26 février 2013

Hausse du chômage : il faut revenir aux 37,5 annuités

Classé dans : Economie — mindcontrolfrance @ 21 h 44 min

 

Alors que le chômage augmente de manière dramatique depuis quelques années, personne, dans aucun parti, ne parle de la mesure simple qu’il faudrait prendre : le retour aux 37,5 annuités de cotisation au lieu des 41,5 annuités qui ont été décidées par la réforme de 2003. Si chaque classe d’âge de travailleurs compte 500.000 personnes, travailler 4 ans de plus met 2 millions de personnes âgées de plus au travail et donc empêche 2 millions de jeunes et adultes de travailler. Si parmi ces travailleurs âgés la moitié sont au chômage, alors ce sont encore 1 million d’emplois qui sont perdus pour les jeunes et adultes. Comme il faut aussi rémunérer les chômeurs, soit avec les allocations chômage, soit avec le RSA, ce qui est économisé en pensions de retraite est perdu en allocations chômage ou aides sociales. Donc, plutôt que de faire travailler les vieux et mettre les jeunes au chômage, il faudrait mieux faire exactement le contraire : faire travailler les jeunes et adultes, et permettre aux vieux de prendre une retraite bien méritée.

Cet allongement de la durée du temps de travail est le fruit du complot fasciste qui vise à mécontenter le maximum de personnes, tout en faisant taire la véritable opposition de gauche,  en la remplaçant par des pantins collabos, qui sont payés par les fonds secrets du gouvernement et en marginalisant les gauchistes non corrompus.

Faute de gauche réelle, les mécontents finissent par se tourner vers les fascistes, un peu comme l’alcoolique se tourne vers sa bouteille ou le philosophe vers la ciguë. Le fascisme c’est la torture le servage et la guerre; tout le monde le sait ou s’en doute. Mais faute de perspective, contraint et forcé, le citoyen finit par avaler la potion empoisonnée. A moins que de nouveaux partis de gauche n’émergent, malgré la répression des satellites de la police politique  des patrons et des banquiers, pour enfin défendre les revendications des travailleurs, salariés, artisans et petits chefs d’entreprise, toutes ces forces vives de la nation qui veulent en finir avec ce système corrompu qui est en train de détruire l’Europe, et nous précipiter vers les ténèbres de la dictature et de la guerre.

Combattre le chômage en mettant les vieux à la retraite et en faisant travailler les chômeurs ne coutera pas un centime. Il y aura juste un transfert de charges de la caisse des chômeurs à celle des retraités. Alors pourquoi faudrait-il encore attendre ?

Syndicat d’internautes

Classé dans : Fascisme — mindcontrolfrance @ 9 h 06 min

 

Les chiens de garde du Mind Control se croient tout permis. Ils repèrent les internautes sur la toile, et, tels des mygales venimeuses, ils se permettent ensuite d’agresser ces internautes à domicile, comme si nous vivions dans une dictature moyenâgeuse, ou sous un régime colonial où toute la population serait réduite au statut d’indigène privé de tous ses droits.

Quand l’internaute décide d’aller sur le Net pour participer à un débat « démocratique » habituellement réservé aux pourris, fascistes et autres professionnels de la désinformation, alors, la dictature baisse le masque et se révèle n’être qu’un régime de mafieux fascistes ne supportant pas la moindre contradiction.

Nuits et jours les chiens de garde du système insultent (par le neurophone), harcèlent, torturent, comme dans n’importe quelle bonne dictature fasciste. Ils pourchassent les internautes jusqu’au bout du monde. Il n’existe pas un coin de la planète où l’internaute puisse vivre en paix. Quand l’internaute quitte le Web, les chiens du Mind Control eux, restent, tels une bande de hyène enragées, folles de la rage démente de ceux qui croient qu’ils sont les seuls à avoir le droit de s’exprimer.

