islam… Et, franchement, le régime de Khomeiny ne me plaît pas davantage que celui de Doha ou de Riyad ! De la même façon, comment accepter ce qu’il propose pour Israël dans la situation actuelle, ce qui exposerait et fragiliserait davantage encore les Israéliens ? Tant que le Hamas existera et réclamera le disparition d’Israël et des juifs, il ne pourra y avoir de pays palestinien.

Les alliances proposées par les clochards fascistes sont de fausses alliances. En réalité ils veulent utiliser une partie des musulmans pour en combattre une autre, tous comme ils opposent Arabes chrétiens et musulmans. Le meilleur moyen de discuter avec un fasciste colonial c’est de lui faire la guerre et de considérer que ce sont ces fascistes qui sont à l’origine de tous les malheurs du tiers monde.

Aymeric Chauprade et Christine Tasin sont des harceleurs du Mind Control, des ennemis du peuple, des racistes, des islamophobes, des antisémites, des nazis, des minables à jeter dans les poubelles de la politique. Chez eux tout est faux. La seule chose qu’ils veulent c’est instaurer la dictature en France, supprimer toutes les libertés, et devenir les maîtres uniques du Mind Control, la répression par satellite.

Pour Aymeric Chauprade, les attentats du 11 septembre sont le résultat d’une collusion entre « l’Etat profond américain et l’Etat profond saoudien ». Il faudrait que monsieur Chauprade nous explique en quoi les Saoudiens avaient intérêt à ces attentats qui ne pouvaient avoir d’autres conséquences qu’une vague islamophobe mondiale et des harcèlement et persécutions contre les musulmans du monde et notamment ceux demeurant aux Etats-Unis. Les Saoudiens, pas plus que les autres musulmans, n’avaient aucun intérêt à attaquer les Etats-Unis à visage découvert.

Ces attentats du 11 septembre servent plutôt les intérêts d’Israël et des nazis américains. Avec le massacre du 11 septembre, les fascistes et les sionistes ont pu provoquer une onde de choc islamophobe dans le monde entier, faire incarcérer à Guantanamo des centaines de musulmans pour la plupart innocents, mettre sous surveillance satellitaire des millions d’anti-impérialistes et de musulmans à travers le monde, coloniser l’Afghanistan et l’Irak, développer les services de sécurité et de surveillance sans limite, supprimer toutes les libertés individuelles des Américains, Européens et autres citoyens de la planète, détruire définitivement la démocratie dans le monde.

Ces attentats du 11 septembre ont profité principalement à la droite et à l’extrême droite qui dépasse aujourd’hui les 20% dans plusieurs pays européens. Les attentats du 11 septembre sont un peu l’équivalent de l’attentat du Reichstag à Berlin en 1933 qui a permis de faire accuser les communistes et d’instaurer la dictature en Allemagne. Le coup du faux attentat ennemi est pratiqué depuis longtemps par les fascistes, que ce soient les nazis ou les fascistes coloniaux de l’OAS qui posaient des bombes tuant des européens pour faire capoter les négociations avec le FLN.

De plus, Chauprade place à égalité l’hyperpuissance américaine avec la sous-puissance saoudienne qui dépend entièrement de l’appui américain pour survivre. L’analyse de Chauprade sur le 11 septembre est totalement erronée et ne correspond pas à une étude honnête du sujet.

En France, c’est le FN qui a bénéficié du 11 septembre et de la propagande islamophobe qui l’a suivi, puisqu’en 2002 ce parti a dépassé les 16% et fait éliminer la gauche. Dans le reste de l’Europe aussi, une vague de fond fasciste et néo-nazie a pu émerger et s’implanter durablement dans le paysage politique occidental.

Le fascisme a de plus contaminé tous les partis politiques et les discours islamophobes et racistes plus ou moins directs se sont généralisés dans toutes les formations françaises et européennes. De même, les Eglises, associations, syndicats, médias et autres institutions ont été infectés par les nazisme islamophobe international. Partout, dans les médias, le discours islamophobe domine et profite aux fascistes. Partout la répression secrète vise les musulmans et la torture électronique se généralise. Partout, les abrutis fascistes prennent le contrôle de la société et détruisent l’économie. Partout, les fascistes suppriment secrètement les libertés et mettent la population sous la surveillance des satellites. Partout, les fascistes torturent, manipulent et assassinent en utilisant les satellites du Mind Control.

En France, des millions de citoyens sont soumis à la surveillance secrète du Mind Control sans que personne ne proteste. Partout, de petits pourris nazis ont acquis tous les droits et surveillent les internautes par le biais des satellites de surveillance qui devraient être l’apanage des services secrets. Partout la ploutocratie fascistes écrase les peuples avec la complicité de faux dissidents qui dénoncent tous les complots sauf celui du Mind Control.

Combattre le nazisme satellitaire sans combattre l’islamophobie est impossible puisque les escrocs fascistes trouveront toujours un prétexte pour supprimer les libertés des citoyens en prétendant les protéger des « djihadistes ».

La première chose à faire pour un antifasciste est de se spécialiser dans lutte contre la diffamation islamophobe. Quand on accuse un musulman, la bonne méthode de travail consiste à rechercher qui est le fasciste qui a lancé l’accusation, puis comment les fascistes ont manipulé des groupes terroristes pour servir leurs intérêts et enfin qui sont les services fascistes précis qui ont organisé tel ou tel attentat terroriste.

Le problème des journalistes actuels est qu’ils n’ont aucun esprit critique. Ils gobent la propagande fasciste comme l’oiseau gobe la mouche. Rien ne leur parait étrange dans les délires islamophobes diffusés par les services secrets et les divers agents fascistes. Quand une agence de presse prétend que l’EI aurait ordonné de couvrir le pis des vaches en Irak, personne ne considère que cette information est pour le moins fantaisiste. Quand on prétend que l’EI massacre des chrétiens en Irak, personne n’essaye de vérifier l’information. En réalité, ce sont surtout les sunnites arabes qui sont massacrés par l’EI, ce qui est logique dans la mesure où ce groupe est une créature de l’impérialisme.

Face à la propagande fasciste islamophobe des médias, d’autres fascistes lancent une contre-propagande tout aussi fasciste qui affirme que les vrais coupables ne sont pas les musulmans mais les juifs et les illuminés, c’est à dire, dans leur esprit, la « gauche ». Dans tous les cas, ce sont les musulmans, les juifs, la gauche qui sont présentés comme les responsables des malheurs du monde. Dans les faits, aujourd’hui comme hier, ce sont les fascistes qui sont les responsables de la plupart des problèmes de la planète : guerres, crises économiques, inégalités, répression, coups d’Etat, terrorisme…

La nouvelle ruse des fascistes c’est de faire dénoncer les fascistes au pouvoir par des fascistes dissidents qui prétendent que la dictature viendrait de la démocratie alors même que cette « démocratie » est en réalité totalement sous le joug nazi malgré des apparences faussement libérales.

Si les fascistes sont à la fois les dictateurs et les opposants, on se demande où sont passés les vrais démocrates, ceux qui combattent le Mind Control. Et, la triste réalité est qu’ils n’existent plus, hormis quelques individualités marginalisées. Tous les gauchistes collaborent avec le Mind Control. Tous font de la surveillance satellitaire pour le compte de la Dictature, tous ridiculisent les idéaux de gauche avec leurs islamophobie et leur complicité avec les tyrans en place. Tous, ou presque, discréditent la démocratie.

Les citoyens sentent bien que l’Occident est une vaste dictature mais, peu de gens connaissent l’ampleur de la répression du Système contre la société civile. Peu de gens savent que les satellites de surveillance peuvent filmer à travers les murs, lire dans les pensées, faire grossir ou maigrir, provoquer des maladies, torturer et tuer à distance, ventriloquer, contrôler les rêves, rendre impuissant, provoquer des bagarres, accidents de voiture, divorces, créer des pannes de voiture ou d’électroménager, provoquer de fuites d’eau, manipuler les appareils électroniques. Personne ne connait la puissance de la répression par satellite, sauf les fascistes et leurs complices.

C’est en manipulant les comportements et les paroles que les fascistes peuvent neutraliser les groupes dissidents de gauche. Par exemple, en semant la zizanie dans des groupes gauchistes par le biais des satellites du Mind Control, les fascistes limitent ou suppriment la concurrence et restent les seuls à (faussement) incarner la résistance au Système.

Il faut vraiment que la gauche se réveille et dénonce le Mind Control, si elle ne veut pas rapidement finir dans des camps de concentration.

Ceux qui pensent être épargnés parce qu’ils ont collaboré avec les fascistes risquent d’être déçus.

Chauprade dénonce ceux qui applaudissent la guerre contre les Talibans ou le la destruction du régime de Saddam Hussein ou la révolution orange en Ukraine. En réalité, la politique américaine et atlantiste est la même que celle qui est réellement désirée par les nazis du FN. Mais, pour des raison stratégiques, ils n’avouent pas franchement leur haine des nationalistes arabes et des Slaves. Pour comprendre ce que veulent vraiment les fascistes, il faut savoir que ces gens sont les héritiers politiques des nazis et des pétainistes. Ce sont des extrêmes colonialistes et ils ont toujours dénoncé Gamal Abdel Nasser qu’ils ont considéré comme le responsable de la rébellion en Algérie et qu’ils ont appelé à combattre en 1956. Leur apologie du nationalisme arabe ne s’explique que par le fait que celui-ci est moribond et qu’il est devenu un instrument de lutte contre le nouvel anticolonialisme, l’islamisme réel. Pour simplifier, les fascistes n’appuient des Arabes que lorsqu’ils attaquent d’autres Arabes ou d’autres musulmans. Le problème des Arabes et des Russes, c’est qu’ils semblent avoir oublié que les nazis sont leurs ennemis mortels et éternels, d’autant plus dangereux qu’ils sont hypocrites. Chauprade prétend que les Printemps arabes ne furent qu’un sombre festival « qataro-saoudien ». Une telle stupidité dans l’analyse ne peut être due qu’à la mauvaise foi. N’importe qui est capable de comprendre que les pays du Golfe sont très faibles alors que les Etats-Unis sont très puissants et que les Arabes du Golfe ne peuvent rien faire sans un ordre venu de Washington. Faire de ces Etats du Golfe semi-colonisés les maîtres occultes du Proche-Orient relève d’un niveau d’erreur qui confine au non-sens total. Les pays du Golfe n’ont aucun pouvoir autonome. Ce sont des instruments de l’impérialisme plus encore qu’Israël. Ce sont les Etats-Unis et les racistes atlantistes qui ont voulu les Printemps arabes pour semer la chaos et la guerre civile, pour remplacer les anciennes dictatures par d’autres plus dures encore, pour affaiblir les Arabes et permettre leur recolonisation. Tout ceci, monsieur Chauprade feint de ne pas l’avoir compris. Ou ne l’a vraiment pas compris. Les exactions commises par les diverses parties combattantes en Syrie ou Libye sont le fait des mercenaires coloniaux ou des milices rebelles ou pro-gouvernementales, et, l’ensemble de ces forces est manipulé par les nazis coloniaux de Paris ou Washington qui dirigent leurs groupes armés à distance, tapis derrière leurs écrans, utilisant les satellites du Mind Control. A l’Est, les fascistes font mine de défendre les Russes alors qu’ils sont historiquement des partisans des nazis slavophobes et que leur prétendu soutien à Moscou n’est ne réalité qu’une position tactique destinée à leur fournir un appui politique, militaire et financier. Dans les faits, quand ils seront au pouvoir, les néo-nazis reprendront les opération hitlériennes là où elles se sont arrêtées lors de la deuxième guerre mondiale. Depuis l’époque des chevaliers teutoniques, les fascistes et leurs ancêtres politiques considèrent que les Slaves sont des ennemis à abattre et les troupes de Hitler se sont illustrées par une sauvagerie innommable lors de la tentative d’invasion de la Russie. Comme l’a dit le nazi Hans Franck en parlant des Polonais : « ce qui m’intéresse lorsque je fais creuser un fossé, c’est que ce fossé soit creusé et non pas le nombre de Polonais qui mourront pour le creuser ». Les Slaves auraient intérêt à s’unir pour faire face à l’Occident plutôt que de se battre entre eux, s’affaiblir et se retrouver finalement indirectement colonisés par les racistes atlantistes qui pensent que la Russie et les pays de l’Est ne sont qu’une réserve d’hydrocarbures et de prostituées. Ce qu’il faut savoir des fascistes, c’est que ce sont des hypocrites. Leur soi-disant dénonciation de l’atlantisme est factice. Eux veulent faire pire que lui à l’Est comme au Sud. Ces gens sont des amis qui vous veulent du mal, au Sud comme à l’Est, à l’extérieur comme à l’intérieur. D’ores et déjà ces fascistes travaillent en collaboration avec le médef et les autres partis politiques pour harceler et torturer les antifascistes de gauche, pour faire assassiner tout ce qui s’oppose réellement au Système, tout ce qui est indépendant, tout ce qui met en évidence leur incommensurable nullité. Face à cette dictature mondialisée, il faut mettre en place une résistance elle aussi mondialisée, en alliant des forces disparates et mêmes hostiles face à l’ennemi commun : le nouveau fascisme atlantiste, économiquement libéral et politiquement nazi. Le meilleur moyen de résister à cette Dictature mondiale impitoyable et surpuissante, c’est de dénoncer la répression par satellite, le Mind Control, ce système qui remodèle peu à peu la face de la planète à l’image des fous sataniques qui le dirigent. Ceux qui ne dénoncent pas le Mind Control sont de faux dissidents, des tartuffes, des collabos du système qui seront tenus pour responsables de la dictature nazie-atlantiste qui se profile. N’oublions pas que les nazis du FN ne sont pas des anti-atlantistes mais des hyper-atlantistes qui ne dénoncent l’atlantisme actuel que parce qu’ils le trouvent trop modéré. Entre les néo-conservateurs américains et les nazis du FN, les convergences sont très profondes ; ces gens sont issus de la même matrice idéologique ; leurs différences sont simplement tactiques ; il n’y a pas entre ces forces islamophobes, coloniales, antisémites, pro-patronales, de différence réelle. Ils ont le même objectif de domination mondiale, d’extermination des juifs et des musulmans, de recolonisation de la planète, de suppression de toutes les libertés pour les citoyens partout dans le monde, de destruction de tout ce qui fait la joie de vivre des gens, du rétablissement d’une sorte de nouvel esclavage où des milliards d’humains seraient le bétail de quelques milliers de ploutocrates dégénérés. Toutes les politiques économiques absconses menées par les pays d’Europe ont pour but de favoriser le nazisme, de dégoûter les citoyens de la démocratie et leur faire abandonner toutes leurs libertés en votant pour des partis ennemis de la démocratie pires que les corrompus actuellement en place. Si le complot fasciste n’est pas dénoncé, alors les jours de la démocratie seront comptés en Europe et dans le monde.