RG, DCRI, DGSE, CIA, Renseignement militaire, sociétés de surveillance privées (Brink’s, Néo, Dassaut), services secrets de divers pays du monde, OTAN, UMP, FN, Mégrétistes, jeunes populaires,municipalités diverses. C’est toute la fine fleur mondiale du fascisme qui est utilisée pour persécuter à vie de simples internautes, dont le seul tort est de critiquer la dictature mondialisée, malfaisante et criminelle qui prévaut actuellement sur la planète. Les fascistes ne supportent pas la contradiction.

Face aux persécutions et tortures d’internautes, prémisses à l’instauration d’un régime totalitaire sur l’ensemble de la planète,  la réaction des forces démocratiques est faible, voire même très faible. La constitution d’un syndicat d’internaute efficace, qui dénoncerait sans relâche les atteintes aux libertés et à la vie privée et qui assurerait aux blogueurs quels qu’ils soient, une protection totale, s’impose. Il n’y a pas de démocratie sans liberté d’expression, et pas de liberté d’expression sans liberté des internautes. Les fascistes ignares qui s’incrustent dans nos demeures devraient retourner d’où ils viennent ou aller en prison. Le temps de la faiblesse face aux persécuteurs du Mind Control doit cesser ; il est temps de lever la loi du silence et de forcer ces gens à respecter la législation en vigueur. Quant aux sales petits vieux qui se croient tout permis, il existe des établissements spécialisés pour les traiter.

Si les professionnels de la défense des droits de l’homme ne se montrent pas plus actif dans la protection des internautes, ils finiront par être eux-mêmes attaqués, de même que les militants des partis de gauche, les journalistes, et l’ensemble de la société civile. Le meilleur moyen de se protéger contre le risque fasciste, c’est de défendre les autres. C’est ce que tout le monde avait compris avant la funeste apparition du Mind Control. Il est temps de revenir aux fondamentaux, et de se décider enfin à faire respecter les droits de l’homme de manière absolue, pour tous, quelles que soient leurs tendances politiques, religieuses ou philosophiques.

 

 

24 février 2013

Austérité et complot fasciste

Classé dans : Fascisme — mindcontrolfrance @ 10 h 25 min

 

Depuis plus de 5 ans, l’Occident vit sous le signe de l’austérité économique. L’exemple le plus flagrant de cet état de fait est la Grèce, qui subit une cure d’austérité capitaliste impitoyable. Baisse des salaires, des pensions de retraite, et des diverses allocations, chômage, pauvreté, désespérance, tous les ingrédients du complot fasciste sont présents. Et comme par hasard, des groupements nazis du type Aube Dorée apparaissent, comme s’ils n’attendaient que cette occasion pour sortir de leur trou, comme s’ils étaient  les créatures de ceux-là mêmes qui ont provoqué la crise.

Ces fascistes ne s’en prennent jamais aux banques internationales ni aux riches locaux ; ils s’en prennent à des vendeurs à la sauvette Afghans ou Sénégalais, qui ne sont pour rien dans la crise, mais qui sont utilisés dans le rôle classique de boucs émissaires. Et pendant ce temps, les armateurs continuent allègrement de frauder le fisc, et de s’enrichir, pendant que le peuple meurt pratiquement de faim.

Dans les années 30, c’est la politique d’austérité menée alors par Brunning, à base de baisse de salaires et de pensions,  qui a conduit à la montée du nazisme, et à l’arrivée de Hitler au pouvoir. Les nazis ont-ils été créés comme un rempart destiné à détourner une population paupérisée par la crise, du communisme, ou cette crise elle même et-elle le résultat d’un complot fasciste visant à affamer les citoyens jusqu’au moment où ils réclament l’instauration de la dictature ? Il est probable que c’est la deuxième hypothèse qui est exacte.

Cette crise présentée comme une fatalité depuis les années 70 ne serait-elle pas la pièce majeure du complot fasciste visant à supprimer progressivement toute  liberté, toute forme de redistribution, toute forme d’équité économique, toute forme de joie de vivre, hormis pour les vieux vicieux qui pourrissent impunément la vie des gens grâce à leur matériel de surveillance.