Chauprade feint de dénoncer le chaos qui règne en Libye, Syrie, Irak et autres, alors même que ce chaos était le but visé par les racistes impérialistes et néocoloniaux qui ont favorisés les « Printemps arabes » et les guerres civiles. Ceux-ci n’ont pas renversé Kadhafi pour instaurer la démocratie qu’ils abhorrent partout y compris en Occident mais pour détruire le pays et le recoloniser en volant son pétrole. Les impérialistes et les néocoloniaux haïssent le tiers monde et les Slaves; ils détestent les Arabes, les Noirs, les Turcs, les Perses, les Indiens, les Chinois …; c’est pourquoi ils y importent des guerres civiles, des épidémies, des crises économiques, c’est pourquoi ils y provoquent des séismes, des sécheresses, des inondations. La politique des fascistes c’est la même que celle des atlantistes, en pire. Ils jouent aux bons colonialistes qui appuient les stabilité dans la dictature alors qu’en réalité, en France, tous les officiers de renseignement, tous les militaires, tous les analystes des ministères qui poussent au chaos sont lepénistes et infectent la classe politique avec leur racisme. Dans tout l’Occident, les services de renseignement, l’armée et la police sont aux mains des fascistes. Ce sont eux qui poussent les dirigeants dans le sens du colonialisme et du chaos. Ce sont eux qui manipulent les politiques avec les satellites du Mind Control. Ce sont eux qui favorisent, dans la mesure du possible, les politiciens les plus racistes et les plus fascistes. Le cœur de cette infection en France est le Front National qui regroupe autour de lui des racistes de toutes obédiences et qui contamine les intellectuels, journalistes, élus, hauts fonctionnaires de France, d’Europe et du monde. Et ensuite, les fascistes du FN viennent jouer les innocents et demandent pourquoi on massacre les Libyens, Syriens, Afghans. Donc le plan occidental en Libye et Syrie, c’est le plan des racistes néocoloniaux. Le FN aurait fait pire puisqu’il se revendique lui même du colonialisme le plus dur. Avec le FN au pouvoir, la recolonisation du Maghreb et de l’Afrique francophone deviendrait une réalité, les musulmans seraient massacrés par millions partout, les personnes originaires d’Afrique ou d’Asie deviendraient officiellement des sous-citoyens en métropole. Bref, le FN ferait une politique de nazis coloniaux et pro-patronaux comme tout le monde s’en doute. Le FN c’est l’Otan en pire, ce n’est pas l’anti-otan. Le FN c’est le colonialisme et l’impérialisme les plus bestiaux. Alors voir ces gens jouer les humanistes et les anticolonialistes, c’est totalement ridicule. Les fascistes du FN surveillent les internautes à domicile pour éviter toute critique et déjà ils imposent leur dictature avant même d’être arrivés au pouvoir. Le FN ce n’est pas l’anticolonialisme comme il veut le faire croire, c’est au contraire le colonialisme le plus dur. Ceux qui ont financé le FN dans les années 90 comme par exemple Saddam Hussein sont des naïfs qui ont fini pendus par les racistes. Le FN est l’ennemi suprême des Arabes et des Noirs. Il faut rappeler parfois cette évidence que tout le monde finit par oublier. Tous les pays du tiers monde doivent combattre ce parti avec acharnement et créer eux-mêmes des partis anti-racistes et tiersmondistes en Occident comme les Occidentaux fondent des partis pro-impérialistes dans le tiers monde.

Chauprade défend une position anti-sunnite au Proche-Orient. Il déteste visiblement tous les Arabes et tous les musulmans comme c’est le cas de la plupart des fascistes, mais il semble vouer une haine particulière aux sunnites, qui représentent dans son esprit malade la quintessence de l’islam. Lorsqu’on sait que cet individu a été payé par le Maroc, pays sunnite s’il en est, on se demande si les pays musulmans ne devraient enquêter sur les gens qu’ils emploient et ne favoriser que les antiracistes et anti-islamophobes véritables. Donc, pour Chauprade, il faut lutter contre les sunnites qui représentent 90% des musulmans et utiliser les minorités pour les combattre. Si le FN déclare la guerre aux sunnites, il faudrait que ceux-ci relèvent le défi et combattent le FN. D’ailleurs tout le monde a compris que Chauprade ne prétend appuyer les chiites que dans le mesure où ils combattent les sunnites et non pour l’amour de cette tendance de l’islam. Chauprade veut diviser pour régner et nuire ainsi à l’ensemble des Arabes et des musulmans. Chauprade, c’est le petit raciste minable qui se croit encore au 19ème siècle ou au Moyen-Age. Le FN n’est pas un parti anticolonialiste mais un mouvement hyper-colonialiste qui reproche aux atlantistes de ne pas aller assez loin et surtout de travailler pour le colonialisme anglo-saxon alors que le FN voudrait relancer le colonialisme hexagonal pire encore que celui des yankees. La méthode de travail du FN, c’est l’hypocrisie. Pour les pays du tiers monde, combattre le FN est une mesure vitale pour assurer leur survie en tant qu’Etats indépendants et pour assurer la sécurité de leurs habitants. Le FN c’est le Mal absolu qui tend à se présenter comme un substitut au gauchisme alors qu’il en est l’antithèse. Le FN, c’est l’impérialisme anglo-saxon en pire. Personne, n’a intérêt à favoriser ce parti : ni les Arabes, ni les Russes, ni les Iraniens.

Chauprade dénonce le soutien de Sarkozy et Hollande aux rebelles islamistes en Syrie et en Libye, alors même que le but final de ce soutien était de détruire ces deux pays et de tuer le plus possible de gens de ces pays en faisant en sorte que l’anarchie et la guerre permanente s’instaure dans ces pays. En réalité, la stratégie de l’UMPS et celle du FN sont très proches : le but est de nuire au tiers monde et notamment aux Arabes et aux musulmans. Un des moyens de détruire ces pays est d’y semer le chaos en y développant des groupes terroristes qui détruisent les Etats et qui sèment une division durable. La même politique avait déjà été mise en place en Algérie dans les années 90. Une guerre civile téléguidée par l’Occident y avait fait 200.000 morts sans néanmoins réussir à détruire le pays. La haine des nazis coloniaux dominants en France est la même quelque soit le résultat des élections, même si on peut constater qu’il existe des liens entre le FN et certains éléments coloniaux de la gauche, et que le PS mène parfois une politique plus visiblement néocoloniale que celle suivie par la droite. Il faut rappeler que chaque fois que la gauche s’est compromise dans des agressions coloniales elle à perdu les élections suivantes. Il faudrait donc, en théorie, qu’elle cesse toute agression coloniale dans la mesure où ce type de politique ne correspond pas à ce qui est souhaité par ses électeurs.

Donc, Chauprade prétend dénoncer les appuis aux rébellions, alors que ces appuis vont dans son sens dans la mesure où ils permettent de nuire aux Arabes et aux musulmans. Si le FN était au pouvoir, il est probable que le même type de politique serait appliqué, de manière encore plus intense. D’ailleurs, en tant que parti colonial, il est probable que le FN à l’intention de récupérer l’ensemble des pays de l’empire colonial français, par exemple en organisant des guerres civiles qui serviront de prétexte à recoloniser ces pays. Tout le monde se doute bien que les racistes du FN ne cherchent pas à développer le tiers monde et à permettre son émergence. Il semble plutôt que ce parti préfère développer un colonialisme purement français plutôt que de collaborer avec l’impérialisme anglo-saxon. N’oublions pas qu’une des caractéristiques principales du FN, c’est l’hypocrisie. On ne peut rien croire de ce que disent ces gens. C’est encore quand ils parlent franchement qu’ils sont les moins dangereux. Les pays arabes qui soutiennent ou ont soutenu le FN ont fait une grave erreur. Ils sont permis à la tendance coloniale-raciste islamophobe de prendre une influence importante en France et de contaminer les autres partis.

Les pays arabes, musulmans, africains, du tiers monde ont intérêt à soutenir tous les partis et groupes anti-impérialistes qui sont les meilleurs garants de la sécurité de ces pays face au néo-colonialisme. Tous ces pays doivent financer et aider la gauche anticoloniale, le centre et la droite antiracistes, l’extrême gauche, les écologistes. Ils doivent se méfier de l’hypocrisie du FN, parti qui n’est jamais aussi dangereux que quand il prétend être partisan de l’indépendance nationale pour tous alors qu’il ne rêve que d’un retour au colonialisme le plus bestial.

Chauprade prétend défendre les chrétiens d’Orient alors même que sa soi-disant défense leur nuit en réalité et les fait passer pour des collabos des néocolonialistes. Si Chauprade était sincère dans son analyse il dirait que les « djihadistes » sont des agents impérialistes sans aucune autonomie et que donc pour faire cesser les massacres il suffirait de faire pression sur les Etats occidentaux qui les dirigent. Chauprade reprend toute la propagande impérialiste atlantiste la plus bestiale sur les crimes des « djihadistes » et feint de la croire crédible. Il feint de croire que les terroristes vendent les femmes au marché et pratiquent l’excision alors qu’il est visible que tout cela n’est que de la propagande raciste de bas étage produite par des gens qui ont vu trop de films hollywoodiens. Par sa fausse crédulité, Chauprade perd toute crédibilité auprès des analystes sérieux. Cet individu cherche à tromper le public et les décideurs avec son faux bon sens basé sur des faits inexacts expliqués par des théories erronées. De plus, Chauprade appelle à l’extermination des « djihadistes » français qu’ils  sont en réalité soit des agents français soit des mercenaires, soit des militants manipulés. S’il fallait s’en prendre à ceux qui combattent en Syrie et arment les rebelles, ce sont les services secrets français et les politiciens qui les dirigent qui devraient être considérés comme des terroristes et non les simples exécutants qui ont en réalité suivi les recommandations des médias français qui déclaraient que Assad c’était le diable et qu’il fallait le combattre par tous les moyens. Chauprade confond volontairement les exécutants et ceux qui donnent les ordres à Paris dans les différents services. Quant au risque d’attentat en France, tout le monde ou presque sait maintenant que les crimes terroristes sont commandités par les politiciens fascistes et leurs employés des services secrets. Si on voulait combattre le terrorisme, c’est la moitié de la classe politique qu’il faudrait arrêter en France, comme en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis.

Chauprade c’est un peu le nazi qui d’abord s’appuie et se fait payer par les Arabes pour dénoncer les juifs et qui ensuite change de camp et s’appuie sur les sionistes les plus obtus pour dénoncer les musulmans. Chauprade n’est qu’un gros nazi hypocrite. Ces analyses sont simplement des appels au meurtre de musulmans et à leur persécution. Cet individu veut nuire à la démocratie et à l’unité nationale. Il veut diviser pour régner. Il veut instaurer une sorte d’apartheid en France, avec l’appui de ses amis les néo-cons américains qu’il feint de dénoncer. Ce fasciste est un ennemi de la liberté à combattre sans faiblesse. C’est à cause de gens comme lui que les musulmans sont persécutés en France. Et, n’oublions pas que l’islamophobie est un des outils utilisés pour imposer le néo-libéralisme et le fascisme en France. Les islamophobes comme les antisémites ne visent pas seulement des minorités, ils visent l’ensemble des libertés pour toute la population. Ces crypto-nazis sont des hypocrites. Ce qu’ils veulent c’est une dictature sont ils seraient les maîtres, alors qu’ils n’ont aucune qualité particulière et que leur niveau intellectuel et moral est inférieur à la moyenne. L’islamophobie, c’est le nouveau moyen qu’ont trouver les fascistes pour se créer des emplois et s’imposer contre le peuple en feignant de défendre le peuple. Il faut combattre ces rusés fascistes avec détermination. Sinon, l’avenir risque de se révéler tragique pour tous.

Chauprade est un colonialiste du type de ceux qui sévissaient au 19ème siècle. Il veut recoloniser les tiers monde en prétendant défendre les minorités qui n’avaient pas de problèmes avant l’action menée par ses amis terroristes. Ces fascistes coloniaux veulent toujours supprimer les libertés en France sous prétexte de lutter contre des ennemis qu’ils se sont constitués eux-mêmes. Chauprade vient s’incruster au Proche-Orient pour « défendre » hypocritement des gens qui ne lui avaient rien demandé. Chauprade affirme défendre les chrétiens contre l’EI alors qu’en réalité ce groupe pro-occidental massacre presque exclusivement des sunnites. Chauprade est un raciste islamophobe et l’ensemble des pays musulman doivent combattre ce type d’individu sous peine de finir comme les Libyens ou les Syriens.

Chauprade nous parle de « dynamique califale » en étudiant la question des terroristes de l’Etat islamique. Une telle stupidité dans l’analyse confine à la maladie mentale. Nous avons véritablement affaire à un débile mental qui prétend nous expliquer la situation au Proche-Orient alors qu’il n’a rien compris au sujet malgré des années d’études. Ce « califat » n’est rien d’autre qu’un groupe de terroristes coloniaux dont une partie n’est pas musulmane du tout. Le « califat » islamique n’est qu’un création artificielle des croisés coloniaux qui veulent rejouer la guerre contre l’islam du 8ème siècle alors que nous sommes au 21 ème siècle. Les vidéos montrant des « djihadistes » égorgeurs ne sont que des fantasmes racistes de nazis impérialistes qui attribuent à leurs ennemis leurs propres tendances meurtrières. Les criminels racistes ne trouvant pas de meurtriers suffisamment monstrueux dans la région els importent de Grande Bretagne ou d’autres pays du monde. Les criminels coloniaux atlantistes ne sont que des nazis et pars seulement des fascistes coloniaux. Ces gens sont d’ailleurs des ennemis de la liberté d’expression qu’ils essayent de limiter voire de supprimer partout y compris sur le Web. Chauprade n’est qu’un gros nazis médiocre, une sorte de détraqué qui masque sa folie par des analyses tronquées de a situation internationale.

Chauprade propose d’éliminer 1000 « djihadistes » français, alors que leur départ sur place a été encouragé par les les autorités françaises bien qu’elle ne l’avouent pas franchement.  Chauprade veut faire éliminer ces « djihadistes » de peur qu’ils ne commettent des attentats en France alors même que ces attentats son organisés par les fascistes des services secrets et de la politique, les amis de mon,sieur Chauprade.  Eliminer 1000 faux djihadistes, c’est un peu comme si on décidait d’éliminer mille nazis en France, dont monsieur Chauprade, ou encore 100.000 racistes  ou bien 1 million de lepénistes. C’est n’importe quoi. Les faux djihadistes sont dans leur totalité manipulés par les services secrets français et il n’y a donc aucune raison de les éliminer à moins que cette élimination n’ait été prévue à l’avance par les fascistes. Ces « djihadistes » doivent être considérés comme des agents français et n’ont donc pas à être éliminés. Dans l’esprit du nazi Chauprade, l’élimination de ces « djihadistes » ne serait que le  prélude à l’assassinat de centaines de milliers de musulmans en France, ce nazi semblant vouer une haine inextinguible aux Arabes et aux musulmans, sauf bien sûr lorsque ces derniers commettent l’erreur de le payer.

Face à ce type de nazis exterminateurs, les Arabes et les musulmans doivent réagir avec une vigueur extrême sous peine de subir le massacre ou l’extermination.

Dans les faits, le rôle de nos services secrets devrait être de combattre le complot fasciste qui menace gravement la démocratie. Tout le monde peut constater que les fascistes du Mind Control harcèlent les Français, ruinent l’économie, suppriment les libertés et sèment la division dans le pays en opposant les communautés les unes aux autres. Les services secrets devraient mettre les fascistes qui prônent l’exemption d’impôt pour les riches et la hausse de la TVA pour les pauvres, ruinant ainsi l’équilibre social et détruisant progressivement l’économie par assèchement de la demande. Ce sont des gens comme Chauprade qui devraient être mis sous surveillance et considérés comme des ennemis d’Etat. Ces individus, pour la plupart mentalement malades, détestent la démocratie. Leur paradis c’est les dictatures tant qu’ils en sont les chefs. Ces gens sont des virus contagieux qui contaminent la classe politique et l’opinion. Ces gens portent en eux les germes du nazisme et de la guerre mondiale. Ces gens devraient être exclus de l’enseignement public.

Chauparde prétend que la classe politique serait corrompue par le Qatar et l’Arabie Saoudite alors que lui même travaillait pour le régime marocain. Chauprade, c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité. En réalité, la classe politique est corrompue par les patrons français, les banques, la CIA, Goldmann-Sachs, et des milliers d’établissements financiers internationaux. Les financements du Golfe sont une petite partie du financement politique occulte.

Chauprade prétend que l’Europe préfère le gaz « fondamentaliste » du Qatar au gaz russe. Il n’a pas compris que le Qatar était pratiquement une colonie occidentale alors que la Russie était elle un Etat indépendant et donc non contrôlable. Ce que les occidentaux aiment dans les pays du Golfe, c’est qu’ils sont faibles et sous contrôle militaire américain. Chauprade considère que les pays du Golfe c’est pire que la Libye de Kadhafi alors que pendant des années les fascistes ont considéré le guide libyen comme l’ennemi numéro 1 de l’Occident. En réalité, les fascistes ne tolèrent les dirigeants arabes que lorsqu’ils sont morts ou en passe d’être renversés. L’appui de ces fascistes aux nationalistes arabes ou au leaders du tiers monde est hypocrite et intéressé. Leur stratégie réelle consiste à empêcher la stabilité dans le tiers monde et à en permanence remplacer un dictateur par un autre ou, actuellement, à remplacer les anciennes dictatures par le chaos et de feindre de se désoler de la situation.  L’hypocrisie est une des bases de la stratégie fasciste. Beaucoup plus que pour les autres tendances politiques.

Chauprade parle d’une « politique de pénétration du Qatar », parce que ce pays, qui on le rappelle est pratiquement une colonie américaine, investit en France, comme des dizaines d’autres pays du monde. Cette dénonciation du Qatar de la part de monsieur Chauprade est totalement malhonnête dans la mesure où les investissements d’un petit pays sont beaucoup moins « dangereux » que ceux venant de grandes puissances disposant de moyens militaires importants. D’ailleurs sans investissements étrangers, on se demande comment pourraient se développer les économies du monde. Il semble que les fascistes français se soient d’ailleurs mis d’accord pour empêcher le Qatar d’investir dans les banlieues, pris d’une sorte de jalousie morbide à l’idée que les jeunes défavorisés puissent sortir de la misère dans laquelle ils sont artificiellement maintenus par les nazis infiltrés qui agissent dans l’ombre partout.

Le résultat des politiques xénophobes imposées par les fascistes est une catastrophe économique qui perdure depuis des années pour ne pas dire des décennies. Si les racistes hexagonaux décident de brocarder et boycotter le Qatar, celui-ci se venge en se passant des produits français. Les seuls gagnants à ce petit jeu sont les fascistes qui profitent politiquement du marasme économique persistant depuis des lustres. D’ailleurs, au lieu d’appuyer les droites et extrêmes droites internationales, les pays du Golfe seraient mieux avisés de financer massivement l’extrême gauche anti-impérialiste qui correspond mieux à leurs intérêts bien compris.

Avec les analyses de Chauprade, on arrive aux sources de la propagande xénophobe, raciste et islamophobe qui se développe dans nos médias. Toutes cette propagande contre  les « djihadistes », « salafistes » et autres « islamistes » provient de l’extrême droite pro-nazie qui est en passe de prendre le pouvoir en France et en Europe. Ce sont les nazis qui créent un ennemi artificiel et focalisent l’information contre lui , faisant ainsi oublier l’imminence du péril fasciste qui est en passe de supprimer toutes les libertés.

Chauprade considère qu’il existerait une alliance entre l’UMPS et les musulmans et les pays du Golfe alors qu’il suffit d’allumer sa télé pour être abreuvé de propagande raciste islamophobe tous les jours de la semaine et toutes les semaines de l’année. Tout se passe comme si les fascistes qui dirigent le monde politique avaient pour règle de ne pas laisser passer une seule journée sans diffuser de l’information islamophobe : foulard, terrorisme, « djihadistes », Syrie, Irak, Nigéria… Comme par hasard, il se trouve toujours un groupe « islamiste » pour massacrer des civils, égorger des journalistes, commettre des attentats. Pas une journée sans propagande islamophobe : c’est la loi médiatique imposée par les nazis à des journalistes timorés qui n’osent leur résister. Le jour où ces journalistes commenceront à dénoncer la propagande islamophobe qu’on leur impose, la sortie du fascisme pourra être envisagée.

Chauprade tente d’opposer la Russie et l’islam. C’est une vieille stratégie mise en place par les nazis atlantistes depuis l’époque de la guerre d’Afghanistan. Leur tactique est toujours la même : dans un premier temps ils appuient des islamistes contre des dictatures laïques, et dans un second temps ils dénoncent la « barbarie » de ces islamistes qu’ils sont eux-mêmes formés et exigent alors des bombardements et une occupation militaire.

Les Soviétiques qui ont attaqué l’Afghanistan en 1979 ont commis une erreur fatale qui leur a coûté l’existence. Alors qu’ils apparaissaient jusqu’alors comme les libérateurs du tiers monde, notamment en raison de leur action en Algérie, en Indochine et dans d’autres colonies européennes, ils sont tombés dans le piège tendu par  Zbignew Brzezinski,, le stratège principal de l’impérialisme avec Henry Kissinger. Ils sont apparus comme des oppresseurs néo-coloniaux, ont été plus ou moins battus militairement, et se sont ensuite effondrés en 1990. La division entre Islam et communisme et entre Islam et Russie ou Chine est à la base de la stratégie impérialiste. Tous les nazillons atlantistes islamophobes qui se prétendent amis des Russes ne sont pas plus crédibles que les hommes d’Hitler qui préparaient une agression contre les Soviétiques alors même qu’ils négociaient le pacte germano-soviétique. Il ne faut pas oublier que les nazis, comme tous les sauvages, sont à la fois fourbes et violents. On ne peut pas se fier à ces haineux hypocrites. Les flatteries des nazis à l’égard des Russes ne sont que pure hypocrisie. Les alliances russes les plus sûres doivent se nouer avec les autres producteurs d’hydrocarbures et avec la Chine. Le renforcement de la puissance russe ne pourra d’ailleurs s’opérer qu’avec une hausse massive des impôts des riches dans le but de renforcer la recherche militaire. L’islamophobie est pour les Russes et les Chinois une stratégie inepte qui ne pourra aboutir qu’à une défaite totale. L’islamophobie c’est un piège des nazis atlantistes dans lequel il ne faut pas tomber.

Chauprade considère que travailler avec les Arabes du Golfe c’est serrer la main du Diable alors que lui même a été payé avec de l’argent marocain, à l’époque où il ne considérait pas encore qu’il fallait expulser les Arabes et les musulmans de France. Chauprade considère donc que les arabo-musulmans sont le Diable alors qu’en réalité ce sont les nazis du FN et du Mind Control qui sont le Diable. Il faut rappeler que Chauprade , comme tous les dirigeants du FN et des autres partis politiques est parfaitement au fait de l’existence du Mind Control qui contrôle et supprime les libertés en France. La ruse de Chauprade est très courante : il s’agit de dénoncer un ennemi imaginaire ou très faible pour cacher ses propre activités de destruction de la démocratie. Pour les fascistes la tactique est aussi de s’appuyer sur les juifs pour attaquer les musulmans et sur les musulmans pour attaquer les juifs. Cette ruse triviale mais efficace fonctionne toujours aujourd’hui et, le Nazi appelle un jour à l’extermination totale des juifs en s’appuyant sur les Arabes pour, quelques années plus tard exiger la déportation et le massacre des Arabes en s’appuyant sur les juifs. Les jour où Juifs, Arabes, Noirs, Asiatiques, articulés à tous les défenseurs des libertés et des droits sociaux, autres auront enfin compris qu’il faut s’unir pour détruire les nazis, prénazis, cryptonazis, et rétablir les libertés, alors ce cirque ridicule pourra enfin cesser.

N’oublions pas qu’au cours du dernier millénaire les stratégies juives de survie ont toujours échoué et que leur histoire dans un pays se termine généralement par des massacres, expulsions, génocides, persécutions et ce, en raison des erreurs stratégiques systématiques commises par leurs dirigeants. S’appuyer sur les fascistes pour attaquer les autres communautés ou les autres pays est une tactique funeste qui se termine toujours par une résurgence de l’antisémitisme et une destruction des communautés juives du pays. Par exemple, les juifs espagnols ont participé à la Reconquista en aidant les chrétiens de diverses manières. Résultat, ils ont été expulsés ou convertis de force dès la reconquête achevée, en 1492. Ensuite, même les convertis ont été harcelés, persécutés, brûlés, expulsés. La morale de l’histoire c’est qu’il ne faut pas collaborer avec le fascisme quel qu’il soit car il finit toujours par se retourner contre les minorités et supprimer les libertés de tous. Il faut rappeler que les juifs et anciens juifs persécutés en Espagne et au Portugal se sont pour la plupart réfugiés au Maghreb et dans l’empire ottoman.

En Allemagne, les juifs nationalistes qui appelaient avant 1914 à la guerre contre la France ont aussi été persécutés et gazés après l’accession au pouvoir de Hitler tout comme les juifs français nationalistes ont aussi été discriminés et déportés par Pétain malgré leur patriotisme. Nationalisme et antisémitisme sont intrinsèquement liés et ceux qui espèrent détourner la rage des fascistes contre les musulmans comprendront bientôt qu’ils n’ont fait que renforcer la Bête au lieu de la calmer. Le fasciste peut très facilement passer de l’antisémitisme à l’islamophobie sans aucun effort intellectuel parce que pour lui ces deux racismes sont complémentaires et qu’il faut se débarrasser des deux communautés en même temps que des libertés démocratiques et droits sociaux. Pour le fasciste, la liberté religieuse est un scandale à faire cesser par tous les moyens. Il faut revenir à une situation qui s’apparente à celle du Moyen-Age. Le fasciste est d’ailleurs aussi ennemi de la liberté sexuelle. Sauf pour lui-même bien sûr…

Chauprade était anticommuniste à l’époque soviétique et il aurait probablement été pétainiste et hitlérien dans les années 30 et 40. Chauprade est un ultraréactionnaire d’extrême droite et non pas un défenseur de la démocratie et des libertés comme il veut le faire croire. Aujourd’hui Chauprade feint d’être pro-russe parce qu’il sait que les Russes disposent de moyens financiers et militaires considérables dont les nazis français espèrent profiter, avant de retourner le veste dès que ce sera le moment. Les nazis ont toujours considérés les Russes comme des ennemis qui limitaient leur puissance. Au Moyen-Age déjà, les guerriers teutons agressaient les Russes. Hitler comme Napoléon a essayé des les détruire. Le Russes sont considérés par les nazis de l’Ouest comme une puissance à diviser et limiter par tous les moyens. Les fascistes du FN et autres défendent les Russes comme il ont par le passé faussement défendu Saddam, Kadhafi ou Assad : de manière hypocrite. En réalité, les fascistes sont des extrêmes atlantistes. Ils trouvent l’Otan trop molle. Ils voudraient reprendre une politique d’expansion à l’Est et au Sud de la même manière qu’Hitler ou les conquérants coloniaux ont agressé le reste du monde pendant des siècles. Les nazis ne sont pas des alliés fiables.

Chauprade défend aujourd’hui une position pro-israélienne depuis qu’il a remarqué que l’Etat hébreu et ses amis disposaient d’une puissance satellitaire du Mind Control non négligeable. De plus, il appuie les Juifs tant qu’ils attaquent les Arabes et inversement. Chauprade reprend un peu la vieille tactique romaine qui consiste à diviser pour régner. En passant Chauprade traite les banlieusards de racaille alors que ses amis fascistes harcèlent les citoyens sans pitié par satellite et sont donc des délinquants secrets pires que ceux de banlieue qui sont la plupart du temps manipulés par les satellites fascistes. Les fascistes sont les metteurs en scène de la délinquance. Des milliers de jeunes sont suivis et manipulés par les satellites fascistes et agissent de façon à favoriser le FN et la droite.

Donc, pour résumer, Chauprade est pro-Israélien tant que ceux-ci  massacrent des Arabes et il retournera sa veste le jour du déclenchement de la 9ème croisade, quand les nazis décideront de reconquérir la Terre Sainte et de détruire l’Etat juif. Chauprade pense qu’il faut d’abord attaquer les ennemis les plus faibles, les musulmans, avant de s’en prendre au cœur de cible, les juifs. Sa stratégie est effectivement dotée d’une certaine cohérence. A condition que personne ne se doute de rien et laisse Chauprade et ses amis nazis prendre le pouvoir en Europe.

Chauprade  reprend la notion de Grand Remplacement des Français de souche par des afro-asiatiques de Renaud Camus, alors même que l’immigration extra-européenne s’est tarie depuis longtemps et que la nouvelle immigration est originaire des pays de l’Est. Dans les faits, tout fonctionnait mieux dans les années 60 et 70, quand une immigration importante venait renforcer l’économie française. Actuellement le niveau d’entrée des personnes non européennes en France est faible et pourtant la situation ne s’améliore pas, tant au niveau économique que politique. Ceci dit, la question n’est pas d’encourager l’immigration en France ou de remplacer l’immigration africaine par une invasion est-européenne mais de défendre les droits des diverses communautés ethniques et religieuses en France. Arabes, Noirs ou Juifs doivent avoir des droits reconnus et ne plus être la cible des nazis du FN qui pointent du doigt les minorités pour mieux cacher leur programme de suppression des libertés pour tous les Français et leur volonté de détruire tous les avantages sociaux acquis depuis plus d’un siècle. Quand ils parlent de contrôle de l’immigration, les fascistes visent en réalité la persécution des minorités vivant en France depuis plusieurs générations, exigeant d’elle la soumission totale et l’assimilation alors même que les nazis sont pleins de sollicitude pour les particularismes bretons, corses ou autres.  D’ailleurs, les Antillais ont beau être de même langue et de même religion que les métropolitains, ils ne sont pas pour autant appréciés des nazis puisqu’en réalité ceux-ci sont des racistes viscéraux et exigent que les non-blancs vivent dans un état d’infériorité permanent et non qu’ils s’intègrent à la nation. D’ailleurs pendant que les amis politiques de monsieur Chauprade collaboraient avec les Allemands et opprimaient les Français, ce sont des milliers d’Arabes et de Noirs qui ont libéré la France des nazis et des vichystes, notamment lors du débarquement de Provence. La puissance de la France vient en partie de la francophonie et de l’alliance entre la France et les francophones africains comme l’Allemagne s’est liée avec l’Europe de l’Est. Couper la France de la francophonie comme le veulent les vieux débris racistes qui la dirigent secrètement c’est l’affaiblir et la condamner à n’être qu’un des hommes malades de l’Europe. Depuis que les fascistes sont devenus dominants en France dans les années 80, la situation des Français ne cesse de se dégrader. Après avoir perdu les droits au travail et au logement, ils perdent maintenant tous leurs droits démocratiques et sont espionnés et harcelés par les satellites du Mind Control sans même le savoir. Le fascisme amène la misère et la mort. La vie avec ces gens(les fascistes) ressemble à un cauchemar interminable et il est plus que temps que tous comprenne que le problème en Europe ce n’est pas l’immigration mais le fascisme et son instrument, le Mind Control. Ceux qui ne dénoncent  pas la répression par satellite devront être considérés comme responsables de la dictature nazie technologique qui se profile.