En Europe, aux Etats-Unis, depuis la crise de 2008, aucune mesure n’a été prise pour relancer l’économie. On bloque les salaires, on refinance les banques, on diminue les dépenses publiques, on fait travailler les vieux, alors qu’il faut faire exactement le contraire. Il faut augmenter les salaires pour relancer la consommation et donc la production, il faut mettre les vieux à la retraite pour laisser la place aux jeunes, il faut augmenter les impôts des riches et entreprises pour redistribuer, désendetter, rééquiper.

Quand les gouvernements du monde développé font systématiquement le contraire de ce qu’il faudrait faire, il ne s’agit plus d’erreur mais d’un plan délibéré pour amener les fascistes au pouvoir. Rassemblés dans divers groupements tels la Trilatérale, le CFR, Bildenberg, le Siècle et autres organisations fascistes, patronales et ploutocratiques encore plus secrètes, les nazis complotent en silence, présentant comme une fatalité, une crise qu’ils provoquent et entretiennent eux-mêmes.

La question qui se pose est simple : soit on fait cesser ces politiques d’austérité suicidaire, soit nous auront bientôt les fascistes au pouvoir, avec le cortège d’horreurs qui les accompagne toujours : tortures à domicile, harcèlement, guerres visant principalement les civils, rétablissement d’une sorte de servage généralisé, dictature de vieux riches pervers, génocides, atrocités diverses.

Le fascisme de demains sera pire que celui d’hier en raison de la puissance du Mind Control. Aujourd’hui les satellites peuvent torturer sans tuer ; les séances de tortures intenses peuvent se prolonger des années, sans que la victime ne meure alors qu’avec les méthodes traditionnelles, les torturés décédaient à partir d’un certain niveau de souffrance.

Il est probable que les fascistes ont l’intention de généraliser la torture par satellite en tant qu’instrument de régulation de la société : chaque patron aura le droit de torturer ses employés, chaque préfecture, chaque mairie, chaque commissariat, chaque parti politique fasciste, aura alors la possibilité de tourmenter les citoyens, sans raison précise, juste pour diffuser la terreur dans la société. Cette situation existe déjà de nos jours, quand de riches cinglés, finançant les hommes politiques, ont la possibilité de harceler, torturer et tuer d’honnêtes citoyens, internautes, militants associatifs, ou simples salariés.

Pour finir, rappelons nous bien ceci : tous les partisans de l’austérité font partie du complot fasciste. Ils nous emmerdent avec leur crise économique qu’ils provoquent eux mêmes depuis plus de 30 ans. Ils ont l’intention d’aggraver cette crise jusqu’à ce que nous renoncions à toutes nos libertés en votant pour les nazis ou les fascistes. D’ores et déjà ils harcèlent et espionnent les citoyens à leur domicile ; ils ventriloquent les politiques pour leur faire dire ce qu’ils veulent ; il organisent des attentats terroristes pour limiter toujours plus les libertés publiques; ils favorisent le racisme pour diviser la société. Toutes les solutions à la crise qu’ils proposent passent immanquablement par exonérer les riches et faire payer les pauvres et moyens d’une manière ou d’une autre. par ce fait, ils déséquilibrent la répartition des revenus et aggravent donc la crise par une limitation de la demande effective et la mise à disposition de capitaux gigantesques destinés non plus à la consommation mais à la spéculation.

L’alternative des prochaines années est simple : le retour de la justice sociale ou un nazisme qui sera pire que le précédent.