Monsieur Chauprade prétend traiter la « question islamique » comme ses amis ont traité la question juive pendant des siècles, par la diffamation, l’oppression, la persécution, et finalement probablement le génocide. D’ailleurs il semble que dans ses analyses, Chauprade confonde systématiquement Français de souche et Européens de souche. Tout le monde comprend bien que entre le Français de souche, originaire du pays depuis des siècles et l’étranger européen, il y a une différence. Chauprade confond volontairement les Français de souche avec les étrangers européens de manière à obtenir l’appui de ceux-ci face aux étrangers afro-asiatiques et aux minorités. Il compte probablement régler la question des français d’origine étrangère européenne plus tard. D’ailleurs, les fascistes ne disent pas ce qu’ils comptent faire des français d’origine étrangère européenne quand ils seront arrivés au pouvoir. Peut-être qu’ils attendent d’être en position de force pour dévoiler leur vrai programme qui pourrait avoir pour objectif de mettre en place un discrimination à l’encontre des Français d’origine étrangère européenne. Pour l’instant les fascistes font comme si tout le monde était copain : français de souche et étrangers européens.

Chauprade se présente comme un défenseur de la civilisation française alors qu’il ne représente que la culture fasciste d’extrême droite et même une part seulement de celle-ci. Cette haine des libertés, des étrangers, de la diversité, de la liberté, tout ceci n’est pas très compatible avec la culture française traditionnelle ouverte sur le monde et en théorie promotrice des libertés partout dans le monde. Chauprade ne représente que les petits notables provinciaux à l’esprit étriqué, jaloux de leurs petits privilèges, haineux et renfermés, qui oppriment généralement tout ce qu’ils peuvent, minorités, marginaux ou prolétaires de souche. Ces petits notables sont d’ailleurs presque toujours des délinquants fiscaux et parfois des criminels du Mind Control, des gens qui espionnent et assassinent leurs voisins, protégés par l’impénétrable secret défense fasciste. Ces petits notables moisis sont un peu la honte de la France : ils ne valent rien mais exigent d’être exonérés d’impôts et de pouvoir agresser leurs concitoyens  par satellite. Ils sont regroupés dans des organisations criminelles du style Rotary Club, Lions Club et beaucoup d’autres. Ils sont très puissants dans la plupart des partis politiques. Leurs qualités personnelles sont nulles et c’est la raison pour laquelle ils exigent des privilèges particuliers. Pour ces gens, l’égalité est une peste fatale. Ce qu’ils exigent, c’est des droits spéciaux secrets, et notamment le droit de pourrir la vie de leurs concitoyens. Ces notables fascistes au dessus de tout soupçon méritent la plupart du temps la prison pour les crimes qu’ils sont commis par satellite. Ces gens constituent le noyau dur de la droite et de l’extrême droite. Beaucoup de ces gens s’infiltrent dans les partis politiques ou les services de sécurité, et de là, ils combattent sournoisement la démocratie, tentant de supprimer les droits légaux des autres citoyens. Des milliers de travailleurs doivent subir la tyrannie de ces notables pervers. Il faut que ça change.

Les fascistes pratiquent la torture par satellite de manière de plus en plus systématique, les ordres étant donnés par les plus hautes autorités. Le fascisme est en marche et son instrument idéologique principal est l’islamophobie. Des nazis tel Chauprade font croire que la répression est réservée aux musulmans alors qu’en réalité c’est toute la société qui subit la terreur fasciste à commencer par les activistes de gauche qui sont particulièrement ciblés par les nazis.

Chauprade traite du « problème islamique » comme on traitait de la question juive dans les années 30. En filigrane, c’est la question de l’extermination des musulmans d’Europe qu’il pose. Le tout dans le cadre d’une dictature néo-nazie cybernétique où la torture sera appliquée à distance de manière systématique pour tous.

Chauprade prétend défendre la civilisation française alors qu’il ne défend en réalité que la tyrannie totalitaire qui opprimera la totalité du peuple d’une manière pire que tout ce qui s’est fait jusqu’alors. Les fascistes disposent maintenant du Mind Control ; ils torturent déjà quand l’UMP ou le PS sont au pouvoir. Imaginez-vous ce que pourrait être une dictature FN…

Pour Chauprade, la France a besoin de » profondes réformes économiques ». Dans son esprit il s’agit de faire payer les pauvres et de supprimer tous les droits des salariés bien sûr. Pour ces gens-là, les travailleurs sont toujours trop payés, les actionnaires jamais assez. Les victimes de la crise sont considérés comme des « assistés » et seuls les riches et les fascistes doivent avoir le droit de vivre librement. Leur islamophobie n’est que le stygmate de leur propension naturelle à valoriser l’inégalité en tant que règle absolue de la nature : inégalité entre les peuples, entre les ethnies, entre les classes sociales, entre les religions. De même, ils font l’apologie de l’inégalité au sein même des peuples, des religions et des classes. Ces fascistes ne sont heureux que quand les autres sont malheureux. Leur seul véritable plaisir dans la vie c’est d’écraser les autres. Ces gens viennent souvent de régions anthropologiques à familles autoritaires et inégalitaires, des familles où l’aîné à tous les droits et les autres aucun.

Dans tous les cas, le plaisir de ces psychopathes provient de leur pouvoir de nuire. Ces fascistes représentent un danger pour la société. Ces gens doivent être contenus et non pas utilisés pour combattre des minorités qui elles ne représentent aucun danger en Europe. Le péril en Occident est constitué par les fascistes et non pas les musulmans, les Roms ou autres minorités. L’islamophobie des fascistes n’est qu’un cas particulier de leur haine générale pour la liberté de culte, pour la pauvreté, pour l’égalité. Aujourd’hui ils s’en prennent aux musulmans et demain, quand ils seront au pouvoir, ils attaqueront toutes sortes de catégories et notamment les pauvres qui devront payer la totalité de l’impôt, qui n’auront plus le droit de démissionner, qui seront espionnés à domicile, qui seront torturés par satellite, qui seront emprisonnés pour dettes, qui perdront le droit de vote. L’islamophobie, c’est la première étape vers le fascisme intégral. Si les islamophobes ne sont pas jugulés, c’est toute la société qui perdra ses droits et ce jour, les pervers fascistes agiront au grand jour et transformeront le reste de la société en une classe d’esclaves privés de tout droit. Seuls ceux qui connaissent la répression du Mind Control savent ce qu’il va arriver dans le monde quand les fascistes auront pris le pouvoir. Chauprade se fait passer pour le chef des blancs catholiques ; il n’est en réalité que le porte-parole des nazis, ces ennemis du genre humain qui ne se complaisent que dans le sang et les larmes (des autres).

La civilisation française est avant toute chose démocratique. Tous les Français (ou presque) veulent que leurs droits de citoyens soient respectés et que les richesses soient réparties de manière relativement équitables. La dictature patronale raciste qui sévit en Europe depuis des lustres est contraire aux valeurs françaises et européennes. Chauprade ne représente pas la France mais une partie marginale et attardée de ce pays, qui s’impose actuellement par la terreur secrète du Mind Control. La ruse des  fascistes, ces amis qui nous veulent du mal, c’est de se faire passer pour les défenseurs des intérêts des Français moyens alors qu’ils veulent en réalité supprimer le peu de droits qu’il reste aux Français non riches, non  mafieux et non fascistes. D’ores et déjà nous n’avons plus aucun droit. Avec les fascistes, ce sera pire.

Les fascistes protestent contre une immigration qu’ils avaient organisée eux-mêmes pour faire monter la droite et l’extrême droite et aujourd’hui, ils suppriment les libertés de tous pour lutter contre un terrorisme qu’ils organisent eux-mêmes. Lorsque les journalistes seront capables de dire que toute la mascarade terroriste n’est qu’un complot fasciste, la cause de la liberté aura enfin progressé en France et en Europe.

Les musulmans constituent moins de 10% de la population en France et est très peu influente dans les médias ou la vie économique. Les fascistes eux, contrôlent totalement ou en partie la police, l’armée, la plupart des partis politiques, les grands médias, la haute administration, les grandes entreprises, les loges, les Eglises, les organisations juives, les anciens combattants. Leur puissance est énorme et, s’ils ne sont pas stoppés le plus rapidement possible alors, les générations futures vivront dans la torture systématique car, il ne faut pas en douter, la torture est un instrument qui sera la base de la société que nous préparent les nazis, dont certains sont déjà infiltrés dans les partis démocratiques. Certains prétendent combattre l’extrême droite ! La meilleure ruse du fasciste c’est de prétendre être antifasciste pour endormir la méfiance des citoyens.

Pour Chauprade, le meilleur moyen d’instaurer la dictature en France c’est de combattre ce qu’il appelle le « défi islamique », c’est à dire de lutter contre un ennemi imaginaire qu’on manipule pour faire commettre des crimes qui servent ensuite de prétexte pour supprimer la liberté des citoyens. Dans ces conditions, il devient de plus en plus clair qu’il faut combattre l’ennemi sur son propre terrain et répondre à l’islamophobie par l’islamophilie, en comprenant que l’islamophobie est l’arme intellectuelle avec laquelle les fascistes vont supprimer toutes nos libertés et généraliser la torture pour tous les citoyens en Europe comme aux Etats-Unis. Actuellement, la lutte contre l’islamophobie est l’équivalent de la lutte contre l’antisémitisme des19ème et 20ème siècles. Elle est le passage obligé pour la récupération de nos libertés. Elle est le seul moyen pour écraser intellectuellement les escrocs fascistes qui sont en train de nous enchaîner pour l’éternité. La démocratie du 21ème siècle sera islamophile ou ne sera pas.

Chauprade considère qu’on peut fonder une majorité autour du FN avec pour idéologie l’islamophobie intérieure et extérieure. Dans les faits, l’islamophobie ne fonctionne pas dans un cadre démocratique. Par exemple, le PS applique depuis 2012 une politique fanatiquement islamophobe, traquant les musulmans au Mali, en RCA, en Irak, en Syrie et ailleurs, sans en retirer le moindre bénéfice électoral, bien au contraire. Toute politique islamophobe profite à la droite et surtout à l’extrême droite. Quand on est de gauche on est antiraciste et on fait respecter les libertés publiques en France et, dans la mesure du possible, dans le reste du monde. On ne persécute pas les minorités en complicité avec les fascistes, on ne fait pas de propagande islamophobe, raciste et patronale dans les médias, on ne harcèle pas les honnêtes citoyens par satellite. Toute complicité avec le FN s’avère toujours néfaste pour la gauche et en l’occurrence le PS. Le Français ne veulent pas de diviseurs qui pourrissent la société en se remplissant les poches, qui jouent les libérateurs alors qu’ils sont les oppresseurs, qui enrichissent les riches et appauvrissent les pauvres. Racisme, islamophobie et injustice sociale vont généralement de pair. Les racistes sont contre toute forme d’égalité des droits que ce soit entre les classes, les races, les religions, les ethnies. Les fascistes, en plus d’être racistes, sont ennemis de toutes les libertés, et notamment la liberté d’expression, de manifestation, d’opinion. Ils sont contre le droit à la vie privée et c’est pour cela qu’ils filment les gens contre leur gré dans leur domicile. Les fascistes sont de grands jaloux. Le moindre avantage dont peut disposer un citoyen non fasciste les rend fous de rage. Il faut vraiment que tous comprennent qu’il faut lever la loi du silence sur le Mind Control, en collaboration avec toutes les forces démocratiques de la société et de toutes les minorités, juive, musulmane, bouddhiste, arabe, noire, asiatique, italienne, espagnole, polonaise ou autre. Seule une union entre les majorités et les minorités peut permettre de rétablir l’équité et la dignité humaine en France. Pour les fascistes, l’islamophobie est juste un instrument. Elle ne constitue pas le programme principal de ces nazis. Elle est juste le bonbon du pédophile. Ensuite viendra l’oppression sans limites pour tous les citoyens qui devront subir humiliation et torture et cirer les pompes de leurs nouveaux maîtres fascistes. L’islamophobie amène le fascisme, comme la nuée annonce l’orage.

Le problème avec les nazis, c’est leur énorme hypocrisie. Ils se font élire au cri « les Français d’abord » alors qu’en réalité leur véritable programme c’est « les fascistes d’abord ». Ce qu’ils veulent, c’est supprimer absolument toutes les libertés obtenues depuis des siècles : les droits à la vie privée, au choix de la profession, au choix de la sexualité, les libertés d’aller et venir, de pratiquer la religion de son choix, de former des partis et associations, de se regrouper en syndicats. Tous les droits des non fascistes seront abolis dès que les nazis auront gagné les élections. Grâce au Mind Control, ils ont l’intention de persécuter discrètement les citoyens, jusqu’à rendre toute contestation impossible. Ensuite ils comptent bien déporter et éliminer juifs et musulmans, tout comme les autres minorités non européennes. Pour les minorités d’origine européenne, ils se contenteront de la discrimination et de l’humiliation.Des persécutions et exécutions d’homosexuels sont plus que probables, bien qu’un certain nombre d’entre eux sont complices du fascisme. Bref, le fascisme sera égal à lui même, comme tout le monde s’en doute, la différence avec les autres expériences totalitaires étant que les nouveaux fascistes disposent du Mind Control, la surveillance secrète, qui leur permet de commettre les pires atrocités dans le plus grand secret. D’ores et déjà, les ondes satellitaires torturent et tuent en France et ailleurs en Europe et dans le monde. C’est à la terreur du Mind Control que le FN doit sa progression. Le FN est le parti qui ne respecte pas les lois de la République et qui s’imagine que la Justice est à son service. Les fascistes pensent avoir le droit de harceler les citoyens par le Mind Control, en complicité avec les nazis infiltrés dans tous les partis, mais par contre quand ce sont eux qui sont visés, ils utilisent la Justice alors même que les citoyens eux n’ont pas le droit de porter plainte contre les exactions du Mind Control nazi. Déjà, la France a peur. Et la situation ne va pas s’arranger si tout le monde continue de respecter la loi du silence et de collaborer avec les nazis du Mind Control.

Le fasciste Chauprade verse des larmes de crocodile sur le sort des chrétiens d’Orient, alors que ce raciste combat tous les Arabes, chrétiens ou musulmans. Tout le monde sait que les groupes terroristes qui attaquent les chrétiens sont tous d’obédience impérialiste, appuyés par les CIA, le Mossad, ou les services secrets français, les mêmes qui doivent probablement travailler avec monsieur Chauprade.  En vérité, les fascistes ne veulent pas que les Arabes, mêmes chrétiens, disposent du moindre droit en France ou dans le reste du monde. Les faire agresser par des groupes de mercenaires et faire ensuite semblant de les défendre est une ruse coloniale utilisée depuis des siècles.