 

22 février 2013

Le colonialisme satellitaire

Classé dans : Mind Control — mindcontrolfrance @ 18 h 11 min

 

L’impérialisme utilise toutes les ressources du Mind Control, pour diriger la planète, pour le plus grand malheur de ses habitants. Chaque chef d’Etat du tiers monde est sous surveillance satellitaire, et, beaucoup de leaders de gauche ou anti-impérialistes tombent bizarrement malades, ou décèdent de manière suspecte. Nestor Kishner, qui refusait de rembourser les dettes de l’Argentine est décédé d’une crise cardiaque ; Hugo Chavez est victime de cancers à répétition ; de même, Lula et Cristina Kirshner sont atteints de cancers. L’ancien président éthiopien, Mélès Zénawi est mort récemment, à peine âgé d’une cinquantaine d’années. Dans le passé, les présidents Boumediène, Nasser, sont morts relativement jeunes, de même que l’ancien Chah d’Iran, qui devenait gênant.

Les dirigeant du tiers monde sont aussi victime du grossissement provoqué, les satellites impérialistes les faisant grossir jusqu’à les rendre difformes. Ils ont tellement peur, qu’ils n’osent même pas dénoncer le Mind Control qui les opprime. De temps à autres, les forces coloniales provoquent révolutions et guerres civiles, de manière à bloquer la croissance de ces pays, et à y semer la division pour mieux pouvoir les contrôler.

En raison de la loi du silence, ces pays du tiers monde ne peuvent dénoncer les satellites qui sèment le trouble chez eux, respectant jusqu’à la mort la tyrannie du Mind Control, qu’ils n’osent pas combattre.

Il n’y aura pas d’indépendance réelle de ces pays, tant qu’il n’auront pas dénoncé la surveillance et le contrôle des satellites illégaux sur leur pays. Ils ont des médias ; qu’ils s’en servent.

La fin de la vie privée

Classé dans : Mind Control — mindcontrolfrance @ 17 h 54 min

 

Depuis les années 1980, les fascistes ont supprimé le droit à la vie privée. Ils viennent espionner les gens chez eux, en utilisant les satellites de surveillance, tout ça dans la plus parfaite illégalité, sans que personne n’ose protester. Sous prétexte de lutte anti-terroriste ou de secret défense, les fascistes ont supprimé tous nos droits d’un seul coup. Ils ont transformé nos domiciles en aquarium, où nous jouons le rôle des poissons.

Ce qui s’appelait écoutes téléphoniques, dans les scandales des années Mitterrand, était en réalité le nom de code pour Mind Control et filmage à domicile. Si la mise en place d’écoutes téléphoniques chez des personnes connues ne gêne pas l’opinion outre mesure, le fait que tout un chacun puisse être filmé contre son gré, chez lui, par des surveillants publics ou privés, français ou internationaux, constitue un scandale beaucoup plus important, mais qui n’est pas porté à la connaissance du public. Si les médias ne dénoncent pas les vrais scandales, mais se contentent de divulguer des sous-scandales qui n’intéressent personne, la situation n’est pas prêt d’évoluer.

Les fascistes, les patrons, les richissimes voyous nous espionnent donc à domicile, comme si nous étions des acteurs de la téléréalité. Ils espionnent aussi nos enfants, qu’ils viennent ensuite cueillir lorsqu’ils sont mûrs à point, contrôlant leur volonté par satellite, et les contraignant par ce biais à des relations sexuelles non consenties.

La nuit, ils nous empêchent de dormir ; ils nous surveillent sans relâche, ivres d’un pouvoir absolu et des moyens qui vont avec.

Il est temps que nos journalistes se remettent au travail, et dénoncent ceux qui passent leurs journées à espionner, harceler et torturer les gens.

 

20 février 2013

Propositions pour la gauche

Classé dans : Gauche — mindcontrolfrance @ 17 h 47 min

 

On constate qu’en Europe, la gauche qu’elle soit socialiste ou travailliste se contente de faire une politique proche de celle de la droite, sans appliquer la moindre mesure qui soit vraiment de gauche. Les mêmes cause produisant les mêmes effets, les politique de « gauche » échouent autant que celles de droite.

Voici quelques propositions qui permettraient de sortir de la crise politique et économique qui nous accable depuis tant d’années.