Quant aux Juifs de France, tout le monde sait que les incidents qui les opposent aux musulmans sont en réalité programmés par les fascistes, qui brûlent eux-mêmes les synagogues ou utilisent pour cette tâche des personnes manipulées par le Mind Control. Diviser pour régner, telle est la méthode des nazis, méthode grossière mais efficace, même avec de prétendus spécialistes de la lutte contre le fascisme et l’antisémitisme. Avec ces attaques de synagogues, les fascistes ont réussi l’exploit de se faire  passer pour les défenseurs des juifs alors qu’ils en sont les ennemis principaux pour ne pas dire uniques. Aujourd’hui, certains juifs viennent lécher les bottes des nazis, en prétendant qu’ils pourraient être un rempart contre les musulmans, alors même que les juifs persécutés en Europe pendant des siècles sont souvent venus se réfugier dans le monde musulman et notamment au Maghreb et dans l’Empire ottoman.

Il est toujours étonnant de constater à quel point les ruses les plus grossières sont efficaces. Parfois, la stupidité humaine est sans limites…

 

Chauprade prétend que la France a besoin de « profondes réformes économiques ». Les réformes de la droite fascisante sont toujours les mêmes : elles consistent à faire payer les pauvres et les salariés pour mieux baisser les impôts des très riches et des grands patrons. Ces réformes sont les mêmes que celles défendues par l’UMPS ou le FN. Ce sont des réformes anti-économiques et antipopulaires. Le protectionnisme que prônent les fascistes se traduirait par des hausses de prix insupportables pour les classes populaires, hausses très peu compensées par des hausses de niveau de vie dues aux créations d’emploi. Les fascistes ayant l’intention de supprimer les aides aux « assistés », la catastrophe économique qui aurait lieu provoquerait des mouvements populaires violents qui seraient réprimés avec une extrême férocité. Avec les fascistes la stratégie est toujours la même : ils commencent par attaquer les étrangers avant de se tourner vers le cœur de cibles les Français et plus particulièrement les Français pauvres. En feignant de défendre les salariés et chômeurs français qu’ils opposent aux étrangers et minoritaires, les fascistes les font tomber dans leur piège, telles des plantes carnivores qui piègent les moucherons. S’ils sont authentiquement racistes, les fascistes sont avant toute chose des ennemis viscéraux de la démocratie. Ils veulent supprimer tous les droits acquis depuis de siècles. Pendant que les nazis infiltrés à l’UMPS désespèrent travailleurs et citoyens, ceux du FN et autres partis nazis eux se présentent comme des opposants et des recours alors même qu’ils sont complices de l’UMPS et du Medef. Alors que la plupart des gens considèrent les fascistes comme des brutes avinées, ce sont en réalité des politiciens machiavéliques, implacables et rusés. Ces gens sont des ennemis du peuple et non pas des défenseurs du peuple. Ce sont des ennemis du tiers monde et non ses partisans. Ce sont des ennemis des Russes et non leurs alliés principaux comme ils veulent le faire croire. Les fascistes actuels du FN ou de ses équivalents dans le reste de l’Europe sont les héritiers des nazis des années 30. Ils n’ont pas changé et ne changeront pas. Leur plaisir dans la vie c’est la répression, la persécution, l’extermination, la guerre mondiale. C’est comme ça qu’ils sont été éduqués. C’est pour ça qu’ils ne changeront pas. Déjà, ils veulent faire taire toute critique, demandant à leurs complices infiltrés qu’on fasse taire les internautes antifascistes. Toute la répression initiée par le FN reste secrète. Ils exigent de la répression satellitaire tout en faisant mine de n’y être pour rien et ensuite, ils jouent les démocrates qui veulent plus de liberté pour les vrais Français, prônant l’usage du referendum qui deviendra une farce quand ils auront été élus, puisque les satellites identifieront tous ceux qui ont voté contre eux et les puniront de manière à ce qu’ils ne recommencent plus jamais. Le problème des électeurs du FN, c’est que, pour la plupart, ils ne savent pas que le Mind Control existe.

Pour se renforcer, les fascistes divisent pour régner. Chauprade par exemple prétend que « l’antisionisme ne cherche même plus à se distinguer de l’antisémitisme » alors même que les plus grands antisémites sont les nazis pro-israéliens très nombreux en Europe. Ils appuient les Juifs quand ils tuent les Arabes d’un côté, et de l’autre ils dénoncent les crimes de l’Etat hébreu comme s’il ne l’avait pas encouragé dans ses atrocités. Le but des fascistes c’est d’opposer Juifs et Arabes, de manière à s’appuyer à la fois sur l’un et l’autre pour se financer et se renforcer et épuiser les deux parties dans une guerre interminable, ce qui facilitera leur extermination.

Les fascistes tentent, depuis plus de 10 ans, de faire accroire que les musulmans sont à l’origine de l’antisémitisme en France, alors même que ces pays musulmans n’ont jamais exterminé de Juifs à la différence de la plupart des pays européens. Ce piège grossier des fascistes est en passe de fonctionner, la plupart des dirigeants juifs, manipulés par les fascistes du Likoud, eux mêmes dirigés par les nazis américains, n’ayant toujours pas compris que tout ce prétendu antisémitisme musulman n’était qu’une création des nazis occidentaux très puissants dans les services secrets, la police et l’armée. Si les Juifs ne comprennent pas que l’unique ennemi à combattre en Europe c’est l’extrême droite et que l’islamophobie n’est en réalité qu’un antisémitisme détourné, alors, le retour de la barbarie est assuré dans les décennies à venir.

Pour éviter le piège fasciste qui consiste à opposer juifs et musulmans, il faut que les juifs du monde obligent l’Etat hébreu à régler le problème palestinien de manière honorable. Il faut que les Israéliens comprennent que les nationalistes fascisants du Likoud et autres sont en réalité des agents volontaires ou non du nazisme international qui a, comme tout le monde s’en doute,  l’intention d’éliminer le judaïsme de toute la surface de la planète. La guerre et les crimes contre les Palestiniens ne renforcent pas Israël mais l’affaiblissent dans la mesure où ils renforcent le nazisme international, les deux camps, juif et arabe,  cherchant à collaborer avec cet ennemi mortel au lieu de le combattre. De vrais nationalistes israéliens combattraient les néo-nazis partout dans le monde au lieu de massacrer les civils arabes. Ils comprendraient que dès que les fascistes auront pris le pouvoir en Europe et aux Etats-Unis, les jours de l’Etat d’Israël seront comptés.  Les dirigeants juifs n’ont cessé de commettre des erreurs depuis des millénaires et ils continuent aujourd’hui, ne sachant pas prévoir à long terme, se trompant d’ennemis, se discréditant totalement partout. La seule stratégie viable pour Israël c’est de faire la paix avec les Palestiniens et de diriger toute son énergie dans la lutte contre l’extrême droite mondiale qui n’est pas l’amie des fascistes israéliens et d’Israël mais son ennemi le plus hypocrite et le plus enragé.

Chauprade prétend défendre la « civilisation française » alors qu’il n’est qu’un extrémiste de droite ennemi de la démocratie, une sorte d’ami qui nous veut du mal, un rusé qui prétend défendre les Français pour mieux les asservir. Chauprade affirme que les juifs seraient victimes de brimades de la part des jeunes de banlieue alors même que les incident dont ils parlent sont téléguidés par les nazis du Mind Control dont il fait partie. La stratégie des fascistes consiste à opposer Juifs et Arabes en utilisant diverses ruses mises en œuvre par satellite.

Les nazis du Mind Control peuvent jouer sur l’humeur des gens, provoquer un énervement au passage de juifs de manière à provoquer un crachat, une insulte ou une bagarre, et dire ensuite qu’ils n’y sont pour rien si juifs et musulmans se détestent… Le fasciste est un animal machiavélique.

Les incidents opposant Juifs et Arabes sont très peu nombreux et le plus souvent le fait de personnes manipulées par le Mind Control. Sans dénoncer le Mind Control, personne ne pourra rétablir le calme en France car le fascisme se nourrit justement du désordre, politique, économique, ethnique, religieux et autres.

Pour des Juifs, aller chercher de l’aide chez les nazis pour combattre les Arabes et les Noirs, c’est un peu comme aller chercher la mafia pour se débarrasser d’un petit délinquant. Il ne faut pas que le remède soit pire que le mal surtout lorsqu’on sait que les criminels ont l’habitude d’envoyer des voyous harceler les commerçants avant de venir leur proposer une « protection ».

Dans les faits, ce ne sont pas les musulmans qui tuent et harcèlent les juifs depuis des siècles mais les fascistes européens et leurs ancêtres politiques  et donc, il ne faut pas se tromper de menace et ignorer la péril réel pour se focaliser sur une menace imaginaire qui ne sert qu’à masquer la progression  des fascistes. Les fascistes sont des escrocs que les gens détestent dès qu’ils ont compris leur véritable nature. Les fascistes sont des individus jaloux, violents mais lâches, haineux et hypocrites. Ils constituent le déchet de la société et leur vulgarité et leur stupidité sont légendaires. Néanmoins ils gagnent souvent parce qu’ils n’ont aucun scrupule face à des gens peu accoutumés à leurs méthodes. Face aux nouveaux nazis, une résistance globale de la société doit être mise en place, et cette résistance commence par la dénonciation du Mind Control, l’arme secrète des fascistes. Si ce travail de lutte contre le Mind Control n’est pas accompli alors, le pire sera sûr.

Donc, les fascistes tentent par tous les moyens d’opposer Juifs et Arabes, tant au plan français qu’au niveau mondial. Les nazis appuient Netanyahou, le Likoud et les divers extrémistes israéliens, de manière à opérer une césure totale entre Arabes et Juifs ainsi qu’entre musulmans et juifs. Ils ont fait assassiner Itzhak Rabin car celui-ci était considéré comme trop favorable à une solution négociée. Le but des nazis c’est de transformer le Proche-Orient en une zone de guerre permanente et de faire en sorte qu’aucune coopération entre Juifs et Arabes ne soit possible. Cela permettra de dire que les Juifs n’ont jamais su s’entendre avec qui que se soit et donc de justifier les 1000 années de persécutions antisémites en Europe alors même qu’il n’y avait jamais eu de problème avec les juifs au Proche-Orient avant l’arrivée du sionisme. Pour empêcher tout processus de paix, les nazis américains apposent leur veto à toute sanction contre l’Etat hébreu de manière à ce que celui-ci ne respecte aucune des résolutions de l’ONU et que par conséquent toute résolution du conflit devienne impossible. Les vetos américains en apparence pro-juifs sont en réalité anti-juifs et destinés à nuire au judaïsme international  en poussant Israël aux pires crimes de guerre qui seront destinés par la suite à justifier une intervention occidentale dans la région. Le but des fascistes, c’est de réaliser un 9 ème croisade, une fois qu’ Arabes et Juifs se seront épuisés dans une guerre aussi cruelle que ridicule. Les fascistes sont souvent sous-estimés par les observateurs. Ces criminels vulgaires et racistes sont aussi sournois et stratèges ; leur plan, c’est de tuer le plus d’Arabes, de Juifs, de Noirs, de Jaunes, de Russes possible. Pour cela, ils divisent pour régner. Ces nazis veulent réduire le monde en esclavage en même temps que leurs propres peuples. Pour combattre ces gens il faut s’unir au sein d’un regroupement le plus large possible. Sinon, les nazis criminels vont une fois de plus transformer la planète en enfer.

Les fascistes tentent actuellement en France de recruter les juifs pour les pousser à construire leur propre tombe en appuyant le FN. Pour cela ils opposent juifs et musulmans, de même que Juifs et Arabes et Juifs et Noirs. Ils veulent solidariser les juifs avec la cause fasciste alors que le fascisme a pour ennemi ultime le Juif qu’il combat sans pitié depuis le Moyen-Age. Une collusion entre juifs et fascistes a souvent été tentée et s’est toujours terminée mal pour les juifs. Hitler, Mussolini, Pétain avaient des collaborateurs juifs qui se sont souvent révélés être les bourreaux des autres juifs. Les juifs partisans du FN aujourd’hui seront peut-être les collaborateurs des persécuteurs antisémites de demain. Les juifs qui espèrent que la haine des nazis restera cantonnée aux Arabes et aux Noirs font une grave erreur. La vraie cible ethnique c’est eux, ca a toujours été eux et ce sera toujours eux. Les vrais fascistes sont avant tout antisémites ; les diversions arabe, ,noire, rom ou autre n’y changeront rien. Les leaders fascistes sont le plus souvent issus de familles antisémites depuis la nuit des temps et leur tropisme pro-israélien n’est qu’un stigmate de leur antisémitisme : ils appuient Israël parce que celui-ci tue des Arabes certes, mais surtout parce que cet Etat peut permettre de se débarrasser des Juifs Français par départ de ceux-ci vers la Terre Promise. Il est évident que tous les fascistes ont la ferme intention de détruire l’Etat juif dès qu’ils auront pris le pouvoir en Europe ou aux Etats-Unis mais pour prendre le pouvoir, il faut d’abord amadouer les juifs, les caresser dans le sens du poil, flatter leur racisme anti-arabe, développer leur haine des Noirs, leur faire croire qu’ils ne risquent rien.

Pour tomber dans un tel piège il faudrait être d’une stupidité sans nom, sauf que les fascistes disposent du Mind Control, instrument qui empêche les esprits faibles de raisonner et d’agir conformément à leurs intérêts. L’ennemi séculaire des juifs, c’est le fascisme occidental, pas l’islam, et les affrontements actuels entre juifs et musulmans proviennent de la politique inepte des fascistes israéliens, agents du nazisme international.

Chauprade accuse les musulmans d’être antisémites alors que l’antisémite c’est lui. Il veut utiliser les juifs pour frapper les Arabes pour ensuite combattre les juifs d’autant plus facilement qu’ils se seront isolés des autres communautés et de la gauche. Ils ne pourront plus crier à l’injustice quand on les persécutera puisqu’ils auront eux-mêmes prôné la haine raciale et la nécessité de la persécution des autres minorités.

Alain Finkelkraut par exemple ne veut pas être mêlé aux autres minoritaires, considérant qu’il aurait plus de droits que d’autre dans la mesure où il maîtrise mieux la culture académique française que les jeunes de banlieue. Il ne comprend pas que pour des fascistes ignares, il est pire que les jeunes de banlieue ; il est l’ennemi suprême, considéré comme intellectuellement supérieur par des nazis abrutis par l’alcool. En réalité, Finkelkraut est juste un idiot cultivé, pas plus intelligent qu’un jeune de banlieue mais juste plus éduqué. Et, il met toute sa science philosophique au service d’une idéologie nationaliste et fasciste qui a pour but final de le détruire, lui et les gens de sa communauté ! Face aux nazis organisés, il est temps que tous s’unissent, dénoncent les collabos et défendent la démocratie, de manière à éviter un retour aux années 30 et 40. Tout le monde devrait pouvoir comprendre cela.