1  Rétablir les libertés, et lever la loi du silence sur le Mind Control. Cette abolition des lois par junte fasciste qui dirige l’Occident devient insupportable, surtout lorsque cette dictature est au service d’une ploutocratie mafieuse qui pourrit et détruit la société. La mafia au pouvoir a tous les droits, y compris celui de harceler et assassiner les honnêtes citoyens. Les gangsters du Mind Control peuvent lire dans les pensées, torturer à distance, maintenir en isolement, faire divorcer, faire licencier. Ils peuvent violer en forçant le consentement, s’incruster au domicile des gens sans qu’on puisse s’en débarrasser.  Mettre ces déchets en prison serait le début d’un retour des libertés. Il faut rappeler à ces déchets que le domicile familial est sacré , et n’a pas à être violé par de vieux vicieux fascistes qui polluent la vie des familles.

2 Augmenter le salaire minimum dans toute l’Europe. Depuis une dizaine d’années, le salaire minimum est bloqué ou ralenti, en France et dans le reste de l’Europe, alors même que la hausse du salaire minimum est la condition sine qua non de toute croissance. Une hausse du smic d’au moins 20% en Europe occidentale et de 50% dans les pays de l’Est semble raisonnable. Le blocage du smic est dû au complot fasciste, qui a pour méthode d’imposer une austérité implacable de manière à préparer psychologiquement la population à renoncer à toutes ses libertés pour avoir droit à une amélioration limitée de ses conditions de vie.

3 Remettre la retraite à taux plein à 37,5 annuités de cotisations, comme c’était le cas avant 2003, l’année où la durée de cotisation est passée de 37,5 annuités à 41,5 annuités. Le retour aux 37,5 annuités créerait au moins un million d’emplois en France, les vieux pouvant partir à la retraite laissant ainsi la place aux jeunes et aux chômeurs. L’allongement de la durée de cotisation n’a généré aucune économie, puisque les vieux maintenus au travail ont empêché les chômeurs de retrouver un emploi, et, la plupart du temps, ces chômeurs sont eux aussi rémunérés. Donc, au lieu de faire travailler les jeunes et permettre aux vieux de se reposer, on fait travailler les vieux et on maintient les jeunes au chômage. Cette réforme des retraites qui a eu lieu dans toute l’Europe est donc d’une stupidité rare, à moins bien sûr que tout cela ait pour but de désorganiser et démoraliser les salariés, de manière à créer un climat propice au retour du fascisme.

4 Augmenter les impôts des riches et entreprises dans toute l’Europe. En France les baisses d’impôts et de charges, sous forme d’exonération ou baisse de taux, qui ont eu lieu depuis une trentaine d’années, avoisine les 200 milliards par an. Le déficit budgétaire est lui d’à peu près 90 milliards. Donc, annuler ces baisses d’impôts pour riches permettrait de régler à la fois la question de l’endettement et celle de la redistribution.

5 Réduire le temps de travail à 30 heures, ce qui permettrait de créer au moins 1 million d’emplois, tout en relançant l’économie, les chômeurs ayant récupéré un emploi se remettant à consommer.

6 Lancer une politique de grands travaux, payés avec les hausses d’impôts. Ces grands travaux pourraient être effectués dans le domaine des transports (métros, RER, routes), du logement (HLM), de l’écologie (éoliennes, centrales géothermiques). Cette politique de grands projets pourrait créer des centaines de milliers d’emplois.

7 Augmenter les minima sociaux, et notamment le RSA qui devrait être monté à au moins 800 euros, de manière à permettre à tous de vivre de manière humaine. Cette hausse sera financée par la hausse d’impôts (point n°4).

8 Supprimer la redevance télé, impôt particulièrement injuste puisque le milliardaire ou le rmiste paye le même tarif.

9  Limiter les mandats présidentiel et législatifs à 2 ans, ce qui permettra de congédier les gens qui ne donnent pas satisfaction, tout en permettant à plus de politiciens d’accéder au pouvoir, mais pour une durée plus courte.

10 Elire les ministres les plus importants, par exemple le ministre de l’intérieur, de l’économie, des affaires étrangères, ou le premier ministre. La procédure serait la suivante : le président présenterait plusieurs candidats et les électeurs choisiraient entre ces candidats.