Il existe une collusion entre extrême droite nazie et extrême droite juive, comme dans les années 30. On sait où cela nous a menés…

Marine Le Pen défend la LDJ qui le li rend bien, alors même que les intérêts des deux parties sont diamétralement opposés : le FN a pour objectif de combattre et d’anéantir les juifs, en France et ailleurs, alors que la LDJ tend à promouvoir Israël et le judaïsme partout dans le monde. Ces deux racismes ontologiquement opposés se sont néanmoins allié contre les Arabes et la gauche. Les gagnants de cette alliance ce sont les fascistes français, qui approchent des 30% d’intention de vote, et qui, dès qu’ils seront au pouvoir attaqueront les Arabes et les Noirs, certes, mais aussi les juifs, sans même parler de tous les citoyens qui verront leurs libertés totalement supprimées. Une nouvelle fois les fascistes juifs croient malin de collaborer avec le fascisme, comme à l’époque de Hitler, de l’Inquisition et de nombreuses autres périodes de l’histoire. N’oublions pas que le nazi tueur de juifs Heydrich était juif de même que les inquisiteurs Torquemada et Santamaria. A force de collaborer avec les nazis, certains juifs deviennent des antisémites enragés et finissent par représenter un péril pour leur coreligionnaires.

La LDJ semble travailler pour le Likoud, parti israélien très mal informé sur la montée du nazisme en Europe, obnibulé par les Arabes et l’Iran alors même que ces pays sont très faibles comparés à Israël qui dispose de centaines de bombes atomiques et de l’appui de l’Otan. Par contre, quand les nazis auront pris le pouvoir en Europe et aux Etats-Unis, il ne faudra plus compter sur un quelconque appui et l’Otan deviendra alors un ennemi mortel pour Israël. Renforcer l’extrême droite en Europe et aux Etats-Unis, c’est couper la branche sur laquelle Israël et assis, c’est se condamner à la disparition, c’est mettre en place les conditions pour une nouvelle Shoah. L’alliance entre nazis et sionistes se termine toujours au détriment de ces derniers. Sans les soviétiques, il est probable que les juifs auraient été exterminés partout, y compris en Amérique qui aurait fini par être contaminée par les Allemands. La seule stratégie rationnelle pour les juifs de droite comme de gauche, c’est de combattre le fascisme européen et en l’occurrence le FN. Si les dirigeants juifs commettent une fois de plus l’erreur de collaborer avec les fascistes, ils seront responsables des catastrophes à venir.

Pour Chauprade, les manifestants pro-palestiniens seraient de la racaille. En réalité, la racailles c’est lui : raciste, fasciste, ennemi de la démocratie, partisan (masqué) du génocide et de l’extermination des peuples non blancs, raciste rusé qui divise pour régner, qui est antijuif avec les Arabes et anti-arabe avec les juifs. Il veut faire croire que les musulmans de France représenteraient un danger pour les juifs alors qu’ils sont totalement inorganisés, incapables de se défendre contre le racisme, l’islamophobie, le Mind Control, très faibles culturellement, économiquement et politiquement, totalement marginalisés dans la société française. Le péril pour les juifs, ce sont les fascistes, infiltrés partout, dans la police, l’armée, la classe politique, le patronat, les médias. Pour ne pas comprendre que le péril pour Israël c’est le nazisme, même déguisé en nationalisme européen, et non pas les musulmans qui n’ont jamais accompli de génocide de juifs, il faut être totalement idiot ou sujet à un racisme pathologique qui irait jusqu’à se suicider ethniquement juste pour nuire aux Arabes.

L’ennemi des juifs en Occident c’est l’extrême droite, ça a toujours été l’extrême droite, ça sera toujours l’extrême droite. Ceux qui collaborent avec cette tendance criminelle seront responsables de leur situation future.

Chauprade prétend que la classe politique serait achetée par le Qatar et l’Arabie Saoudite, alors même que le FN a lui été financé par l’Irak de Saddam, le Gabon et le Maroc, ce qui n’empêche d’ailleurs pas ce parti d’être raciste et islamophobe. Si l’UMPS était financée par les Etats du Golfe, comment expliquer que les médias soient à ce point pleins de haine islamophobe et d’appels au meurtre plus ou moins masqués contre les musulmans ? La classe politique française n’est dirigée ni par les Juifs ni par les Arabes mais par les fascistes, nazis ou pétainistes, qui ont infiltré tous les partis politiques, syndicats, entreprises, églises, loges, médias, services secrets … Il faudra, pour éviter un coup d’Etat fasciste purger toutes les institutions de la République des éléments nazis de manière systématique et répétée. Il faudra prendre des mesures staliniennes pour éjecter les fascistes qui s’incrustent partout, tels des rats sataniques, et qui pourrissent la société en profondeur. La nouvelle stratégie du FN, qui a pour principe de base de jouer les innocents pour mieux dévorer la proie (la France), est d’une efficacité remarquable. Personne ne se doute de rien, hormis quelques observateurs bien informés. La nouvelle stratégie du FN, c’est celle du petit chaperon rouge : il s’agit pour le loup de se déguiser en enfant innocent pour se faire ouvrir la porte et dévorer la pauvre vieille qui ne se doute de rien. Les nouveaux fascistes sont des rusés pervers et non plus des énervés fanatiques. Ils sont pires que le FN de JMLP. Ils sont pire que l’UMPS.

D’ores et déjà, les fascistes font torturer les dissidents par satellite, utilisant pour cela les amis qu’ils ont infiltrés à l’UMPS. Il font progressivement taire toute critique, en utilisant la répression secrète,  de manière à normaliser leur image dans l’opinion et faire cesser ainsi la résistance antitotalitaire.

Chauprade ose prétende que le FN constituerait une protection pour les juifs, les autres partis étant vendus aux Arabes. Dans les faits, on peut constater que l’Etat français agresse les Arabes et les musulmans sans relâche : en Syrie, en Libye, en Algérie, en RCA, partout, l’Etat colonial provoque des guerres civiles et des massacres, quand il ne bombarde pas lui même des populations civiles innocentes. On sent que les fascistes dirigent déjà le pays et qu’ils imposent leur haine de clochards racistes à l’ensemble de la société. Le vrai visage du fasciste, c’est celui du tueur de Perpignan, Jacques Rançon, qui avait la fâcheuse habitude de violer, torturer et assassiner des jeunes filles dont le seul tort était d’être arabes ou d’apparence arabe. Aucun doute que le tueur de Perpignan devait voter FN.

Il faut rappeler que dans l’histoire, ce ne sont pas les musulmans qui ont massacré les juifs mais les européens laïcs ou chrétiens et qu’il n’y a aucune raison pour que cet état de fait change dans l’avenir. La persécution et le massacre des juifs est une tradition européenne et il ne faut donc pas se tromper d’ennemi. On rappelle au passage qu’il faudra imposer rapidement une paix juste et durable au Proche-Orient pour éviter que ce conflit ne profite au fascisme international.

Chauprade prétend donc que les Arabes seraient très forts et que ce serait donc la raison pour laquelle la France suivrait une politique pro-palestinienne. Pour dire que les Arabes sont forts et les Juifs faibles, il faut être un menteur pathologique. C’est le contraire qui est vrai : les Arabes sont très faibles et les Juifs forts, mais moins que les nazis. Les Arabes sont faibles parce qu’ils ne veulent pas combattre les fascistes islamophobes et financer les antifascistes avec l’argent du pétrole. Ils préfèrent collaborer avec des racistes divers, à partir du moment où ces gens se prétendent antisionistes. Avec Chauprade on voit que les fascistes retournent leur veste dès qu’ils le peuvent, qu’ils détestent autant les Juifs que les Arabes, et qu’ils ont l’intention d’exterminer les deux parties dès que ce sera possible. Pour les Arabes comme pour les juifs, la seule politique rationnelle consiste à appuyer et financer les antiracistes de droite comme de gauche, et à comprendre que le conflit israélo-arabe doit être situé sous le conflit principal, celui qui oppose fascistes nazis ou pétainistes aux juifs, musulmans, noirs, et français de souche. Les fascistes sont ceux qui veulent supprimer toutes les libertés pour les citoyens et imposer la torture par satellite comme outil de gestion de la société. Ils veulent aussi persécuter et massacrer les Arabes, Noirs Juifs, non seulement en France mais aussi dans le reste de l’Europe. Ils ont l’intention de poursuivre leur campagnes exterminatices jusqu’en Afrique et en Asie, comme il le font d’ailleurs actuellement, ne cessant leurs expéditions que lorsque les afro-asiatiques seront réduits à un esclavage colonial du type de celui que nous avons connus au 19ème siècle.

Quand il parle aux Arabes, Chauprade leur explique pourquoi il faut anéantir les Juifs, et quand il parle aux Juifs, il prône l’écrasement des Arabes et des musulmans. Cet individu nauséabond dégoûte tout le monde…

Chauprade prétend que Marine Le Pen a toujours été « du côté des libertés », ce qui prête à rire quand on sait que le FN a été fondé par des individus d’extrême droite partisans du pétainisme et du nazisme. Si madame Le Pen prenait le pouvoir, il est probable qu’elle ferait supprimer l’Internet et les internautes ou qu’elle réserverait le droit d’intervenir sur le Net aux fascistes de sa tendance, et de sa tendance uniquement. Ces dirigeants d’extrême droite qui se prétendent défenseurs des libertés, c’est tout de même un comble !!!

Chauprade affirme que les Juifs ne se sentent plus en sécurité en France. Si c’est le cas, cela provient de l’action acharnée des fascistes du Mind Control, qui votent FN pour la plupart d’entre eux, et qui opposent sournoisement les juifs aux autres communautés, dans le but de pousser tout le monde à droite ou à l’extrême droite, ce qui est le meilleur moyen pour désarmer les minorités face au racisme : puisque ces gens sont devenus favorables au racisme et à la haine, ils ne peuvent plus ensuite exiger une action antiraciste pour les protéger. L’antiracisme ne se divise pas ; quand on commence à prôner le racisme contre les Arabes ou les Noirs, on ne s’étonne pas ensuite que le racisme se retourne contre soi-même. Si le FN était plus faible, les juifs vivraient beaucoup mieux en France, comme d’ailleurs le reste des Français. Le FN est le parti qui diffuse la haine en France, notamment et surtout par le biais du Mind Control, cet organe de répression surpuissant, que personne ne juge bon de dénoncer.

Chauprade semble déplorer le fait que les politiciens prennent en compte le poids démographique des musulmans en France. Lui qui représente les 1% de vrais nazis en France voudrait être le seul à avoir droit de cité, alors même que tout ce qu’il dit et fait va à l’encontre des intérêts de la démocratie et des Français. Ce qu’il veut c’est instaurer un système inégalitaire et totalitaire où les citoyens n’auraient aucun droit, seraient harcelés et espionnés par les satellite, où la moindre critique serait punie de mort, où 10% de la population disposerait de la quasi totalité des richesses et des droits. Il veut mettre en place une dictature ploutocratique qui existe déjà mais qui serait largement aggravée. Si les droits des musulmans ne sont pas respectés en France, ce sont tous les droits des citoyens qui seront supprimés. Comme l’a dit Sartre, la liberté, ça ne se divise pas. Cette notion s’applique à tous ou ne s’applique plus du tout. Quand on prend l’habitude de bafouer les droits de telle ou telle communauté, on finit vite par se demander pourquoi on élargirait pas le champs des victimes potentielles. Et, s’il n’y a pas de résistance, on se demande alors pourquoi il faudrait accorder des droits à des gens qui n’ont pas le courage de les défendre. De cette manière on finit par instaurer un régime totalitaire, où la surveillance secrète dispose du droit de vie ou de mort sur tous les citoyens n’ayant pas l’appui d’une partie au moins de la nomenklatura. Le fascisme est une pente glissante. Quand on s’y engage, on ne peut plus faire marche arrière sans des efforts surhumains. Qu’on dénonce le Mind Control et le fascisme politique s’écroulera de lui même.  N’oublions pas que les fascistes sont beaucoup plus forts qu’ils ne le paraissent. Ils ont des agents dans tous les partis politiques et dans tous les pays. Ils sont très influents dans les services de sécurité. Ils dirigent en partie le Mind Control.

Chauprade déclare que « notre pays a accueilli des millions de musulmans » et qu’ « une partie restera et une autre devra partir ».

Parmi les musulmans vivant en France, une grande partie n’a pas été accueillie mais est née sur place, issue de parents ou de grand-parents musulmans étrangers mais eux-mêmes français de naissance ou ayant acquis la nationalité à l’âge de 18 ans.  Ces musulmans nés en France sont en passe de devenir majoritaires parmi les musulmans de France. Ils ont autant de droits théoriques que les personnes des autres origines mais ne savent pas jusqu’à présent les faire respecter. Il est vrai que les nazis islamophobes sont organisés en lobbys avec des complicités dans le monde politique, les médias  et les services de sécurité, et qu’ils bénéficient de la répression secrète du Mind Control. Il faut que les musulmans comprennent qu’ils doivent s’organiser contre le lobby fasciste qui vise probablement à les éradiquer totalement en France et à en massacrer le plus possible dans le monde musulman et en Afrique. Les récent évènement se déroulant en Syrie, Libye ou RCA tendent à accréditer cette thèse.

Le racisme islamophobe  est originaire d’un petit noyau dur de nazis, issus de l’Algérie française et du pétainisme, et disposant de toutes les possibilités du Mind Control, la surveillance satellitaire. Ces fascistes sont en passe de prendre le pouvoir en France et de supprimer toutes les libertés sans que personne ne réagisse. Ces nazis espionnent, manipulent et torturent par satellite. Il s’infiltrent dans les administrations et les entreprises privées. Ils ont l’intention de supprimer toutes les libertés et de faire de la torture par satellite une base de leur future tyrannie. Les musulmans seront les premiers visés mais pas les derniers. Toute la population, minorités et majorités devra subir les atrocités de ces monstres fascistes. Pour comprendre ce qui attend les citoyens, il faut se renseigner sur le question du Mind Control et comprendre que tout le monde sera visé par la torture : musulmans, chrétiens, juifs, gauchistes, socialistes, gaullistes, libéraux et fascistes dissidents, fonctionnaires, journalistes, policiers, gendarmes, militaires, écrivains, acteurs, chefs d’entreprise… La terreur fasciste qui s’annonce risque d’être pire que celle décrite par Orwell dans 1984. C’est aujourd’hui qu’il faut réagir, notamment en unissant les victimes potentielles de la future dictature, déjà en activité aujourd’hui de manière occulte.

Chauprade prétend décider de qui a le droit de rester en France ou pas. N’oublions pas que les musulmans ont combattu pour la France lors des deux guerres mondiales et durant les conflits coloniaux. N’oublions pas non plus que les musulmans français minoritaires ont autant le droit d’exister que les chrétiens égyptiens, sénégalais, syriens ou iraniens. Même dans les dictatures du tiers monde, les minorités ont le droit de vivre, hormis dans quelques cas extrêmes telle la Birmanie, pays dirigé par une autocrate imposée par l’atlantisme. Monsieur Chauprade nous propose donc un système pire que celui prévalent dans les dictatures afro-asiatiques, un système qui nous ramènerait au Moyen-Age ou seule la religion majoritaire était autorisée, les autres croyants finissant au bûcher.