11 Dévaluer l’Euro de manière à rendre les produits européens plus compétitifs.

12 Mettre en place une allocation jeune équivalente au RSA. Cette mesure coûterait à peu près 20 milliards soit la somme qui doit être fournie au médef par le gouvernement. Augmenter les revenus des jeunes permettra de relancer la demande de biens et services, et relancera donc l’activité, de façon plus efficace que des exonérations de charges pour les entreprises.

13 Mettre un droit de douane européen de 20%, sauf accord particulier avec un pays ou pour un produit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lever la loi du silence

Classé dans : Mind Control — mindcontrolfrance @ 10 h 08 min

Il faut lever la loi du silence sur les satellites avant qu’il ne soit trop tard. Tout le monde a intérêt à lever la l’omerta : les citoyens de base espionnés à domicile, les salariés harcelés à leur travail, les journalistes surveillés et ventriloqués, les politiciens manipulés et contrôlés, les VIP harcelés par des chiens jaloux, les musulmans victimes du complot islamophobe international, les juifs attendus par les nazis comme le l’araignée attend le moucheron, les Africains cible de la haine du colonialisme qui n’a toujours pas digéré les indépendances, les Asiatiques visés par la jalousie des racistes occidentaux, les gauchistes considérés comme des ennemis à abattre par les forces fascistes.

Absolument tout le monde a intérêt à lever la loi du silence sur la question du Mind Control. Il faudrait donc que tous se décident, Loges, Eglises, Etats, partis politiques, syndicats, internautes, entreprises, associations, journalistes, pour enfin informer le public sur le sujet, et rétablir les droits des citoyens des prétendues démocraties.

En Amérique latine, beaucoup de leaders de gauche tombent bizarrement malades : Chavez, Lula, Kirshner. Pourquoi ne dénoncent-ils pas la terreur des satellites ? Pourquoi n’informent-ils pas leurs peuples, de la puissance du Mind Control ?

Les musulmans sont spécialement visés par  le Mind Control ; des terroristes manipulés par satellite ne cessent de fomenter des attentats, qui servent ensuite de prétexte à des expéditions coloniales sanglantes et prolongées. En Occident, des mesures de persécution secrètes sont mises en place contre les musulmans, mesures qui vont du harcèlement par neurophone et à l’isolement, à la torture, à la maladie provoquée et au meurtre. En France, par exemple, des centaines de musulmans sont assassinés chaque années par les satellites. Visiblement, les fascistes se croient actuellement tout permis.

Il est donc temps que les Etats musulmans dénoncent le Mind Control, s’ils veulent éviter les guerres civiles, les troubles politiques, les guerres impérialistes, ou la recolonisation, comme en Afghanistan ou en Irak.

Les juifs ont intérêt à lever la loi du silence, car, ces méthodes fascistes finissent toujours par se retourner contre eux. Que se soient les tsaristes, les nazis, les staliniens, les pétainistes, les franquistes, ou plus loin dans l’histoire les inquisiteurs, les croisés, les monarchies absolues, toujours, les fascistes ont fini par persécuter et tenter d’anéantir les juifs, même si actuellement ils leur font miroiter des possibilités de collaboration et jurent que non, ils ne vont plus les persécuter.

Les VIP, acteurs, musiciens ou sportifs, ont eux aussi tout intérêt à faire respecter leurs droits de manière stricte, s’ils ne veulent pas finir harcelés et esclaves de leurs chiens.

La vraie question qui se pose aujourd’hui est la suivante : mais qu’est-ce qu’ils attendent pour se révolter ?

 

19 février 2013

Islamophobie, piège mortel pour la gauche

Classé dans : Islamophobie — mindcontrolfrance @ 23 h 30 min

 

L’islamophobie qui se développe actuellement en France constitue un suicide pour la gauche française. L’islamophobie, c’est le moteur actuel du fascisme, et, singulièrement de celui qui dirige le Mind Control. Sous prétexte de lutte contre les musulmans, les fascistes suppriment peu à peu toutes les libertés, non seulement celles des minorités, mais aussi celles des Français de souche.