Monsieur Chauprade propose aux « musulmans sunnites » de s’assimiler, c’est à dire, je suppose, se convertir au catholicisme, alors même que juifs et chrétiens ont vécu pendant des siècles dans le monde musulman sans être obligés de changer de religion. Le système proposé par Chauprade est pire que le Moyen-Age musulman. La diversité religieuse semble être une notion particulièrement honnie des nouveaux nazis, puisque leurs groupes de mercenaires tentent de supprimer la liberté religieuse dans des pays comme la Syrie ou l’Irak en contradiction avec les dogmes de l’islam qui stipulent qu’il ne doit pas y avoir de contrainte en religion. L’assimilation selon les fascistes consiste à changer de religion, changer de nom, changer d’identité et par conséquent affaiblir la diversité culturelle en France et par là appauvrir la culture nationale qui se doit d’incorporer des éléments divers permanents qui peuvent d’ailleurs servir à établir des ponts en direction des autres civilisations et ainsi maintenir la France au centre du monde et pas seulement au cœur de l’Europe. N’oublions pas d’ailleurs, que beaucoup des francophones du monde sont musulmans, maghrébins, ouest-africains ou autres. On peut même dire que les musulmans sont majoritaires parmi les francophones si on compte les 100 millions de maghrébins et les 50 millions de subsahariens musulmans. Vouloir ignorer l’islam francophone affaiblit la France dans le monde et nuit aux intérêts stratégiques français, que ce soit sur le plan diplomatique ou commercial. Pour son futur développement économique, la France devra s’appuyer sur ses ex colonies francophones comme l’Allemagne se base sur les pays de l’Est pour constituer une zone économique germanophobe qui rend possible sa puissance industrielle.

 

 

11 mai 2013

Combattre l’islamophobie dans le monde

Classé dans : Islamophobie — mindcontrolfrance @ 10 h 20 min

 

Face à la progression de l’islamophobie en France et dans le monde, les musulmans sont dans l’obligation de réagir. L’islamophobie est une création du fascisme. Ce fascisme est infiltré dans la plupart des partis politiques de droite comme de gauche. Le fascisme étant l’origine du mal c’est lui qui doit être dénoncé.

Ce fascisme peut apparaître sous diverses formes, mais son but final est toujours la recolonisation, la suppression de toutes les libertés, la persécution ou la destruction des diverses minorités, la concentration de l’argent aux mains d’une petite « élite ».

Actuellement le fascisme utilise le Mind Control pour combattre les musulmans en France et dans le monde. Ce sont à eux de réagir et de dénoncer ce système qui est connu de tous les chefs d’Etat islamiques. Ces satellites peuvent manipuler les esprits, engendrer le terrorisme, provoquer des guerres civiles. Le meilleur moyen de combattre ces satellites de surveillance, c’est d’informer le public de leur existence et d’organiser des campagnes contre les persécutions par le Mind Control  dans le monde entier. Des centaines d’internautes doivent être recrutés pour informer le public international et les chaînes de télévision des divers pays musulmans peuvent expliquer à leurs citoyens l’existence de ces moyens de répression qui peuvent contrôler les comportements et lire dans les pensées.

Respecter la loi du silence face aux fascistes est une erreur grave. Cette omerta permet à ces nazis d’assassiner et de harceler sans limite et en plus de donner des leçons de morale. Collaborer avec le racisme international ne sert à rien comme on a pu le constater avec Kadhafi, Ben Ali ou Moubarak qui ont été éliminés par leurs amis occidentaux.

En France, la lutte contre l’islamophobie passe obligatoirement par une levée de la loi du silence sur le Mind Control. On ne peut pas laisser ces fascistes agresser les gens pendant des décennies et ne pas protester. Ceux qui refusent de protester seront eux-mêmes un jour ou l’autre attaqués par les satellites. Le Mind Control vise tout le monde et notamment les musulmans et c’est à ceux qui sont le plus visés de réagir les premiers au lieu d’espérer humblement que le Mind Control veuille bien les épargner.

Pour lever la loi du silence il faut que tous ceux qui ont des informations sur le sujet les diffusent sur le Web. Il faut aussi trouver des témoignages de victimes ou de surveillants qui devront être diffusés sur le Net. Toutes les interventions dans les médias de masse devront être utilisées pour lever l’omerta sur le sujet. Toute non dénonciation de la persécution fasciste devra être considérée comme criminelle.

Dénoncer les persécutions et les manipulations du Mind Control devra être présenté comme un devoir religieux à effectuer obligatoirement par tous les musulmans sachant qu’un des buts du Mind Control est de détruire l’islam.

Les fascistes veulent détruire les musulmans vivant en Occident de même que ceux qui vivent dans leurs pays d’origine. Tous les musulmans sans exception sont menacés par ces satellites au service du racisme international. Ne pas les dénoncer c’est se condamner à la destruction totale. Toutes les autorités religieuses du monde musulmans doivent donc dénoncer le Mind Control pour préserver leur communauté. S’ils ne le font pas l’avenir des musulmans risque d’être fortement compromis.  Ne pas dénoncer les satellites de surveillance est la pire erreur qui puisse être commise. C’est un crime.  Un crime qui peut avoir des conséquences catastrophiques.

Appui aux politiciens qui luttent contre l’islamophobie

Tous les pays musulmans doivent appuyer les partis politiques et candidats qui s’engagent à lutter fermement contre l’islamophobie et la propagande médiatique raciste. Certains pays dotés de gros moyens devraient financer les partis et élus de  la gauche et du centre antiracistes plutôt que d’appuyer certains racistes de droite. Il semble que l’Irak de Saddam Hussein ait payé des partis comme le FN et le RPR, au lieu de financer la partie de la gauche qui combat le racisme.

Des fondations luttant contre l’islamophobie et le colonialisme pourraient aussi être créées . Ces fondations pourraient recruter des internautes, des chercheurs, des lobbystes qui  combattraient l’islamophobie et le racisme. De même, des associations antiracistes pourraient être financées pour aider les personnes victimes des islamophobes. Des campagnes de presse pourraient être organisées pour soutenir les très nombreuses victimes des satellites du Mind Control.

Pour les pays musulmans, la meilleure façon d’assurer leur propre sécurité consiste à défendre les musulmans vivant en Europe et aux Etats-Unis. Quand ces pays islamiques refusent d’appuyer leurs ressortissants ou leurs coreligionnaires, ils finissent toujours par être victimes d’une forme ou d’une autre de colonialisme, les racistes considérant que s’ils ne sont pas capables de défendre leurs ressortissants à l’étranger, ils ne pourront pas se défendre eux-mêmes et qu’on peut donc les attaquer sans risque. De nombreux pays musulmans ont été agressés par le néo-colonialisme ces dernières années, de manière directe ou indirecte : l’Irak, l’Afghanistan, la Lybie, le Mali, la Syrie, le Pakistan et autres.  S’ils avaient défendu leurs ressortissants contre l’islamophobie, les fascistes auraient réfléchi par deux fois avant de les attaquer sur leur territoire.  Une action diplomatique musclée contre les persécutions islamophobes du Mind Control serait la meilleure protection contre les agressions coloniales.

Eviter les guerres civiles

Eviter les guerres civiles dans les pays musulmans devrait être un axe majeur de la stratégie de lutte contre l’islamophobie. L’impérialisme cherche visiblement à semer le chaos dans le monde musulman. Les fascistes coloniaux cherchent à créer des divisions entre sunnites et chiites, islamistes et laïcs, musulmans et chrétiens,  musulmans et hindous. Il faut éviter ces pièges par tous les moyens et dénoncer le Mind Control impérialiste dans tous les médias des pays du tiers monde. Il faut bien comprendre que les racistes coloniaux détestent l’ensemble du tiers monde quelque soit la religion ou la race des pays visés. Le meilleur moyen d’éviter les complots coloniaux c’est de dénoncer le Mind Control dans les médias et porter les affaires de manipulation par satellite devant l’ONU. Si tous les pays du tiers monde ne se décident pas à lever la loi du silence sur le sujet, il seront condamnés à subir les guerres civiles, les attentats, les massacres, planifiés par les clochards fascistes de la surveillance par satellite internationale.

Le but des racistes coloniaux est, en plus de fomenter des guerres civiles, de provoquer des guerres entre pays musulmans, à l’image de la guerre Iran-Irak qui a fait un million de morts et a abouti à la recolonisation de l’Irak. Tous les pays musulmans et du tiers monde doivent collaborer entre eux pour éviter toute ingérence étrangère dans leurs pays. Ils doivent dénoncer toute opération réalisée par les racistes coloniaux, ces amis qui leurs veulent du mal. Les problèmes de rébellion doivent être réglées au niveau islamique, arabe, africain, asiatique, sans tolérer d’interventions coloniales qui constituent un remède pire que le mal. Les racistes des services de renseignements sont, le plus souvent, des être primaires animés par un racisme viscéral et stupide, avec qui aucune négociation n’est possible : ils veulent humilier, massacrer, asservir, coloniser.  Ils sont recrutés parmi les éléments les plus arriérés des sociétés occidentales. Ce sont des gens à éviter comme la peste, surtout quand ils prétendent vouloir « aider ».  Chaque continent, chaque région doit régler ses problèmes de manière régionale, sans permettre aux forces coloniales de venir s’incruster sans la région concernée.

Tous les Etats du tiers monde doivent s’unir dans tous les domaines pour faire face au racisme des fascistes qui ont pris le pouvoir en Occident depuis l’arrivée du Mind Control. La moindre division religieuse, ethnique, politique peut s’avérer fatale au Sud dans son ensemble, le risque de recolonisation n’ayant jamais été aussi proche.

Organiser des conférences pour tisser des liens entre les diverses parties du tiers monde de manière à renforcer la coopération dans tous les domaines, sécuritaire, économique, technologique, militaire, diplomatique, est une condition sine qua non de survie de ces pays en tant qu’Etats indépendants.

Dans chaque pays, chrétiens et musulmans doivent d’unir contre le colonialisme. Les tentatives de divisions fomentées par les fascistes occidentaux pourront ainsi être déjouées.

Cependant, aucune stratégie ne sera efficace sans levée de la loi du silence sur le Mind Control, la technologie qui permet à quelques centaines de chefs fascistes de pourrir la planète. Le Mind Control est responsable de plusieurs dizaines de millions de morts depuis 30 ans : guerres civiles, séismes, tsunamis, sécheresses, guerres entre pays, le MC est le plus grand tueur de l’histoire. ne pas le dénoncer, c’est être complice de ses crimes, c’est partager la responsabilité de la perpétuation de sa domination meurtrière, c’est se condamner à un esclavage planétaire à perpétuité.

 Islamophobie médiatique

Depuis le début 2013, l’islamophobie médiatique est de retour en France : chaque jour, au moins une information doit dénigrer les musulmans. Tout se passe comme si une sorte de raciste suprême décidait de ce qui devait être diffusé dans les informations de tous les médias publics comme privés. La loi fondamentale semblant être que pas une journée de doit s’écouler sans qu’au moins une information islamophobe ne soit présentée : une affaire de foulard, de halal, de menace d’attentat, de guerre civile dans un pays musulman, un affrontement entre musulmans et chrétiens ou musulmans et hindous, ou musulmans et bouddhistes.  Le complot semble être planétaire, avec une succursale puissante en France, les islamophobes fascistes étant implantés tant à gauche qu’à droite, la plupart votant à l’extrême droite quand ils pensent être à l’abri des regards indiscrets.

Il semble raisonnable que les musulmans s’organisent au niveau mondial pour combattre le complot fasciste islamophobe, le meilleur pour ne pas dire unique moyen de résister à ces racistes, étant de lever la loi du silence sur le Mind Control, de façon à ce que l’opinion puisse enfin prendre conscience des atrocités dont sont responsables ces fascistes, l’islamophobie n’étant qu’une petite partie de leurs activités criminelles.

Personne ne se libérera du fascisme, du néolibéralisme, de la dictature ploutocratique, s’il ne combat pas l’islamophobie. En France, les musulmans sont la première cible, le reste de la population viendra ensuite. Il faut combattre l’ennemi avant qu’il n’arrive dans vos demeures, après il est trop tard. Si on considère que les musulmans sont un bouclier pour arrêter les fascistes, il faut alors renforcer ce bouclier pour ne pas se retrouver désarmé et sans protection face à l’ennemi fasciste.

Les fascistes prennent un soin particulier à éviter toute polémique avec les partis politiques ou des diverses classes sociales, pour ne s’en prendre qu’aux minorités et aux étrangers. Ces nazis savent que s’ils présentaient franchement leur programme à base de suppression de toutes les libertés, d’injustice sociale (suppression des 35 heures ou baisse d’impôts pour les riches)  et de généralisation de la torture, personne ne serait intéressé. Ils contournent donc la difficulté en évitant toute polémique politique pour mieux se concentrer sur la diversion ethnique.  La lutte contre les minorités est pour eux le meilleur moyen de prendre le pouvoir pour ensuite avoir la possibilité d’ asservir la majorité et de mettre en place un Etat totalitaire dont il ne sera plus possible de se débarrasser.

Quand on leur demande d’augmenter les salaires, ils disent qu’ils aimeraient bien mais qu’ils ne peuvent pas à cause des étrangers, Allemands, Chinois et autres importateurs. Quand on leur demande de laisser partir les vieux à la retraite pour laisser la place aux jeunes, ils ne peuvent pas non plus à cause de l’Europe. S’il y a du chômage ce n’est pas parce qu’on oblige les vieux à travailler mais en raison de l’immigration, si les caisses sont en déficit ce n’est pas parce qu’on exonère les entreprises de milliards de charges sociales mais en raison des étrangers qui sont vieux, malades et chômeurs. Aux Etats-Unis, ils refusent d’augmenter le salaire minimum parce que ça pourrait profiter aux Noirs et de cette façon personne n’obtient rien. La même ruse est appliquée en France au sujet des divers acquis sociaux qui bénéficieraient seulement aux étrangers. En réalité, les fascistes, infiltrés dans tous les partis,  sont contre tout progrès social parce que leur plaisir dans la vie c’est de profiter des inégalités et de la misère des autres. Ils ne sont heureux que lorsqu’eux sont riches et tout-puissants et les autres misérables, asservis et désespérés. Etre prospères seulement ne les intéresse pas ; encore faut-il que les autres soient pauvres et humiliés.

 

 

13 avril 2013

L’islamophobie, bastion du fascisme

Classé dans : Islamophobie — mindcontrolfrance @ 9 h 51 min

 

L’islamophobie est le bastion du fascisme. C’est le lieu où il se regroupe, se développe, se renforce. La propagande anti-islam lui permet de recruter des racistes de toutes tendances et de les unifier dans la lutte contre les musulmans. Plutôt que de s’attaquer  des lobbies plus puissant ou à la gauche, l’islamophobie présente l’avantage d’organiser le combat un ennemi faible mais néanmoins crédible. Les fascistes peuvent alors se présenter comme les chefs de la résistance française, européenne, chrétienne ou blanche, ceux qui ne voudraient pas leur obéir étant considérés comme des traitres.

Les fascistes évitent d’avouer qu’ils mettent la société sous surveillance dans le cadre d’un complot fasciste destiné à supprimer toutes les libertés, concentrer les revenus et les patrimoines dans les mains d’une toute petite caste, et ériger la torture et le harcèlement comme des valeurs suprêmes. Quand ils mettent des Français sous surveillance, c’est pour combattre les « terroristes islamistes » qu’ils manipulent eux-mêmes. Ils n’avouent jamais que leur but final c’est la prise du pouvoir et l’instauration de la dictature.

Sans l’islamophobie, le travail des fascistes serait pratiquement impossible de nos jours : ils ne peuvent pas s’en prendre aux lobbies juif, homosexuel, allemand ou italien, sans subir des représailles très puissantes qui les anéantiraient. Ils ne peuvent pas non plus insister sur la lutte contre les Roms, car ceux-ci sont peu nombreux en France et leur « menace » parait peu crédible. L’islamophobie présente donc l’avantage de s’attaquer à un groupe faible mais néanmoins nombreux, ce qui permet de convaincre une partie de l’opinion du danger qu’il représenterait. Dans les faits, les attentats imputés aux islamistes sont des pures créations des divers services secrets, en France, aux Etats-Unis, en Espagne et ailleurs dans le monde. le terrorisme est une des bases du complot fasciste, c’est l’instrument qui est utilisé pour mettre l’ensemble de la population sous surveillance.

Sans l’islamophobie, personne ou presque n’aurait envie de voter pour une mouvance dont le programme est la suppression des libertés, l’accroissement des inégalités, la persécution des minorités, la mise en esclavage de la majorité, la guerre sous toutes ses formes, coloniale, européenne, mondiale, toujours sous la direction de chefs militaires eux-mêmes fascisants.

Espérer lutter pour le retour des libertés sans combattre l’islamophobie est illusoire : dans ce cas, à chaque atteinte aux libertés, les fascistes prétendront qu’ils luttent contre le « terrorisme islamique », que tout ce qu’ils font est destiné à protéger la population, et qu’il faut donc continuer à renforcer la sécurité et supprimer les libertés. Les fascistes pratiquent l’esquive : ils ne combattent jamais les Français de face. Quand ils attaquent les Français, c’est prétendument pour les protéger des étrangers : quand on leur parle d’augmentation du smic, ils disent que ce n’est pas la peine, ça pourrait profiter aux Chinois, aux Allemands, aux Arabes ou autres. Quand on leur parle de libertés, il disent que face au terrorisme « islamique » qu’ils organisent eux-mêmes, la seule solution est  de renforcer encore le contrôle sur la société, de fouiller et espionner les honnêtes citoyens qui n’ont rien à voir avec toutes ces problèmes, et d’investir encore plus dans de nouvelles technologies de surveillance et notamment le Mind Control.

La stratégie des fascistes est de ne jamais combattre son propre peuple ouvertement mais plutôt de prétendre le défendre en le ligotant lentement mais sûrement. L’austérité, c’est pour limiter les importations étrangères, la surveillance des citoyens c’est pour combattre le terrorisme et la délinquance qu’ils organisent et encouragent, la baisse des impôts, c’est pour éviter que les riches n’aillent engraisser les paradis fiscaux, ce qu’ils font de toute façon. Le noyau dur de leur propagande c’est l’islamophobie et c’est sur ce terrain qu’il faut les combattre pour éviter qu’ils ne se renforcent et finissent par prendre le pouvoir, instaurant alors une dictature d’ignares sadiques qui pourrait durer des siècles.

Derrière l’islamophobie se cache toujours l’antisémitisme, qui reste suggéré, à défaut de pouvoir être exprimé ouvertement. Ces deux formes de racisme doivent-être combattues en même temps, l’une renforçant l’autre, même si la stratégie des fascistes consiste à opposer systématiquement juifs et musulmans. La propagande qui vise les uns et proche de celle qui concerne les autres, et on pourrait dans certains cas intervertir les termes juif et musulman et garder exactement les mêmes discours. Les juifs étaient dans le passé accusés de terrorisme bolchévique et de délinquance mafieuse.

Donc, la base du complot fasciste actuel c’est l’islamophobie. Son objectif, c’est la prise du pouvoir et l’instauration d’une dictature ploutocratique absolue, soit à peu près le même système qui existe aujourd’hui, en pire. Sans islamophobie, le fascisme ne peut se développer. Il faut donc couper le fascisme de sa source d’énergie, l’islamophobie, pour pouvoir enfin l’anéantir et reprendre le chemin de la liberté, de la prospérité, de la croissance et de la justice sociale.

Vocabulaire

Dans la stratégie des fascistes, le vocabulaire est un élément crucial  : l’emploi répété de qualificatifs racistes tels « islamiste », « jihadiste », « salafiste », « intégriste », a pour but de créer des réflexes conditionnés dans l’opinion, qui tendent à associer automatiquement islam et terrorisme dans l’esprit des gens. Cette criminalisation de l’islam a pour conséquences l’accroissement massif d’agressions islamophobes, l’exclusion progressive des musulmans de la vie économique et sociale et par ricochet le développement du terrorisme et de la délinquance, les opérateurs du Mind Control n’ayant plus qu’à travailler au rayon satellite des jeunes qui sont déjà préparés psychologiquement et socialement au passage à l’acte criminel ou terroriste. Il faut bien rappeler que sans Mind Control, il y aurait moins de délinquance et pas de terrorisme. Ce sont les maîtres du MC les coupables réels du terrorisme. Il faut par conséquent  que tous les musulmans refusent de se laisser entraîner dans la délinquance ou le terrorisme, puisque c’est justement là où veulent les amener les clochards fascistes de la surveillance par satellite.

Ce vocabulaire islamophobe a pour conséquence de préparer la population non-musulmane à accepter la mise en œuvre de lois liberticides, dont elle sera en réalité et pour longtemps la principale victime. Si les médias présentent une partie de la population comme criminelle et terroriste, l’opinion peut penser que la mise en place de lois supprimant ou limitant les libertés sont nécessaires et ne s’appliqueront que pour les musulmans on autres minorités. Elle ne se doute pas que toute ces opérations islamophobes et xénophobes ont été conçues pour supprimer les libertés de la masse des citoyens et pas uniquement pour attaquer les minorités, qui sont parfois mêmes utilisées par les fascistes pour surveiller le reste de la population. Chaque fois qu’un politique parle d’islamisme, c’est chaque citoyen qui est visé : le terme « islamisme » est lié à celui de terrorisme lui même conduisant à la notion de limitation des libertés. Quand on menace un politique  pour des histoires de corruption, inévitablement une campagne médiatique sur le terrorisme ou la délinquance vient faire diversion et protéger les pourris de la politique. Quand on parle des services secrets, c’est pour nous dire qu’ils sont là pour combattre le terrorisme alors qu’ils l’organisent eux-mêmes sous le contrôle des certains politiciens fascistes et corrompus.

Il n’y aura pas de libération de la société sans lutte contre l’islamophobie. L’islamophobie c’est l’arme des fascistes destinée à détruire les libertés civiles pour toute la société. L’islamophobie c’est le terrorisme et le plan Vigipirate liberticide qui va avec. L’islamophobie c’est le blocage des salaires, le recul de l’âge de la retraite, la suppression des libertés syndicales, la fin de la vie privée, les agressions physiques imparables du Mind Control, les crimes d’Etat impunis, la censure permanente des médias. Sans l’islamophobie tout cela n’aurait pas été possible. Quand un fasciste parle de terrorisme, il faut que les journalistes lui répondent immédiatement : « qui manipule donc ces terroristes ». Ce jour là, les fascistes cesseront de menacer la société avec un terrorisme dont ils sont à l’origine.

Islamophobie de gauche

Une bonne part de la faiblesse de la gauche provient de son islamophobie. Que ce soit en provenance du PS, du FDG ou de l’extrême gauche, une certaine islamophobie est perceptible, et ce depuis une trentaine d’années. La montée de l’islamophobie à gauche et concomitante à son affaiblissement. L’islamophobie est une des causes principales de la faiblesse de la gauche dans le monde et en France. On sait qu’en politique les électeurs préfèrent l’original à la copie ; quand le message raciste est le même dans tous les partis, les électeurs se dirigent en direction de ceux qui sont les inventeurs du concept, soit la droite et l’extrême droite. Quand la gauche ou l’extrême gauche combattent le foulard, le halal ou toute autre pratique musulmane, ce sont la droite et l’extrême droite qui en profitent. En 2002, malgré un bilan économique brillant, Lionel Jospin et le PS ont été écrasés dès le premier tour en raison de la propagande islamophobe des médias, consécutive notamment aux attentats du 11 septembre. Les électeurs se sont dit que puisque les musulmans constituent la menace principale pour le pays, le mieux est donc de voter pour ceux qui les combattent le plus, la droite et l’extrême droite.

Le score très faible du FDG comparé à celui du FN s’explique presqu’entièrement par l’islamophobie. La propagande xénophobe finit par prendre le pas sur toutes les autres rhétoriques, et, dans ce domaine, le FN est expert. Quand le FDG fait exclure des femmes voilées de ses meeting ou de ses organisations, ce sont les autres partis qui   profitent, directement ou indirectement,  de ces exclusions et notamment ceux de droite et d’extrême droite. L’antiracisme actuel se doit d’être pro-islam, dans la mesure où l’islamophobie est la forme de racisme dominante en France depuis plusieurs décennies. L’antiracisme contemporain doit se concrétiser par la mise en évidence de femmes voilées représentant les musulmans dans toutes les manifestations, émissions télévisées, meetings organisés par la gauche. Des organisations musulmanes de gauche doivent être crées pour d’une part récupérer des voix islamiques pour la gauche et d’autre part combattre le fascisme et le racisme en France. La gauche raciste ou xénophobe n’a jamais réussi à obtenir la moindre avancée sociale, sinon quelques aumônes accordées au nom de la collaboration avec le colonialisme. Les progrès sociaux des années 1950 en Occident sont dus principalement à la « menace » soviétique, anticolonialiste et antiimpérialiste.

La lutte contre le chauvinisme, l’impérialisme, le colonialisme et le racisme sont indispensables pour obtenir des résultats sociaux concrets. Cette lutte permet de regrouper diverses forces nationales et internationales pour remporter des victoires importantes sur le plan social. Par contre, le chauvinisme, le colonialisme et en l’occurrence l’islamophobie qui synthétise ces idéologie, divisent, affaiblissent, dispersent. Pendant que l’opinion se concentre sur des affaires de foulard et de halal, les fascistes et les corrompus en profitent pour faire passer discrètement des lois liberticides qui sont supposées ne viser que les musulmans et qui en réalité atteignent l’ensemble de la population. De même, la propagande islamophobe a, entre autres, pour but de faire oublier les affaires de corruption qui visent nombre de politiciens et permet donc à cette corruption d’infecter toute la société.

 

 

 

 

 

 

 

 

19 février 2013

Islamophobie, piège mortel pour la gauche

Classé dans : Islamophobie — mindcontrolfrance @ 23 h 30 min

 

L’islamophobie qui se développe actuellement en France constitue un suicide pour la gauche française. L’islamophobie, c’est le moteur actuel du fascisme, et, singulièrement de celui qui dirige le Mind Control. Sous prétexte de lutte contre les musulmans, les fascistes suppriment peu à peu toutes les libertés, non seulement celles des minorités, mais aussi celles des Français de souche.

Le PS au pouvoir, semble avoir relancé une campagne islamophobe musclée, du type de celle qui s’était développée dans les années 90, à l’époque où les satellites du Mind Control massacraient en Algérie et au Rwanda.

D’après ces gens, il faut combattre les musulmans, renommés islamistes pour l’occasion, parce qu’ils seraient responsables du terrorisme et seraient des ennemis de la modernité. Cette propagande n’est en réalité que le discours colonial habituel, celui de Jules Ferry, le criminel colonial qui voulait « apporter la lumière aux races inférieures » à grands  coups de viols, de massacres et de génocides.

Il semble que, dès que la gauche gagne les élections, l’extrême droite en profite pour s’infiltrer au cœur du pouvoir, comme si elle avait gagné elle même ces élections.

L’agression contre le Mali, pour combattre une rébellion elle même manipulée par la France, a été l’occasion de relancer le racisme islamophobe dans les médias. Avec l’islamophobie se développe le fascisme, et notamment la limitation des libertés et les persécutions diverses, rendues possibles par la technologie du Mind Control.

A l’extrême gauche et au Front de Gauche, certains tombent dans le piège de la droite, avec des déclarations directement dictées par les ventriloques nazis qui dirigent le monde.

Au lieu de dénoncer de manière claire et sans équivoque l’agression coloniale contre le Mali et la campagne xénophobe qui l’accompagne, certains approuvent cette expéditions, sous prétexte de lutte contre le jihadisme, un peu comme dans le cas des opérations coloniales du 19ème siècle.

Lorsque le communisme se compromet avec le colonialisme ou le fascisme, il ne résiste jamais très longtemps. Au contraire, le communisme et le gauchisme ne prospèrent jamais autant que quand ils combattent le nazisme ou le colonialisme, un peu comme lorsqu’ils se sont impliqués dans la Résistance à l’occupant nazi, ou dans la lutte contre le colonialisme  en Indochine ou en Algérie. On ne collabore pas avec les clochards fascistes, les durs des maisons de retraite, les criminels forts avec les faibles et faibles avec les forts.

Quand ils combattaient le colonialisme les communistes faisaient 30% des voix aux élections ; depuis qu’ils collaborent avec la dictature capitaliste qui prévaut en Occident et en l’occurrence en France, ils font moins de 10% des voix dans l’hexagone, et encore beaucoup moins dans le reste de l’Europe.

Quelque uns des moteurs principaux de la gauche et du gauchisme, ce sont l’anti-impérialisme, l’anticolonialisme, et l’antiracisme. si ces moteurs disparaissent, il n’y a plus de gauche, mais juste des sous-droites.

Le racisme actuel est, en France, principalement islamophobe ; ceci implique que l’antiracisme contemporain doit être principalement anti-islamophobe, ou pour faire simple islamophile. La représentation actuelle des musulmans étant à notre époque constituée par les mouvements islamistes, il faut donc par conséquent travailler avec eux, et non avec de prétendus modérés aux ordres des racistes, qui ne représentent rien sinon les racistes eux mêmes.

Les mouvements islamistes ne sont pas de l’ « extrême droite religieuse » mais des mouvements d’inspiration populaire qui tentent d’améliorer les conditions de vie des peuples. Le jour où ils ne répondront plus aux aspirations des peuples, ils seront remplacés par d’autres mouvements.

Pour l’instant, la gauche internationale anti-impérialiste, se doit de travailler avec les islamistes, que ce soit dans les pays d’origine ou en France même. Si en Amérique latine, le mouvement de libération local est d’inspiration bolivarienne ou péroniste, dans le monde musulman, il est d’inspiration islamiste dans la plupart des cas, que se soit en Iran, en Egypte en Turquie ou ailleurs.

Les ennemis des islamistes ce sont ceux qui trouvaient que Nasser c’était Hitler, ou que Hitler c’était le protecteur de l’Occident contre le communisme.

Sans moteur anti-impérialiste puissant, la gauche ne réussira pas; elle sera rejetée du pouvoir comme en 1958, 1986, 1992, 2002. Quant à l’extrême gauche, tant qu’elle n’aura pas compris que l’anti-impérialisme dans le monde musulman actuel est principalement d’inspiration islamiste, et qu’elle essayera d’appuyer une gauche locale fantasmée ne correspondant qu’à la volonté des puissances coloniales de créer des forces à son image, elle restera une force d’appoint sans aucun appui international, obligée de mendier l’appui des fascistes français des services de sécurité.

 

 

 

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965