Le PS au pouvoir, semble avoir relancé une campagne islamophobe musclée, du type de celle qui s’était développée dans les années 90, à l’époque où les satellites du Mind Control massacraient en Algérie et au Rwanda.

D’après ces gens, il faut combattre les musulmans, renommés islamistes pour l’occasion, parce qu’ils seraient responsables du terrorisme et seraient des ennemis de la modernité. Cette propagande n’est en réalité que le discours colonial habituel, celui de Jules Ferry, le criminel colonial qui voulait « apporter la lumière aux races inférieures » à grands  coups de viols, de massacres et de génocides.

Il semble que, dès que la gauche gagne les élections, l’extrême droite en profite pour s’infiltrer au cœur du pouvoir, comme si elle avait gagné elle même ces élections.

L’agression contre le Mali, pour combattre une rébellion elle même manipulée par la France, a été l’occasion de relancer le racisme islamophobe dans les médias. Avec l’islamophobie se développe le fascisme, et notamment la limitation des libertés et les persécutions diverses, rendues possibles par la technologie du Mind Control.

A l’extrême gauche et au Front de Gauche, certains tombent dans le piège de la droite, avec des déclarations directement dictées par les ventriloques nazis qui dirigent le monde.

Au lieu de dénoncer de manière claire et sans équivoque l’agression coloniale contre le Mali et la campagne xénophobe qui l’accompagne, certains approuvent cette expéditions, sous prétexte de lutte contre le jihadisme, un peu comme dans le cas des opérations coloniales du 19ème siècle.

Lorsque le communisme se compromet avec le colonialisme ou le fascisme, il ne résiste jamais très longtemps. Au contraire, le communisme et le gauchisme ne prospèrent jamais autant que quand ils combattent le nazisme ou le colonialisme, un peu comme lorsqu’ils se sont impliqués dans la Résistance à l’occupant nazi, ou dans la lutte contre le colonialisme  en Indochine ou en Algérie. On ne collabore pas avec les clochards fascistes, les durs des maisons de retraite, les criminels forts avec les faibles et faibles avec les forts.

Quand ils combattaient le colonialisme les communistes faisaient 30% des voix aux élections ; depuis qu’ils collaborent avec la dictature capitaliste qui prévaut en Occident et en l’occurrence en France, ils font moins de 10% des voix dans l’hexagone, et encore beaucoup moins dans le reste de l’Europe.

Quelque uns des moteurs principaux de la gauche et du gauchisme, ce sont l’anti-impérialisme, l’anticolonialisme, et l’antiracisme. si ces moteurs disparaissent, il n’y a plus de gauche, mais juste des sous-droites.

Le racisme actuel est, en France, principalement islamophobe ; ceci implique que l’antiracisme contemporain doit être principalement anti-islamophobe, ou pour faire simple islamophile. La représentation actuelle des musulmans étant à notre époque constituée par les mouvements islamistes, il faut donc par conséquent travailler avec eux, et non avec de prétendus modérés aux ordres des racistes, qui ne représentent rien sinon les racistes eux mêmes.

Les mouvements islamistes ne sont pas de l’ « extrême droite religieuse » mais des mouvements d’inspiration populaire qui tentent d’améliorer les conditions de vie des peuples. Le jour où ils ne répondront plus aux aspirations des peuples, ils seront remplacés par d’autres mouvements.

Pour l’instant, la gauche internationale anti-impérialiste, se doit de travailler avec les islamistes, que ce soit dans les pays d’origine ou en France même. Si en Amérique latine, le mouvement de libération local est d’inspiration bolivarienne ou péroniste, dans le monde musulman, il est d’inspiration islamiste dans la plupart des cas, que se soit en Iran, en Egypte en Turquie ou ailleurs.

Les ennemis des islamistes ce sont ceux qui trouvaient que Nasser c’était Hitler, ou que Hitler c’était le protecteur de l’Occident contre le communisme.

Sans moteur anti-impérialiste puissant, la gauche ne réussira pas; elle sera rejetée du pouvoir comme en 1958, 1986, 1992, 2002. Quant à l’extrême gauche, tant qu’elle n’aura pas compris que l’anti-impérialisme dans le monde musulman actuel est principalement d’inspiration islamiste, et qu’elle essayera d’appuyer une gauche locale fantasmée ne correspondant qu’à la volonté des puissances coloniales de créer des forces à son image, elle restera une force d’appoint sans aucun appui international, obligée de mendier l’appui des fascistes français des services de sécurité.

 

 

 

10 février 2013

Programme secret des fascistes

Classé dans : Fascisme — mindcontrolfrance @ 9 h 24 min

 

     Leur programme réel, hors caméras.

 

 

1 Prétexter un attentat terroriste important et instaurer la dictature.

2 Supprimer toute les libertés par le biais d’un Etat d’urgence permanent.

3 Persécuter ou expulser les immigrés.

4 Mettre les homosexuels dans des hôpitaux psychiatriques.

5 Interdire les cultes « hérétiques » ou non chrétiens, protestants, juif, musulman, bouddhiste.

6 Supprimer toutes les libertés et établir un système de servage généralisé basé sur la torture et la surveillance satellite.

7 Supprimer les élections et les remplacer par des désignations.

8 Recoloniser le reste du monde, chaque ancienne métropole reprenant ses anciennes colonies.

9 Déclencher une nouvelle croisade de manière à détruire Israël et créer à la place un Etat croisé catholique.

10 Rétablir l’esclavage.

11 Planifier des génocides dans le monde entier, et notamment celui des Juifs et des Tziganes.

12 Provoquer un guerre mondiale apocalyptique dont les seuls survivants seront les fascistes.

 

 

 

 

 

Plan secret des fascistes

Classé dans : Fascisme — mindcontrolfrance @ 9 h 07 min

 

Quelques éléments du complot fasciste :

 

1  Mettre la population sous surveillance satellite à son insu.

2 Développer le racisme et l’islamophobie.

3  Organiser des attentats terroristes prétextes à la suppression des libertés.

4 Infiltrer les partis politiques, Loges, Eglises, Police, Armée, entreprises, sécurité privée.

5 Mettre en place un plan de persécution secret raciste et fasciste à l’aide des satellites.

6 Lire les pensées des gens et les manipuler par satellite.

7 Provoquer crise économique et chômage pour désespérer et conditionner les populations.

8 Banaliser la torture, le viol et l’assassinat, ciblés sur des ennemis politiques ou des minorités.

9 Organiser l’impunité totale pour les fascistes.

10 Habituer l’opinion à l’idée qu’il n y aura pas de progrès social avec la démocratie.

11 Mettre en place des expéditions coloniales diverses.

12 Diviser les groupes politiques et ethniques pour mieux les contrôler.

13 Imposer une omerta totale sur le complot fasciste et le Mind Control.

14 Focaliser les médias sur la délinquance pour effrayer l’opinion et favoriser la droite et l’extrême droite.

15 Organiser soi-même la délinquance et le terrorisme.

16 Combattre le « communautarisme » de manière à empêcher les minorités de résister aux persécutions.

17 Infiltrer et contrôler les médias.

18 Prendre contrôle des services secrets et, à partir de là, infecter la société sous prétexte de lutte contre un terrorisme lui même organisé par les fascistes.

19 Utiliser des ventriloques fascistes pour manipuler les discours politiques et journalistiques.

20 Commanditer des sondages truqués favorables aux fascistes.

21 Compromettre toute l’élite internationale dans la répression par satellite, de manière à éviter toute dénonciation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1...34567

Trappes à venir |
Raahil |
Berrouetblot |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Journalconsciencesdemocrati...
| Deren
| Dorian965